Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2016 4 10 /11 /novembre /2016 14:24
graines du staphylier

graines du staphylier

-

J'herborise au château du Taillis depuis 2015. 

Si on sait que le staphylier est répandu dans les parcs et jardins, pour l’instant il se trouve qu'aujourd'hui je n’ai découvert qu’un seul spécimen au château du Taillis près de Duclair.


L’arbre aux chapelets  (Graines et gousses)

Selon de récentes recherches menées par des historiens, il semblerait que, dès le Xe siècle, et jusqu’au XIIIe siècle, des moines cisterciens établis en Hongrie aient rapporté le Staphylea pinnata , puis l’aient cultivé dans les monastères de l’est de la France (Publication de la société des naturalistes luxembourgeois, 2000). Cette pratique se serait ensuite répandue dans l’ensemble du pays. Les graines récoltées fraîches au milieu de l’été servaient à fabriquer le chapelet des pauvres. Au XVIe siècle, dans le Nouvel herbier des plantes qui croissent en Allemagne de Jérôme Bock , il est précisé à propos du staphylier : « on en fait aussi des chapelets ». 
Cette culture se répand ensuite un peu partout en France. En Pays d’Auge, nous en avons retrouvé des sujets à Moyaux, Grandmesnil, Saint-Martin-de-Fresnay… 

Un arbre aux chapelets pousse dans le jardin du moulin d’Argences et un autre au Jardin Conservatoire à Saint-Pierre-sur-Dives. 

à suivre...

Le Château du Taillis peut s'enorgueillir d'en abriter un beau spécimen dans son parc.

 

 

Ma démarche s’inscrit dans projet esthétique élaboré à partir d’éléments naturels collectés, sélectionnés, installés in situ (en pleine nature) ou intra-muros de lieux culturels et patrimoniaux.

La direction affichée est de promouvoir l’art de la nature, avec la nature tout en respectant l’environnement dont je prélève les matières issues du règne minéral, végétal et peu ou prou animal.

Créer avec et au sein du règne végétal est une expérience, qui me permet de continuer d’entretenir un rapport intime avec la nature dans la nature depuis ma prime jeunesse.

Depuis 2004, je puise dans la nature des éléments comme le minéral, les minéraux, le minerai et les métaux. Ainsi sélectionnés ils deviennent motif, matériau, matière, support pour la création.

Le végétal et le minéral offrent une diversité, une mosaïque de couleurs sans limite à l’égal de l’infinie richesse des tonalités trouvées dans la nature à l’état naturel au gré des balades, des collectages, des collections de feuilles, feuillages, bois, roches, galets, graviers, coquillages, minéraux ou à l'état manufacturé: rebut, déchet que la mer et les eaux rejettent et repoussent sur les plages du fleuve ou du littoral : textiles, matières, fibres, plastiques, cordages, flotteurs…

Incorporer le végétal, le minéral et "l'animal" dans la création est une démarche artistique contemporaine à l’instar de la photographie, l’architecture, les arts décoratifs, le paysage végétal, les jardins, la vidéo…

J’aime ancrer mes œuvres au cœur des lieux de vie des hommes y compris en pleine nature (forêt- rives et plages des rivières et des fleuves, littoral …)

 
Les gousses du staphylier du château du Taillis

Les gousses du staphylier du château du Taillis

Herbier contemporain - Aire du staphylier - graines - [invent’aire] - Mosaïque végétale et Jardin nomade © Pascal Levaillant 2004-2016

Partager cet article

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Pascal Levaillant artiste seinomarin
  • Le blog de Pascal Levaillant artiste seinomarin
  • : ce blog a vocation de compléter par des articles et documents visuels mes pratiques artistiques (elles sont multiples)l
  • Contact

Recherche

Pages: Côte D'albâtre À Pied