Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2014 3 31 /12 /décembre /2014 10:08
"La nature passée au crible": Aires minérales, végétales et autres aires singulières - Une proposition artistique de Pascal Levaillant initiée en 2004.

La nature plus vraie que nature!

"Passer la nature au crible" revient à analyser la nature en détail autrement dit inventorier et extraire des matières issues de la nature, les mettre en visibilité et les proposer aux publics par des expositions, des installations "in situ" ou en "intra-muros.

Le tamis est un outil artistique pour découvrir et faire découvrir la palette de la diversité, mettre en lumière un recensement des matières, des espèces, des essences.

Par cette démarche et cette inscription spatiale, il s'agit de proposer aux publics une sensibilisation à la nature, à sa protection et aux déchets que l'homme produit et qu'il rejette dans l'écosystème.

Je propose que la nature redevienne curiosité naturelle, que l'homme revienne à son contact, qu'il tente plutôt de l'apprivoiser (mais de toujours s'en méfier) que de l'exploiter et de l'appréhender au delà de la représentation utopiste du "paysage" qui déresponsabilise l'homme de ses actions sur elle.(emprise, pollution, extraction outrancière...)

En quelque sorte à l'instar de la démarche impressionniste( #1) qui passe la nature à travers le crible d'une sensation visuelle, l'odorat, la vision, le toucher mettent à contribution le visiteur, le spectateur du fait de la présence de végétaux, de minéraux, de matières provenant de la forêt, de jardins ou du milieu marin.

(#1): in source http://www.musee-orsay.fr/fr/collections/oeuvres-le-brouillard-voisins

Cependant en passant nature au crible on découvre que tout n'est pas "nature" dans la nature.

La pollution est là, nos déchets aussi, visibles par nos rebuts amoncelés dans les laisses de mer et de fleuve, sur nos berges, sur notre littoral et dans les décharges sauvages en pleine nature "sauvage"

Passer la nature au crible revient à mettre la question environnementale au cœur de la cité, au cœur des disciplines artistiques, au cœur de l'enseignement, de l'université des savoirs de l'éducation à l'environnement.

Depuis les peintures rupestres et l'art pariétal, comme chacun sait, l'art a souvent copié la nature, l'art à le plus souvent imité la nature aussi il n'y a pas besoin de citer d'exemples tant les champs disciplinaires l'évoquent comme source d'inspiration (peinture, gravure, photographie, récit, cinéma, sculpture...)

L'art de la nature qu'il s'exprime aujourd'hui à part entière notamment par le land art, par des installations ou sous une autre forme démontre bien aujourd'hui la renaissance et la vitalité de ce retour à la nature malgré que l'homme aspire à vouloir vivre de plus en plus dans la cité, en métropole, tenu ainsi éloigné de la nature.

Depuis une décennie, vivre au contact de la nature est devenu pour moi une seconde nature.

J' y trouve à son contact quiétude, sérénité, émerveillement, ressourcement qui aiguise ma créativité aussi, je pense que je ne suis pas le seul à partager cette émotion, cette philosophie de vie.

Partager cet article

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Pascal Levaillant artiste seinomarin
  • Le blog de Pascal Levaillant artiste seinomarin
  • : ce blog a vocation de compléter par des articles et documents visuels mes pratiques artistiques (elles sont multiples)l
  • Contact

Recherche

Pages: Côte D'albâtre À Pied