Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 novembre 2015 1 02 /11 /novembre /2015 23:30
La Seine de Maupassant dans la nouvelle "un normand"

La Seine de Maupassant dans la nouvelle "un normand"

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 18

Duclair - Le Mesnil sous jumièges - Jumièges, rive droite

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire

ou

"suivre le parcours de la Seine normande à pied"

étape 18 - Duclair-Le Mesnil-sous-Jumièges - Jumièges

Seine Maritime] par deux seinomarins et parfois plus.

www.pascallevaillant.com

Faire le parcours de la Seine est comme un parcours initiatique, une longue et périlleuse entreprise si on le fait à pied.

Je me suis posé la même question que Jacques Réda, auteur d'"Un voyage aux sources de la Seine" . A moins de la remonter ou de la descendre dans une embarcation, l’entreprendre par la route, à bicyclette, à pied n’est pas aisé.

Suivre ses berges, au plus près de son cours est un vrai défi qu’il convient de relever carte en main.

Sans la carte IGN au 1/25000ème je ne m’y serai pas risqué.

Il n’est pas rare de consulter de multiples topo-guide, revues consacrés à la pratique de la randonnée en vallée de Seine mais aucun, à ma connaissance ne propose un parcours au plus près de la voie navigable.

Je vais ainsi raconter et décrire la Seine normande dans sa portion dite estuaire de Poses à Villerville, d’un côté et à Ste Adresse, de l’autre côté de son embouchure.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Etape 18 - Duclair-Le Mesnil-sous-Jumièges - Jumièges, autrement nommée:

sur les pas de "un normand" de Maupassant.

Cette randonnée un peu particulière part de St Paul, hameau de Duclair sur l'ancien lit de la Seine et de l'Austreberthe (méandre fossile).

Nous empruntons tout d'abord une voie communale qui n'est autre de l'ancien chemin de traverse que cite Maupassant dans "un normand" , chemin de traverse nommé aujourd'hui GR23 A et qui mène à l'ancienne ferme puis à la fameuse chapelle Notre Dame du Gros-Ventre" célèbre pour les croyances.

Je cite: " Située dans la forêt " royale" de Jumièges (700 Hectares) à mi-chemin entre Duclair et Jumièges.

Érigée en 1787, elle fit l'objet de nombreux pèlerinages. Une messe en plein air y est encore célébrée le jour de l'Ascension.

Dans sa nouvelle " un Normand " Maupassant l'appelle : " Notre Dame du Gros Ventre "".

in:La chapelle "La mère de Dieu" - Mairie de Jumièges jumieges.com/

Avant que le chemin s'enfonce dans le taillis, nous basculons à gauche afin de suivre un petit sentier de randonnée qui s'écarte du GR23 A qui ce dernier entre dans la forêt de Jumièges suivant ainsi "la côte" de la Seine sur la commune de Mesnil-sous-Jumièges (altitude 25m).

Le chemin suit alors la côte jusqu'à son sommet (84 m d'altitude). Les sous bois sont tapissés de myrtilliers sauvages, de cônes de pin sylvestre et de fougères par endroits.

Si alors nous avions emprunté le GR23A, nous aurions frôlé la Seine sans jamais la voir alors que du temps de Maupassant on peut imaginer selon le récit "d'un normand" qu'il était possible d'observer la Seine mais à cette époque le coteau ne devait pas être si boisé comme on peut le constater il y a plus de cent ans à Amfreville-la-Mivoie,

(A cette époque l'embroussaillement des coteaux étaient maîtrisés par la présence des troupeaux d'ovins )

Jumièges, Bonsecours, Canteleu... ce sont des endroits surplombant la Seine, sites que les écrivains ont affectionné au XIXème siècle comme Flaubert, George Sand, Hector Malot, Victor Hugo, Maupassant et Hérédia.

C'est ainsi qu' Hérédia est enterré au cimetière panoramique près de la basilique de Bonsecours à laquelle il vouait de pieux desseins: il émit le souhait d'y être enterré lui-même à sa mort près de sa mère, ce qui fut respecté.: je cite:" TOMBE DE JOSE MARIA DE HEREDIA

Le poète José Maria de Hérédia, né en 1842 à Cuba, adopte la France en 1861. A la parution des Trophées en 1893, il fait figure de maître de l’Ecole parnassienne. Admis en 1894 à l’académie française, il est enterré en 1905 au cimetière de Bonsecours, près de sa mère, conformément à ses vœux."

in: http://www.rouentourisme.com/

Mais revenons si vous le voulez bien à Jumièges d'où ce coteau il est aujourd'hui désormais difficile de contempler le même panorama dégagé comme à l'époque de Maupassant tant la forêt est épaisse et couverte de résineux.

Au cours de cette randonnée j'en profite pour ériger quelques cairns, pour cueillir quelques myrtilles et pour ramasser une coupe de bois et des cônes de pin sylvestre.

Comme vous le verrez sur ces clichés en contrebas on peut discerner à travers la végétation épaisse le Marais Brésil, la sablière " Le Sablon et une partie de la boucle convexe d'Anneville-Ambourville.

Je vous invite donc à opter pour emprunter la variante de cette randonnée en suivant le GR23 A jusqu'à la "chapelle du gros ventre" sur les pas d'un normand" jusqu'à cette chapelle coiffée d'une ombrelle...

