Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 19:12
La Seine, Jumièges, les ruines de l'Abbaye et le Logis Abbatial restauré.

La Seine, Jumièges, les ruines de l'Abbaye et le Logis Abbatial restauré.

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire

étape 23 - Jumièges - Yainville - rive droite - Seine Maritime - 2008-2015

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire

ou

"suivre le parcours de la Seine normande à pied"

étape 23 - de Jumièges à Yainville par deux seinomarins et parfois plus.

www.pascallevaillant.com

Faire le parcours de la Seine est comme un parcours initiatique, une longue et périlleuse entreprise si on le fait à pied.

Je me suis posé la même question que Jacques Réda, auteur d'"Un voyage aux sources de la Seine" . A moins de la remonter ou de la descendre dans une embarcation, l’entreprendre par la route, à bicyclette, à pied n’est pas aisé.

Suivre ses berges, au plus près de son cours est un vrai défi qu’il convient de relever carte en main.

Sans la carte IGN au 1/25000ème je ne m’y serai pas risqué.

Il n’est pas rare de consulter de multiples topo-guide, revues consacrés à la pratique de la randonnée en vallée de Seine mais aucun, à ma connaissance ne propose un parcours au plus près de la voie navigable.

Je vais ainsi raconter et décrire la Seine normande dans sa portion dite estuaire de Poses à Villerville, d’un côté et à Ste Adresse, de l’autre côté de son embouchure.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Etape 23 - Jumièges - Yainville - rive droite de la Seine [ Eure].

De la cale du bac de Jumièges à la cale du bac de Yainville.

A Jumièges tout tourne autour de l'abbaye y compris la Seine...ou presque.

Le choix de l'itinéraire s'est porté sur la rive droite car le chemin de halage est plus conforme à notre désir de marcher à l'écart des véhicules à moteur. En effet sur l'autre rive c'est la route goudronnée qui prédomine de Port Jumièges à la cale du bac d'Heurteauville face à Yainville.

Notre souhait de randonner en pleine nature prévaut à chaque fois quant au choix de l'itinéraire. Pour cela nous nous aidons de la carte IGN au 25 000 et une supervision via des images satellites.

De la cale de Jumièges nous suivons le chemin de halage puis au feu devant la ferme des iles un chemin de berge nous permet de continuer notre progression vers Yainville. Nous passons sous Yainville-village où de petites falaises se dessinent et rompent avec le profil assez peu accidenté: là un chemin nous engage dans un cul de sac alors nous décidons d'emprunter à marée basse les berges (plage) sous le Grand Marais. Nous arrivons à sortir des plages successives au niveau de la cale de Yainville (passage d'Yainville -Heurteauville)

Cet itinéraire nous immerge dans le site patrimonial de l'abbaye de Jumièges toujours à portée du regard qui s'entrevoit entre deux bordées d'arbres, en traversant un champ ou encore émergeant au dessus d'arbres.

La pierre de cette abbaye illumine le paysage de sa blancheur que le soleil vient irradier.

Il faut compter aussi sur cette église de Jumièges, atypique à l'architecture rapiécée selon les époques de construction ou de restauration.

Enfin c'est la forêt qui domine sur les hauteurs qui rappelle son importance sur ce territoire s'étendant jusqu'à Duclair et de l'autre côté jusqu'à Mesnil-sous-Jumièges.

Ce paysage est aussi bigarré que la variété des cerisiers qui régalent les "seinomarins" et les "eurois" non loin de là.

Les délices gastronomiques sont à portée de main de la cale du bac de Jumièges au centre du bourg.

Jumièges reste un haut lieu touristique de la vallée de la Seine et pas seulement pour le fleuve qui lèche ses courbes.

La vue sur l'abbaye et ses célèbres deux tours furent pour nous la cerise sur le gâteau tout au long de cette randonnée.

A propos de l’abbaye de Jumièges :

Le BT Bibliothèque de Travail n°825, à travers les ruines d’une abbaye : Jumièges – R.Denjean consacre un article à l’abbaye de Jumièges : « Quand l’abbaye n’était pas encore construite, la forêt couvrait toute la presqu’île de Jumièges ». Ce site était à l’époque stratégique d’ailleurs les romains y avait installé un castrum (camp militaire).

Les fondations de l’abbaye datent de 654, décidées par le roi Clovis II.

En Seine « les moines se livraient aussi avec succès à la pêche des cétacés qui remontaient la Seine et dont ils tiraient l’huile pour éclairer leurs veilles ».cf p. 9 di livret.

Pendant les invasions des vikings l’abbaye fut pillée et incendiée à plusieurs reprises.

Vers 850, il ne reste plus pierre sur pierre. Ce fut le fils de Rollon qui fera renaître Jumièges. A nouveau pillée, Jumièges renaîtra en 1020. Dès lors, le rayonnement de l’abbaye retentit dans tout le monde chrétien.

