Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2009 5 28 /08 /août /2009 22:20

Bonjour,

à ce stade nous sommes à une encablure de Dieppe.

Puys est méconnu.
et  pourtant je cite:

Bracquemont - Tourisme Seine-Maritime Normandie Vacances Tourisme Seine-Maritime Normandie Vacances. Suivez le guide ... De Bracquemont à Dieppe, la route traverse le joli hameau de Puys. ...
www.seinemaritime.net/...de.../Bracquemont -

À 3 km au nord est de Dieppe, à cheval sur les communes de Bracquemont et Neuville-lès-Dieppe, le passé resurgit brusquement en bordure de falaise. Les habitants connaissent le lieu sous le nom de camp de César, un site protégé, répertorié par les archéologues et ouvert aux incursions… pacifiques.

Depuis le village de Bracquemont, on devine au loin le haut talus, barrant le paysage. Cette levée de terre à caractère défensif, culminant par endroits jusqu'à 10 mètres, délimite ce que certains appellent ici la Cité de Limes, d'autres le camp de César.



Puys,
Le Talus:
10 m au dessus  de ce qui a été la Cité des Limes










Un lieu certes chargé d'histoire mais pas toujours celle que l'on prêtant. César n'a sans doute jamais été à Bracquemont pas plus qu'il n'y eût de véritable cité ni de camp militaire ; plutôt un regroupement humain, peut-être autour d'une place de marché, qui commence dès la période gauloise (IIe siècle avant notre ère) et se prolonge jusqu'au IVe siècle apr. J.-C.

Le second oppidum « Contrairement à l'idée répandue, Dieppe, alors zone inondable, n'a jamais été une ville romaine. Ainsi, la plupart des voies connues convergent plutôt vers Bracquemont qui est le second oppidum (lieu fortifié) du département en surface (55 ha) après Sandouville, près du Havre », explique Philippe Fajon, ingénieur d'études au Service Régional de l'Archéologie. L'endroit paraît idéal : un vaste plateau, fendu en son milieu par une valleuse qui devait conduire autrefois - avant le recul des falaises - jusqu'à la mer ; occupé par les Calètes (Gaulois), puis par les Romains. Malheureusement, l'histoire n'a laissé que peu de traces de ces passages successifs.









Des remparts impressionnants En 1996, des fouilles ont été entreprises par le Service Régional de l'Archéologie mais la récolte fut maigre : quelques fragments de céramiques, quelques monnaies gauloises et les restes déjà connus d'un fanum - petit temple gallo-romain - pour l'essentiel parti avec la falaise à la mer. Subsistent alors seuls ces impressionnants remparts de terre doublés de fossés profonds qui nourrissent l'imaginaire des glaneurs d'histoires. Côté Bracquemont, le GR21 s'engouffre dans l'ancienne porte monumentale “en pinces de crabe”. Les adeptes de la randonnée à flanc de falaise ne seront pas déçus. Le chemin avance, rectiligne, entre friches et champs cultivés, laisse deviner au loin la flore des pelouses calcicoles, effleure le haut de la valleuse désormais suspendue au-dessus du vide. Ici la mer est l'unique horizon et la terre exhume les souvenirs de nos lointains ancêtres. Le chemin bifurque puis longe le rempart ouest qui couronne le vallon de Puys. En poussant encore quelques kilomètres on pourrait descendre jusqu'à Dieppe. Une petite rue s'échappe vers le nord est du quartier du Pollet ; on l'appelle ici, la rue de la Cité de Limes.

 

Le hameau de Puys

De Bracquemont à Dieppe, la route traverse le joli hameau de Puys. Fréquenté jadis par quelques personnalités de renom, le lieu laisse deviner encore de belles maisons et un accès à la mer délicieusement préservé.

La plage est grande comme un mouchoir de poche, la digue à peine plus longue que les bancs qui l'occupent et font face à la mer. Le Hameau de Puys est tout juste taillé pour les amoureux de petits coins bien à eux. On comprend alors pourquoi il vit passer autant de beau monde : de George Sand à Lord Salisbury, de Jean-Baptiste Carpeaux à Alexandre Dumas père qui vint dans la maison d'Alexandre Dumas fils, au moins pour y mourir…
Alors que Bracquemont abrita longtemps le village de pêcheurs, le hameau de Puys – partagé entre les communes de Bracquemont et de Neuville-lès-Dieppe – vit le jour avec les bains de mer et attira de nombreux intellectuels et artistes. « Sur les cartes postales du début du siècle, on peut encore voir le grand hôtel qui surplombait la plage », montre Béatrice Renauld-Arbona, responsable d'une association de sauvegarde de la chapelle de Puys. Depuis, beaucoup de belles maisons ont été détruites mais il en subsiste encore quelques-unes qui font le charme du hameau. La grande banlieue de Dieppe prend ici l'aspect d'une petite cité balnéaire familiale et tranquille et ce serait dommage de ne pas s'y arrêter.












Cette portion est complexe en raison du platier chaotique.
Par le haut des falaises la progression est aisée.
Par le platier du Puys à Belleville, c'est plus compliqué.
Je ne  recommande pas  cette portion par le platier: Trop près des falaises.

Voici donc quelques photos et images-rando que vous pourrez retrouver dans la page spéciale prévue à cet effet dans la rubrique "pages littoral"

La dernière page de cette rubrique à disposition par over-blog sera consacrée à la portion Puys-Dieppe

Après cela le reportage de cette randonnée à pied par deux seinomarins
sera visible dans cette même rubrique "articles"

Tout blog a ses limites ce qui ne m'empêchera pas de vous faire partager ce si beau périple commencé en janvier 2008.
















à bientôt

mélo

Partager cet article

Repost 0
Published by levaillant - dans littoral-randonnée
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Pascal Levaillant artiste seinomarin
  • Le blog de Pascal Levaillant artiste seinomarin
  • : ce blog a vocation de compléter par des articles et documents visuels mes pratiques artistiques (elles sont multiples)l
  • Contact

Recherche

Pages: Côte D'albâtre À Pied