PS: à propos de Maupassant, je cite:

" Une enfance proche de la nature

Guy de Maupassant naît le 5 août 1850, vraisemblablement à Fécamp dans la Seine-Maritime. Il passe une enfance heureuse à Etretat au bord du littoral normand. Dans ce cadre champêtre, le jeune Guy reçoit son instruction d’un abbé et de sa mère, qui possède une vaste culture littéraire. Il passe le reste de son temps entre le port et la campagne... A l’âge de 12 ans, il est envoyé en pension au collège religieux d'Yvetot qui sera à l’origine de son dégoût de la religion."

in: http://www.linternaute.com/biographie/guy-de-maupassant/

Pour en savoir plus et vous documenter sur ce territoire je vous conseille:

LE CANARD DE DUCLAIR

jumieges.free.fr/

Le site d'histoire et d'images anciennes du canton de Duclair.

L'âge féodal - ‎Des Vikings aux Anglais - ‎Anneville-Ambourville - ‎Bardouville

Fossé Saint-Philibert - Yainville

melao.free.fr/talus.htm

http://melao.free.fr/talus.htm

Le château du Taillis - 2015,  vu de la route départementale

Le château du Taillis - 2015, vu de la route départementale

vers le coteau de Seine en quittant à St Paul le GR23 A

vers le coteau de Seine en quittant à St Paul le GR23 A

Orchis

Orchis

la Seine entre Duclair et Mesnil-sous-Jumièges

la Seine entre Duclair et Mesnil-sous-Jumièges

la Seine entre Duclair et Mesnil-sous-Jumièges

la Seine entre Duclair et Mesnil-sous-Jumièges

la forêt de Jumièges

la forêt de Jumièges

la Seine entre Duclair et Mesnil-sous-Jumièges

la Seine entre Duclair et Mesnil-sous-Jumièges

la Seine entre Duclair et Mesnil-sous-Jumièges

la Seine entre Duclair et Mesnil-sous-Jumièges

la Seine entre Duclair et Mesnil-sous-Jumièges

la Seine entre Duclair et Mesnil-sous-Jumièges

la Seine entre Duclair et Mesnil-sous-Jumièges

la Seine entre Duclair et Mesnil-sous-Jumièges

borne IGN

borne IGN

la forêt de Jumièges

la forêt de Jumièges

sous bois

sous bois

sous bois

sous bois

myrtilliers

myrtilliers

la forêt de Jumièges

la forêt de Jumièges

berge de la Seine entre Duclair et Mesnil-sous-Jumièges

berge de la Seine entre Duclair et Mesnil-sous-Jumièges

la Seine entre Duclair et Mesnil-sous-Jumièges

la Seine entre Duclair et Mesnil-sous-Jumièges

cairn de la Seine entre Duclair et Mesnil-sous-Jumièges

cairn de la Seine entre Duclair et Mesnil-sous-Jumièges

Cairn d'écosses

Cairn d'écosses

le GR 23 A entre Duclair et Jumièges

le GR 23 A entre Duclair et Jumièges

myrtilliers

myrtilliers

la forêt de conifères

la forêt de conifères

reflets

reflets

la "chapelle du Gros Ventre" d'après Maupassant

la "chapelle du Gros Ventre" d'après Maupassant

la "chapelle du Gros Ventre" d'après Maupassant "coiffée d'une ombrelle" - Un Normand, conte de Maupassant

la "chapelle du Gros Ventre" d'après Maupassant "coiffée d'une ombrelle" - Un Normand, conte de Maupassant

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article
28 octobre 2015 3 28 /10 /octobre /2015 09:56
[Enclaves] – Mosaïque © Pascal Levaillant 2014-2015

[Enclaves] – Mosaïque © Pascal Levaillant 2014-2015

A l'occasion de la Biennale Mosaïques en Nord du 31 octobre 2015 au 4 janvier 2016,

je présente deux opus dont:

"Mosaïque et appliqué" - assemblage mixte (2011-2014)

[Enclaves] – Mosaïque © Pascal Levaillant 2014-2015

qui seront exposés au CSE d'Hazebrouck et à l'église St Eloi avec les autres opus présentés par 55 mosaïstes réunis autour ce projet autour de la Pierre Bleue.

Le Projet autour de la Pierre Bleue de Soignies a consisté en ceci:

en rapport avec Le 30 juin 2012 où le bassin minier Nord-Pas de Calais a été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, l’activité minière a laissé une empreinte remarquable sur le territoire que bordent Hazebrouck en Nord-Pas de Calais et Soignies en Hainaut.

A Soignies en Belgique il existe une autre activité d’extraction plus ancienne qui est tout autant remarquable : La Pierre Bleue.

Ces deux villes jumelées d'Hazebrouck et de Soignies, possèdent des patrimoines naturels d’exception de chaque côté de la frontière franco-belge.

La Pierre Bleue est d’origine minérale constituée de fossiles et d’organismes marins (crinoïdes) cimentés par une boue calcaire, en l’état produit naturel dite pierre de Soignies, « petit granit » et encore nommée "pierre bleue de Hainaut" constituée de 93% de caCo3 qui sert de taille d’ornement et utilisée en architecture.

La houille quant à elle est une roche sédimentaire d’origine fossile végétale.

La place et le rôle qu’a tenu Hazebrouck à proximité du bassin minier du Nord Pas de Calais sont essentiels car cette cité se situe sur le chemin ferré minier.

L’ancien chemin des houillères d’Arras à Hazebrouck par Lens et Béthune reliait le premier tronçon Hazebrouck-Dunkerque sur le tracé « Lille-Hazebrouck » avec bifurcation sur Calais et Dunkerque ce qui fit d’Hazebrouck une cité d’acheminement et de transit de la houille.

Ma proposition artistique pour ce projet « Autour de la Pierre Bleue » a consisté à réaliser une mosaïque avec de la Pierre Bleue et de la houille.