Depuis l’histoire de l’abbaye est riche en rebondissements de la guerre de Cent Ans à la Révolution Française.

C’est en 1795 que plombs, ardoises et charpentes seront vendues. Vendue, démantelée l’abbaye devient une véritable réserve de pierres taillées dont s’emparent certains car il n’est pas rare de trouver des maisons de la région construites avec ces pierres affirme l’auteur du BT.

En 1852, rachetée par un particulier, il fait arrêter la démolition tout en maintenant les ruines dans l’état qu’on leur connait aujourd’hui.

En 1918, Jumièges, Jumièges est classé monument historique, en 1946, l’abbaye devient propriété de l’Etat avant d’être propriété du Département de la Seine Maritime très récemment en 2007. Le Département a réhabilité le « Logis Abbatial » dans lequel reposent les « énervés de Jumièges », Cet édifice accueille des expositions photographiques, vidéo et médias.

A Jumièges il faut découvrir l’église paroissiale St Valentin qui est surement moins visitée que les ruines abbatiales mais qui cependant recèle de petits trésors. Située sur la colline de la presqu’île qui longe la route de Yainville, l’église a connu plusieurs édifications car la nef est romane (fin du XIème ou début du XIIème siècle) le chœur quant à lui date de la Renaissance (XVIème siècle).

Cette architecture hétéroclite est cependant originale jusqu’à son sol qui épouse la pente de la colline.

La vue de l’abbaye et de ses deux tours mérite un petit détour tant la perspective enrichit le paysage de la presqu’île.

Ces notes proviennent de l’abbaye de Jumièges de T. de Aloys Aubertin – Producteur L.A.Berdoll, 1973 :

« Dans une boucle de la Seine, entre Rouen et Le Havre, s’élèvent dans un cadre de verdure qui tempère leur austérité, les ruines de l’abbaye de Jumièges » p.3 du livret.

Présentation / Historique - Abbaye de Jumièges - www.abbayedejumieges.fr - le site

L'abbaye de Jumièges est un des plus anciens et des plus importants monastères bénédictins de Normandie. S'il ne reste aucun vestige apparent de l'époque ...

Histoire des gens de la Baronnie de Jumièges

jumieges.free.fr/les%20mainberte.htm

Le bras mort de la Seine du temps de l'abbaye de Jumièges, on y voit une représentation de l'abbaye au bord du bras mort de la Seine à cette époque.

in: BT bibliothèque de travail n°825 - A travers les ruines d’une abbaye : Jumièges, Roger Denjean, Institut coopératif de l’Ecole Moderne – Pédagogie Freinet, 1976

les deux tours

les deux tours

la nef

la nef

normandie impressionniste

normandie impressionniste

l'abbaye

l'abbaye

la nef

la nef

aux tombées de la nuit

aux tombées de la nuit

les deux tours en mosaïque

les deux tours en mosaïque

la nef en mosaïque

la nef en mosaïque

revue de presse

revue de presse

en 2015

en 2015

l'église paroissiale St Valentin

l'église paroissiale St Valentin

vue sur les deux tours

vue sur les deux tours

chemin de halage

chemin de halage

l'abbaye vue du chemin de halage

l'abbaye vue du chemin de halage

bord de Seine à Jumièges

bord de Seine à Jumièges

l'abbaye

l'abbaye

vue d'Heuteauville, de l'autre côté de l'eau

vue d'Heuteauville, de l'autre côté de l'eau

fenaison

fenaison

vue de la Mailleraye, le panorama

vue de la Mailleraye, le panorama

cargo en Seine

cargo en Seine

berge de Seine

berge de Seine

vers Yainville

vers Yainville

la Seine à Jumièges

la Seine à Jumièges

feu

feu

on approche de Yainville

on approche de Yainville

Cairn du dindon

Cairn du dindon

la cale de Yainville

la cale de Yainville

au lointain, Le Trait

au lointain, Le Trait

une grande partie du parcours des berges de la Seine entre Jumièges et Yainville vue de l'autre rive

une grande partie du parcours des berges de la Seine entre Jumièges et Yainville vue de l'autre rive

on aperçoit l'ancien lit de la Seine et de l'Austreberthe qui se sont confondus et réunis il y a très très longtemps. Tout au fond on devine St Paul et le château du Taillis et en arrière fond le sommet de la boucle de Duclair.

on aperçoit l'ancien lit de la Seine et de l'Austreberthe qui se sont confondus et réunis il y a très très longtemps. Tout au fond on devine St Paul et le château du Taillis et en arrière fond le sommet de la boucle de Duclair.

Partager cet article

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Pascal Levaillant artiste seinomarin
  • Le blog de Pascal Levaillant artiste seinomarin
  • : ce blog a vocation de compléter par des articles et documents visuels mes pratiques artistiques (elles sont multiples)l
  • Contact

Recherche

Pages: Côte D'albâtre À Pied