Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2016 6 13 /02 /février /2016 21:33
l'embouchure de la Seine

l'embouchure de la Seine

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - Pont de Tancarville (Marais-Vernier) - Réserve Naturelle Nationale de l’Estuaire de la Seine (Eure) - rive gauche - Eure - 2008-2015

Du Pont de Tancarville au feu de l'épi, (limite de la Réserve Naturelle Nationale de l’Estuaire de la Seine dans l'Eure)

Depuis 1848 d’importants travaux d’endiguement de l’estuaire ont dessiné durablement le chenal du Havre à Rouen. Ces aménagements ont délimités de nouveaux espaces dédiés aux installations portuaires et industrielles. Ceci provoque sans cesse depuis cette période par étapes successives une disparition progressive des zones sauvages, des zones humides, des vasières…

Telle que l’on connait la Seine aujourd’hui on peut s’attendre à de modifications dans le paysage de l’estuaire car sur certaines cartes des tracés figurent en prévision d’agrandissement ou de prolongement du grand canal. Le grand port du Havre ne cesse de s’agrandir, le pont de Normandie a supprimé une grande portion des vasières modifiant ainsi l’écosystème même si en contrepartie des travaux d’envergure ont permis de créer une île artificielle au milieu de l’estuaire L'île aux oiseaux dont la construction s’acheva en 2005 a été édifiée en conséquence de l’impact produit par Port 2000, le grand terminal des porte-conteneurs du port du Havre.

En effet la disparition du principal reposoir naturel pour les oiseaux a nécessité l’édification artificielle de cette île aux oiseaux construite sur le banc du Ratier à l'entrée de la Baie de Seine. Cette mesure d’accompagnement indispensable s’avère aujourd’hui positive puisque le nombre d’espèces à doublé en quatre ans.

Comme je l'ai vu dans un reportage à la télévision, la brigade marine de l’estuaire patrouille dans se secteur pour éloigner constamment des navigateurs plaisanciers perturbateurs.

(perturbation procurée par leur passage trop proche de cet îlot artificiel.)

L’estuaire est en perpétuel mouvement comme nous le voyons depuis près de deux siècles.

Notre 33ème étape du parcours de la Seine normande de Pose à l’estuaire commence du Pont de Tancarville au niveau d'un chemin qui de la Seine (feu de l'épi ) rejoint en ligne droite le pied de la Pointe de la Roque.

Le chemin de halage démarre sur la commune de Marais-Vernier jusqu’à la commune de St Samson-de-la-Roque.

Le Marais Vernier est une vaste étendue peu habitée sur la partie la plus basse. C’est dans le Marais Vernier que se trouve la première tourbière de France par sa superficie.

Le Marais Vernier est une vaste étendue peu habitée sur la partie la plus basse. C’est dans le Marais Vernier que se trouve la première tourbière de France par sa superficie. C’est un écosystème fondé sur un polder situé dans un immense amphithéâtre naturel constitué de prairies humides et de tourbières situées sur l’emplacement d’un ancien méandre fossile de la Seine. Ce vaste marais peu hospitalier s’étend des coteaux boisés du Roumois au sud, aux berges du fleuve (hautes digues) l’altitude du marais ne dépasse pas 2 m d’altitude. En 1979, ce site est devenu expérimental depuis que des bovins écossais (Highland Cattle) sont venus entretenir les prairies et par l’arrivée de chevaux camarguais que l’on retrouve également sur le Hode entre Seine et les coteaux de la Cerlangue. Il est difficile d’exploiter ce marais en raison de la complexité du maillage de prairies, tourbières fossés et d’innombrables canaux. On dit aussi que ces marais sont dispersés en « lame de parquets » comme ceux situés à St-Pierre-de-Manneville au sud de Rouen.(parcellaire en lame de parquets)

cf in : Le paysage et ses fonctions - Arehn www.arehn.asso.fr/publications/brochures/Paysages.PDF

Située dans le marais, la Grand’Mare est le plus important étang naturel du Parc Naturel Régional des boucles de la Seine normande et de l’ancienne Haute Normandie.

Depuis le Pont de Tancarville la paysage s’ouvre vers l’embouchure, les perspectives s’étendent du nord au sud, seul la pointe de la Roque brise l’horizon sur lequel se découpe l’imposant pont de Normandie.

Seule la Seine et son chenal offre une perspective rectiligne harmonieuse dont les rives se découvrant à marée basse sont couvertes d’épaisses vases bloquées par des enrochements qui semblent renforcer les digues du polder. Ainsi nous arrivons à la limite nord de la Réserve Nationale de l’Estuaire de la Seine qui s’étend jusqu’à l’embouchure de la Risle, dernier affluent de la Seine sur sa rive gauche.

le profil de l'étape, en rose le parcours de la Seine

le profil de l'étape, en rose le parcours de la Seine

peu après le départ sous le pont de Tancarville

peu après le départ sous le pont de Tancarville

fenêtre sur Seine

fenêtre sur Seine

le chemin de halage qui se confond avec le GR23

le chemin de halage qui se confond avec le GR23

première plage

première plage

la vase est proche de la berge

la vase est proche de la berge

une ambiance insolite

une ambiance insolite

le chemin n'est jamais loin

le chemin n'est jamais loin

berge, enrochement et vase

berge, enrochement et vase

marée basse

marée basse

à marée basse la végétation  prospère

à marée basse la végétation prospère

le cube, habitacle non identifiée

le cube, habitacle non identifiée

vestige

vestige

en arrière plan le pont de Tancarville

en arrière plan le pont de Tancarville

les bords du marais vernier

les bords du marais vernier

marais, prairies et cultures alternent

marais, prairies et cultures alternent

le paysage  de la pointe de la Roque

le paysage de la pointe de la Roque

l'estuaire se confond avec l'embouchure

l'estuaire se confond avec l'embouchure

entre le pont et la pointe de la Roque

entre le pont et la pointe de la Roque

on aperçoit les falaises de la Pointe de la Roque

on aperçoit les falaises de la Pointe de la Roque

berge, plage et berge boisée

berge, plage et berge boisée

envasement

envasement

un certain miroir...

un certain miroir...

le chemin et le GR 23 qui revient au pied des falaises de la Roque

le chemin et le GR 23 qui revient au pied des falaises de la Roque

une digue artificielle

une digue artificielle

de part en part

de part en part

cairn du feu de l'épi

cairn du feu de l'épi

panorama du phare de la Roque

panorama du phare de la Roque

on devine le GR 23 sur cette ligne droite

on devine le GR 23 sur cette ligne droite

la formation du marais vernier et la Seine il y a quelques milliers d'année

la formation du marais vernier et la Seine il y a quelques milliers d'année

Partager cet article

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Pascal Levaillant artiste seinomarin
  • Le blog de Pascal Levaillant artiste seinomarin
  • : ce blog a vocation de compléter par des articles et documents visuels mes pratiques artistiques (elles sont multiples)l
  • Contact

Recherche

Pages: Côte D'albâtre À Pied