La houille est tout autant sombre qu’étincelante et lumineuse selon son exposition à la lumière.

La Pierre Bleue quant à elle est remarquable pour ses tons variés (du noir au gris, du gris-bleu au bleu…)

Par cette proposition il s’est agit de mettre en valeur leur plasticité, leur structure respective de couleur sombre du gris au noir.

Il s'agit d'une symbolisation de la frontière Franco-belge avec les deux villes identifiées : Soignies et Hazebrouck.

Cette œuvre met en évidence la proximité de ces territoires et les contrastes des matières incorporées :l’une dure, bleue et/ou grise et odorante quand elle est coupée, l’autre noire, anthracite et friable.

L'encadrement est réalisé en bois flotté.

Si la Pierre Bleue provient de Soignies, la houille qui m'a servie de ressource provient de Zuydcoote.

En effet en l’hiver 2014, j’ai pu collecter et ramasser de la houille sur la plage de Zuydcoote dans le département du Nord.

A cette date et selon les riverains, cette houille à disposition sur cette plage provenait d’une barge anglaise ayant perdu tout ou partie de sa cargaison au large des côtes françaises et belges. Il est probable qu’une partie de cet échouage ait été constaté sur les plages avoisinantes y compris sur les plages belges à proximité.

Pascal Levaillant

Mosaïste d’Art, installateur, plasticien, sculpteur…

12 rue réfigny

76190Yvetot

www.pascallevaillant.com

Détail 1 de [Enclaves] – Mosaïque © Pascal Levaillant 2014-2015

Détail 1 de [Enclaves] – Mosaïque © Pascal Levaillant 2014-2015

Détail 2 de [Enclaves] – Mosaïque © Pascal Levaillant 2014-2015

Détail 2 de [Enclaves] – Mosaïque © Pascal Levaillant 2014-2015

Détail 3 de [Enclaves] – Mosaïque © Pascal Levaillant 2014-2015

Détail 3 de [Enclaves] – Mosaïque © Pascal Levaillant 2014-2015

Détail 4 de [Enclaves] – Mosaïque © Pascal Levaillant 2014-2015

Détail 4 de [Enclaves] – Mosaïque © Pascal Levaillant 2014-2015

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article
25 octobre 2015 7 25 /10 /octobre /2015 16:37
L'affiche 2015

L'affiche 2015

Pascal Levaillant à l'Exposition "Savoir-faire et sculptures"

de Montville

du 13 au 22 novembre 2015

Myriam Travers Maire de Montville, Christèle Autin, Maire-Adjoint chargée de la Communication et des Affaires Culturelles, La Ville de Montville organise l'Exposition de Sculptures au Musée des Sapeurs-Pompiers de France du vendredi 13 au dimanche 22 novembre 2015.

Cette exposition est intitulée "Savoir-faire et sculptures"

J'y présente une dizaine de sculptures récentes

Nous vous y attendons nombreux

tel: 02 35 33 13 51

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article
22 octobre 2015 4 22 /10 /octobre /2015 21:34
Baden-Baden, pas au thermes mais au commencement de la randonnée vers le Merkurturm

Baden-Baden, pas au thermes mais au commencement de la randonnée vers le Merkurturm

Baden-Baden s'avère une cité semblable à d'autres cités thermales mais ce qui fait son charme c'est de s'y promener.

Cette randonnée à pied au bord du torrent qui la traverse permet de découvrir la ville, son architecture, ses villas, son arboretum, ses porsches, ses cafés...

Le meilleur moment fut de prendre de la hauteur comme vous le verrez.

Baden-Baden © Pascal Levaillant - Octobre 2015

sur le chemin du Merkurturmur

sur le chemin du Merkurturmur

la montée en "funny"culaire du Merkurturm

la montée en "funny"culaire du Merkurturm

le funiculaire du Merkurturm

le funiculaire du Merkurturm

en haut du funiculaire du Merkurturm

en haut du funiculaire du Merkurturm

autre point de vue du Merkurturm

autre point de vue du Merkurturm

le Merkurturm, 668 m

le Merkurturm, 668 m

Baden-Baden vu par Pascal Levaillant © 2015
Cairn noir de la Forêt Noire (Black Forest)

Cairn noir de la Forêt Noire (Black Forest)

Baden-Baden vu par Pascal Levaillant © 2015
Baden-Baden vu par Pascal Levaillant © 2015
la descente

la descente

Lichtentaler Allée, thermes de notre randonnée

Lichtentaler Allée, thermes de notre randonnée

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article
22 octobre 2015 4 22 /10 /octobre /2015 09:11
by night

by night

Strasbourg s'avère une belle cité surtout en intra-muros entourée et encerclée par ses canaux paisibles et charmants

Cette randonnée à pied du Nord au Sud, d'Est en Ouest et au bord des canaux permet de découvrir la ville, son architecture, ses maisons à pan de bois, son côté insolite à qui sait regarder autrement.

Bref c'est mon Strasbourg que j'ai vu qui est là sous vos yeux, offert à votre regard sous les lumières automnales.

et un petit clin d'oeil de Dabo dans les Vosges.

Profitez-en.

Strasbourg © Pascal Levaillant - Octobre 2015

Cathédrale vu des toits de Strasbourg

Cathédrale vu des toits de Strasbourg

voute cathédrale

voute cathédrale

quartier des restaurants

quartier des restaurants

Palais de la bière

Palais de la bière

Palais de Rohan

Palais de Rohan

poinçon

poinçon

poinçon

poinçon

poinçon

poinçon

Strasbourg vu par le prisme de l'expo des verriers devant le Palais de Rohan

Strasbourg vu par le prisme de l'expo des verriers devant le Palais de Rohan

inscriptions anciennes

inscriptions anciennes

Dépot de bière

Dépot de bière

Ecole Arts Décoratifs

Ecole Arts Décoratifs

canal

canal

Eglise catholique

Eglise catholique

Mosaïque à Srasbourg

Mosaïque à Srasbourg

gare SNCF

gare SNCF

Façade

Façade

Façade

Façade

La Petite France

La Petite France

La Petite France

La Petite France

La Petite France

La Petite France

maison à pan de bois

maison à pan de bois

une des nombreuses places

une des nombreuses places

cloitre, église protestante

cloitre, église protestante

temple protestant (détail)

temple protestant (détail)

étoiles protestantes

étoiles protestantes

cathédrale

cathédrale

détail

détail

vu du barrage Vauban

vu du barrage Vauban

les tours des bourreaux

les tours des bourreaux

Plaque décembre 1882

Plaque décembre 1882

à l'automne

à l'automne

le coin des péniches, "canal de la soif"

le coin des péniches, "canal de la soif"

Strasbourg au couchant vue du barrage Vauban

Strasbourg au couchant vue du barrage Vauban

les Vosges à Dabo

les Vosges à Dabo

Dabo

Dabo

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article
22 octobre 2015 4 22 /10 /octobre /2015 06:55
les oeuvres rassemblées, réunies: un vrai patchwork à Canteleu

les oeuvres rassemblées, réunies: un vrai patchwork à Canteleu

Atelier "mosaïques et assemblages" - ECFM Canteleu 13 et 15 octobre 2015 animé par Pascal Levaillant

Dans le cadre de l'exposition Herbier contemporain cantilien & de la Seine normande et Mosaïque d'Art, l'atelier Mosaïque - ECFM Canteleu animé par Pascal Levaillant s'est tenu le 13 et le 15 octobre à l'Espace Culturel François Mitterrand.

  • Avec ces ressources, j'ai invité le public adulte à aiguiser sa sensibilité, son imagination pour une création individuelle au cours de ces deux séquences d' atelier spécifique : « mosaïques et assemblages »

en quatre heures, le résultat est probant, l'objectif atteint, la créativité au rendez-vous

J'ai encouragé ces novices à poursuivre tant leurs dispositions sont évidentes.

  • Crédits photos: Philippe Yvonnet et Pascal Levaillant
au commencement le 13 octobre

au commencement le 13 octobre

au commencement le 13 octobre

au commencement le 13 octobre

au commencement le 13 octobre

au commencement le 13 octobre

au commencement le 13 octobre

au commencement le 13 octobre

au commencement le 13 octobre

au commencement le 13 octobre

au finissage le 15 octobre

au finissage le 15 octobre

au finissage le 15 octobre

au finissage le 15 octobre

au finissage le 15 octobre

au finissage le 15 octobre

au finissage le 15 octobre

au finissage le 15 octobre

au finissage le 15 octobre

au finissage le 15 octobre

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article
22 octobre 2015 4 22 /10 /octobre /2015 06:00
le Bac à Duclair

le Bac à Duclair

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire -

étape 17 - Anneville-Ambourville [Seine Maritime] 2008-2015

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire

ou

"suivre le parcours de la Seine normande à pied"

étape 17 - Anneville -Ambourville [Seine Maritime] par deux seinomarins et parfois plus.

www.pascallevaillant.com

Faire le parcours de la Seine est comme un parcours initiatique, une longue et périlleuse entreprise si on le fait à pied.

Je me suis posé la même question que Jacques Réda, auteur d'"Un voyage aux sources de la Seine" . A moins de la remonter ou de la descendre dans une embarcation, l’entreprendre par la route, à bicyclette, à pied n’est pas aisé.

Suivre ses berges, au plus près de son cours est un vrai défi qu’il convient de relever carte en main.

Sans la carte IGN au 1/25000ème je ne m’y serai pas risqué.

Il n’est pas rare de consulter de multiples topo-guide, revues consacrés à la pratique de la randonnée en vallée de Seine mais aucun, à ma connaissance ne propose un parcours au plus près de la voie navigable.

Je vais ainsi raconter et décrire la Seine normande dans sa portion dite estuaire de Poses à Villerville, d’un côté et à Ste Adresse, de l’autre côté de son embouchure.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Etape 17 à Anneville-Ambourville, rive gauche de la Seine

Le départ de cette randonnée se fait de la cale du bac, rive gauche de la Seine, en face de Duclair. Nuis suivons quelques longueurs la D64 jusqu'à l'intersection de la route des fruits à droite en direction de la Martillerie. Nous appuyons donc vers cette petite route bordant de nombreux vergers d'un côté et les marais de l'autre. A la Martillerie nous bifurquons à droite sur le premier sentier qui nous ramène vers le fleuve. Nous marchons maintenant au bord de l'eau sur un chemin de halage vers les lieux-dits "le trou de la Martillerie, le Fossé Merre, le trou Deshayes, le Fossé Chauvon et enfin Chaussée Tournante. Arrivés au niveau de la ferme de la Tournante nous faisons demi-tout. Face à nous, de l'autre côté de l'eau (rive droite) le coteau s'élève à 84 m (Les Côtes) ce coteau s'élève peu à peu puis à cet endroit il redescend en pente douce vers Le Mesnil-sous-Jumièges. C'est des hauteurs de cette côte qu' "un normand" aperçoit la majestueuse vallée de Seine alors qu'il se rendait en petite voiture à cheval à la Chapelle Notre Dame du Gros Ventre nommée ainsi à cette époque au XIXème siècle, ce que relate Maupassant dans un de ses contes de la bécasse: "Un normand". J'ai retrouvé la présence de cette fameuse route de traverse qui n'est autre aujourd'hui le GR23 A, qui passe devant la Chapelle de la Mère Dieu.

de l'autre côté de l'eau...

de l'autre côté de l'eau...

En face à Duclair

En face à Duclair

le chemin de halage

le chemin de halage

prairies et vergers se succèdent.

prairies et vergers se succèdent.

enrochement du lit de la Seine à marée basse

enrochement du lit de la Seine à marée basse

peu après une plage

peu après une plage

descente de la Seine par un cargo

descente de la Seine par un cargo

sur l'autre rive la forêt de Jumièges

sur l'autre rive la forêt de Jumièges

berge de Seine

berge de Seine

vers la ferme de la Tournante

vers la ferme de la Tournante

vergers d'Anneville

vergers d'Anneville

la pleine saison des fruits

la pleine saison des fruits

 Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire -  étape 17 - Anneville-Ambourville [Seine Maritime] 2008-2015
 Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire -  étape 17 - Anneville-Ambourville [Seine Maritime] 2008-2015
pommiers, poiriers, noyers...

pommiers, poiriers, noyers...

 Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire -  étape 17 - Anneville-Ambourville [Seine Maritime] 2008-2015
ponton, terminal d'une carrière

ponton, terminal d'une carrière

ancien pressoir

ancien pressoir

noyer

noyer

 Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire -  étape 17 - Anneville-Ambourville [Seine Maritime] 2008-2015
rive envasée  (marée basse)

rive envasée (marée basse)

 Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire -  étape 17 - Anneville-Ambourville [Seine Maritime] 2008-2015
 Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire -  étape 17 - Anneville-Ambourville [Seine Maritime] 2008-2015
autre plage naturelle au niveau de la ferme de la tournante

autre plage naturelle au niveau de la ferme de la tournante

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article
13 octobre 2015 2 13 /10 /octobre /2015 13:17
au cours de l'atelier du  lundi 12 octobre 2015 à l'ECFM Canteleu

au cours de l'atelier du lundi 12 octobre 2015 à l'ECFM Canteleu

Dans le cadre de l'exposition Herbier contemporain cantilien & de la Seine normande, l'atelier composition végétale et bois flotté - ECFM Canteleu 12 octobre 2015 animé par Pascal Levaillant s'est tenu le 12 octobre à l'Espace Culturel François Mitterrand.

  • Avec ces ressources, j'ai invité le public adulte à aiguiser sa sensibilité, son imagination pour une création individuelle ou collective au cours de trois ateliers spécifiques : l’atelier créations végétales « fleurs et bois flotté », l’atelier « mosaïques et assemblages » et l’atelier « assemblages, de fil en aiguille
  • Crédits photos: Philippe Yvonnet
Atelier Composition végétale et bois flotté  - ECFM Canteleu 12 octobre 2015   animé par Pascal Levaillant
Atelier Composition végétale et bois flotté  - ECFM Canteleu 12 octobre 2015   animé par Pascal Levaillant
Atelier Composition végétale et bois flotté  - ECFM Canteleu 12 octobre 2015   animé par Pascal Levaillant
Atelier Composition végétale et bois flotté  - ECFM Canteleu 12 octobre 2015   animé par Pascal Levaillant
Atelier Composition végétale et bois flotté  - ECFM Canteleu 12 octobre 2015   animé par Pascal Levaillant
Atelier Composition végétale et bois flotté  - ECFM Canteleu 12 octobre 2015   animé par Pascal Levaillant
Atelier Composition végétale et bois flotté  - ECFM Canteleu 12 octobre 2015   animé par Pascal Levaillant
Atelier Composition végétale et bois flotté  - ECFM Canteleu 12 octobre 2015   animé par Pascal Levaillant
Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article
5 octobre 2015 1 05 /10 /octobre /2015 06:00
Quand les cargos naviguent en Seine à Duclair

Quand les cargos naviguent en Seine à Duclair

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire

ou

"suivre le parcours de la Seine normande à pied"

étape 16 - St Pierre de Varengeville - Duclair - Anneville [Seine Maritime] par deux seinomarins et parfois plus.

www.pascallevaillant.com

Faire le parcours de la Seine est comme un parcours initiatique, une longue et périlleuse entreprise si on le fait à pied.

Je me suis posé la même question que Réda. A moins de la remonter ou de la descendre dans une embarcation, l’entreprendre par la route, à bicyclette, à pied n’est pas aisé.

Suivre ses berges, au plus près de son cours est un vrai défi qu’il convient de relever carte en main.

Sans la carte IGN au 1/25000ème je ne m’y serai pas risqué.

Il n’est pas rare de consulter de multiples topo-guide, revues consacrés à la pratique de la randonnée en vallée de Seine mais aucun, à ma connaissance ne propose un parcours au plus près de la voie navigable.

Je vais ainsi raconter et décrire la Seine normande dans sa portion dite estuaire de Poses à Villerville, d’un côté et à Ste Adresse, de l’autre côté de son embouchure.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Etape 16 de St Pierre de Varengeville à Duclair rive droite et Anneville, rive gauche

Le périmètre que couvre cette randonnée va de l’Anerie en amont de Duclair jusqu’à St Paul en aval.

Les communes traversées sont St Pierre de Varengeville, Duclair et Anneville de l’autre côté de l’eau (« Bords de Duclair » et « Les Rives »)

Au sommet concave de la boucle de Seine Duclair se situe au débouché de l’Austreberthe sur la Seine.

Le gloire de Duclair est le canard au sang, chef d’œuvre de la cuisine normande

Au cimetière, coteau du Catel, il faut savourer le charme de cette esplanade qui se découvre par le circuit du panorama qui emprunte une partie du début du GR2.

Le belvédère sur la Seine est insolite, il surplombe la Seine amont et aval.

Le plaisir est total quand vous voyez passer un gros cargo.

De l’autre côté de St Paul le chemin qui suit la Seine est plaisant, il laisse découvrir à marée basse une petite plage et sa laisse de fleuve à marée (bois flotté et autres laisses)

La grosse attraction de Duclair, c’est l’imposant bac. Le prendre c’est toujours un petit « voyage » y compris à travers la brume de Seine ou les couleurs rougeoient au couchant.

Sur l’ancien méandre et ancien lit de l’Austreberthe, le château de taillis vaut le détour: c'est un fleuron de l'excellence architecturale de la Seconde Renaissance.

C’est près de là qu’une petite route accède au GR 23A

Sur la gauche se prend un sentier qui suit le profil du coteau d’où on surplombe la Seine sous les arbres.

Ce sentier plus intéressant que le GR23A rejoint le Mesnil sous Jumièges.

cargo et bac se croisent à Duclair

cargo et bac se croisent à Duclair

ciel normand

ciel normand

les bords de Seine à St Pierre de Varengeville en hiver

les bords de Seine à St Pierre de Varengeville en hiver

La Seine est jalonnée de feux verts et rouges pour la navigation

La Seine est jalonnée de feux verts et rouges pour la navigation

les brumes de St Pierre de Varengeville

les brumes de St Pierre de Varengeville

la boucle concave s'appuie sur les coteaux boisés entre St Pierre de Varengeville et Duclaird'où émergent quelques roches dont le siège de Gargantua

la boucle concave s'appuie sur les coteaux boisés entre St Pierre de Varengeville et Duclaird'où émergent quelques roches dont le siège de Gargantua

descriptif du fameux méandre fossile de la Seine entre Austreberthe et Yainville-Duclair

descriptif du fameux méandre fossile de la Seine entre Austreberthe et Yainville-Duclair

autre littérature que l'on peut consulter du panorama de Duclair

autre littérature que l'on peut consulter du panorama de Duclair

petit traité de géologie

petit traité de géologie

à propos des troglodytes

à propos des troglodytes

extrait d'un ouvrage de 1914, on y parle de Duclair

extrait d'un ouvrage de 1914, on y parle de Duclair

du bac une perspective sur Duclair

du bac une perspective sur Duclair

du panorama: vue sur St Pierre de Varengeville - La Fontaine

du panorama: vue sur St Pierre de Varengeville - La Fontaine

Cairn près de Duclair

Cairn près de Duclair

Cairn du panorama

Cairn du panorama

La Seine, les bacs de Duclair, côté Berville-sur-Seine

La Seine, les bacs de Duclair, côté Berville-sur-Seine

un cargo passe

un cargo passe

autre cairn au panorama

autre cairn au panorama

cairn de Duclair, côté Austreberthe

cairn de Duclair, côté Austreberthe

cairn à la tête de félin à Duclair

cairn à la tête de félin à Duclair

les canards de Duclair

les canards de Duclair

sur le bac

sur le bac

la petite traversée

la petite traversée

les sentinelles de Duclair

les sentinelles de Duclair

l'arrivée du bac

l'arrivée du bac

en attendant le démarrage

en attendant le démarrage

le bac transporte camions, voitures, motos, bicyclettes et piétons

le bac transporte camions, voitures, motos, bicyclettes et piétons

une activité permanente sans temps mort

une activité permanente sans temps mort

les quais de Duclair

les quais de Duclair

un porte-container à Duclair

un porte-container à Duclair

les brumes de Duclair

les brumes de Duclair

un navire sort de la brume

un navire sort de la brume

quai des brumes et le Duc d'Albe

quai des brumes et le Duc d'Albe

Duclair et St Paul vus d'Anneville

Duclair et St Paul vus d'Anneville

Duclair et la Seine:  vue du sentier de Bellevue - automne 2015

Duclair et la Seine: vue du sentier de Bellevue - automne 2015

cairn de la plage de Duclair

cairn de la plage de Duclair

à la sortie de Duclair et de St Paul le bel écrin du Château du Taillis

à la sortie de Duclair et de St Paul le bel écrin du Château du Taillis

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article
28 septembre 2015 1 28 /09 /septembre /2015 04:00
La Seine vue de Berville, chemin de halage: vue sur la chaise de Gargantua

La Seine vue de Berville, chemin de halage: vue sur la chaise de Gargantua

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire

ou

"suivre le parcours de la Seine normande à pied"

étape 15 - Berville-sur-Seine [Seine Maritime] par deux seinomarins et parfois plus.

www.pascallevaillant.com

Berville-sur-Seine- rive gauche de la Seine

De la cale de La Fontaine à la cale du bac de Berville-sur-Seine/ Duclair

L’ancienne cale rive gauche entre Berville et Ambourville est le seul vertige de cet ancien passage d’eau réservé aux riverains, aux piétons. En revanche sur l’autre rive à La Fontaine aucun indice témoigne de ce passage d’eau.

De l’ancienne cale nous marchons vers Duclair, sur cette rive gauche qui est bien moins fréquentée que rive gauche sauf peut-être par les randonneurs qui marchent de Vatteville-la-Rue vers la Bouille.

De l’autre côté il faut dire que seule la départementale D 982 suit la Seine du fait de l’étroitesse de la bande sous roches entre les falaises et la Seine.

A Berville-sur-Seine le chemin de halage est paisible, champêtre (prairies, pâturages, zones humides, vergers et château(ferme de l’Oseraie, ferme de l’ancien château, le Pré Thorin…)

Sur la rive de Duclair, nous apercevons la chaise de Gargantua, l’Anerie, le Clos de l’Ange, les falaises qui abritent des cavités troglodytiques…

A Duclair la vallée de l’Austrberthe rejoint la Seine. Auparavant il y a près de 2 millions d’années l’Austreberthe se jetait dans la Seine pas au même endroit, le cours du fleuve a évolué au fil du temps car les méandres de Jumièges et de Duclair ont progressé. Il y a 100 000 ans , la Seine a encore changé son cours en rabotant davantage les falaises entre Yainville et Le Trait.

La vallée fossile entre St Paul et Yainville est en fait l’ancien lit de la Seine et l’ancien lit de l’Austreberthe. Aujourd’hui on peut constater la présence d’autres méandres fossiles comme ceux de Brotonne, du Marais Vernier, d’Igoville, de Radicatel. Nous en reparlerons au fur et à mesure du récit.

Certains spécialistes dans ce domaine prédisent que la boucle de Rouen sera à terme un méandre fossile mais surement dans plusieurs millions d’années. Nous pouvons percevoir la poussée du fleuve rabotant peu à peu le coteau sur la boucle d’Elbeuf qui provoquera un rapprochement avec le creux de boucle à La Bouille à quelques kilomètres de distance(3 à 4 kilomètres).

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Faire le parcours de la Seine est comme un parcours initiatique, une longue et périlleuse entreprise si on le fait à pied.

Je me suis posé la même question que Réda. A moins de la remonter ou de la descendre dans une embarcation, l’entreprendre par la route, à bicyclette, à pied n’est pas aisé.

Suivre ses berges, au plus près de son cours est un vrai défi qu’il convient de relever carte en main.

Sans la carte IGN au 1/25000ème je ne m’y serai pas risqué.

D’autres « aventuriers » avant moi ont évoqué leur parcours de la Seine. Dans la littérature Ponge et Réda ont décrit leur périple, leur pérégrination onirique, bucolique et sentimentale.

Dans l’ouvrage intitulé La Seine, Francis Ponge propose au lecteur un voyage au fil du fleuve, de la source à l’Océan pour reprendre son terme.

source: La Seine, Francis Ponge, illustré par les images de Maurice Blanc, Editions La Guilde du livre Lausanne, 1950, p.72-73.

Autre époque, autre perception, celle de Jacques Réda en 1987 nous entraine de Paris vers les sources de la Seine.

source: Un voyage aux sources de la Seine, aux Editions Fata Morgana 1987.

Ce n’est que très récemment que je viens de me plonger dans ces deux récits que m’a recommandé un poète français et essayiste de renom, ami de Cartier-Bresson : Gérard Macé que j’ai rencontré à l’abbaye de Jumièges en juin dernier.

La lecture de ces deux ouvrages m’a incité à produire mon propre récit, ma propre vision , ma propre interprétation de ma descente à la mer en empruntant le chemin de halage ou le lit du fleuve sur des plages se découvrant à marée basse.

Tout comme Ponge et Réda, j'ai rencontré les mêmes difficultés à suivre au plus près ses eaux montantes ou descendantes en revanche par mes chemins pédestres que j'ai choisi grâce aux cartes IGN, je suis resté quasiment au contact permanent avec le fleuve.

La Seine de Poses à son embouchure est un fleuve à marée et étrange que cela puisse être ses eaux mêlées sont à la fois douces et salines.

Mon existence vagabonde m’a permis de fouler les sources de plusieurs rivières et fleuve dont notamment l’Isère, l’Arc, la Loire en 2000, la Seine en 2003.

En 2003 à l’été de la canicule en revenant de Chambéry, ma mère, mon fils S.L et moi-même décidons du retour vers la Normandie par la traversée du Rhône dans le Pays Gexois, par le col de la Faucille pour traverser le massif Jurassien avant d’entamer la route qui nous conduirait aux sources de la Seine à partir de Dijon. Ayant traversé les immenses massifs forestiers du plateau de Langres, nous fûmes surpris de découvrir le site des sources de la Seine.

Nous ne nous attendions pas à ce décor au final artificiel et allégorique. J’avais imaginé un endroit naturel, bucolique, enchanté et reposant, c’est à cet instant que je pris conscience de la symbolique et de la portée de ce fleuve français, non pas le plus long du territoire mais probablement représentant le mieux la France dans son aspect « mère nourricière ».

Cet été 2003, déjà vers la fin juillet nous frôlions la canicule avec des températures avoisinant les 38 degrés à tel point qu’à Chatillon-Sur-Seine au cœur de la ville, un des bras de Seine était à sec. Nous sommes ainsi descendus dans le lit de la Seine à sec dont le fond était tout craquelé.

A cette occasion ayant connu l’expérience de descendre la vallée de la Seine jusqu’à Paris ainsi que de Paris vers la mer à d’autres occasions, je persistais à penser qu’un jour je tenterai de suivre ce fleuve au plus près mais à pied. Une autre fois j'avais navigué en canoé, d'Hénouville à Duclair. Ce fut une belle exprience mais difficile à cause du retour réalisé à contre courant.

C’est ainsi que par des chemins détournés mon intention de réaliser ce parcours de la Seine à pied est née en 2009 au moment même où je composais mon plan scénomosaïque de la Seine normande d’après une carte IGN au 1/25000.

Finalement c’est à deux et parfois plus que nous avons décidé d’entreprendre cette aventure au fil de l’eau, au bord du fleuve, au plus près de la Seine mais en tenant à distance les zones urbaines, portuaires et industrielles.

C’est auprès du seul fleuve que nous voulions découvrir sa nature, ses espaces, ses plages, son cœur.

Il n’est pas rare de consulter de multiples topo-guide, revues consacrés à la pratique de la randonnée en vallée de Seine mais aucun, à ma connaissance ne propose un parcours au plus près de la voie navigable.

Je vais ainsi raconter et décrire la Seine normande dans sa portion dite estuaire de Poses à Villerville, d’un côté et à Ste Adresse, de l’autre côté de son embouchure.

Si je prends un topo-guide des sentiers de Grande Randonnée (GR2), sentier de la Seine, des Andelys au Havre (Eure et Seine Maritime] édité par le Comité National des sentiers de Grande Randonnée basé à Paris dans sa troisième édition-janvier 1975- le profil du GR2 s’approche effectivement autant de la Seine qu’il s’en éloigne comme la carte page 3 du document le montre.

Il faut considérer qu’un GR suit le plus souvent une vallée mais n’épouse pas strictement le parcours de la voie d’eau.

Néanmoins décidés à descendre le cours de la Seine nous avons tenté de suivre la Seine au plus près de 2009 à 2015.

Notre commencement s’est intercalé avec la fin de notre périple à deux commencé en 2008 sur la côte d’Albâtre d’Ault au Cap de la Hève à Ste Adresse.

Selon les conditions météorologiques et en fonction du coefficient et des horaires des marées (en mer ou en Seine ) nous décidions ainsi le moment venu et voire au dernier moment notre destination soit une randonnée sur la côte d'Albâtre soit en val de Seine.

Notre format de randonnée se situe entre 3 à 4 heures de marche hors temps de pause ou de restauration.

Le pique-nique, l’opinel, les bouteilles d’eau voire même un petit-quart de vin rouge sont de rigueur et contribuent au succès de chaque sortie.

Notre souci ne fut pas d’enchaîner coûte que coûte chaque portion dans un sens linéaire vers la mer mais au contraire en fonction du temps disponible et imparti de nous rendre au meilleur endroit en fonction de la marée ou de la météo la plus favorable à notre entreprise.

Sans jamais quitter ou se passer de la carte IGN (sans faire de publicité c’est celle qui s’impose) nous prenions notre point de départ sur la carte au lieu-dit exactement et sans se soucier trop de la destination surtout en vallée de Seine, selon notre forme ou le temps disponible nous marchons au moins une heure et demi, jusqu’à un maximum de deux heures pour revenir au point de départ dans ce même laps de temps.

Chaque étape fut différente tant par le paysage, par le profil linéaire ou par les courbes de la Seine, par ses zones humides, cultivées, marécageuses, sensibles, boisées traversées.

Quasiment à chaque fois au cœur de la nature sauvage de la Seine, nous avons rencontré et aperçu au détour d’un buisson, d’un champ cultivé gibier, rapaces, échassiers.

Sur l’eau il nous a été donné de voir d’énormes poissons rouges et autres poissons de rivière tout comme des ragondins et autres rongeurs ayant élu domicile sur les berges du fleuve.

Au bord du chemin il nous plait constamment de découvrir une flore insoupçonnée, des espèces végétales inédites.

La Seine dans son environnement nous révèle ses ressources, ses paysages, ses ambiances, ses rives et berges secrètes que ponctuent des digues et cales anciennes témoins d’anciens passages d’eau désormais inutilisés.

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 15 - Berville-sur-Seine [Seine Maritime] 2008-2015
les roches de La Fontaine dont le siège de Gargantua

les roches de La Fontaine dont le siège de Gargantua

portion au premier plan de la situation rive gauche de Berville sur Seine

portion au premier plan de la situation rive gauche de Berville sur Seine

vers la cale de Berville (bac)

vers la cale de Berville (bac)

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 15 - Berville-sur-Seine [Seine Maritime] 2008-2015
petite chapelle à Berville-sur-Seine, bord de Seine

petite chapelle à Berville-sur-Seine, bord de Seine

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 15 - Berville-sur-Seine [Seine Maritime] 2008-2015
vers Duclair

vers Duclair

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 15 - Berville-sur-Seine [Seine Maritime] 2008-2015
fruitiers sauvages

fruitiers sauvages

à Berville sur Seine, chemin de halage

à Berville sur Seine, chemin de halage

ancien poteau d'accostage

ancien poteau d'accostage

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 15 - Berville-sur-Seine [Seine Maritime] 2008-2015
formes élémentaires naturelles des berges

formes élémentaires naturelles des berges

les pieux sur berge

les pieux sur berge

pieux à Berville-sur-Seine

pieux à Berville-sur-Seine

les falaises qui abritent d'anciens habitats troglodytiques

les falaises qui abritent d'anciens habitats troglodytiques

les marais, la Seine et Duclair

les marais, la Seine et Duclair

pâturages à Berville-sur-Seine

pâturages à Berville-sur-Seine

sur le bac entre Berville-sur-Seine et Duclair

sur le bac entre Berville-sur-Seine et Duclair

en canoé au niveau de Berville-sur Seine en 1998

en canoé au niveau de Berville-sur Seine en 1998

d'une rive à l'autre: le bac

d'une rive à l'autre: le bac

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Pascal Levaillant artiste seinomarin
  • Le blog de Pascal Levaillant artiste seinomarin
  • : ce blog a vocation de compléter par des articles et documents visuels mes pratiques artistiques (elles sont multiples)l
  • Contact

Recherche

Pages: Côte D'albâtre À Pied