Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 février 2015 5 20 /02 /février /2015 12:38
Pascal Levaillant  expose à Perspectives Mosaïques - Dijon - Salle de la Coupole  - du 26 mars au 12 avril 2015

Pascal Levaillant

expose à

Perspectives Mosaïques

Salle de la Coupole

Dijon

du 26 mars au 12 avril 2015

à l'occasion de Perspectives Mosaïques à Dijon 60 mosaïstes amateurs et professionnels présentent une œuvre originale à la Salle de la Coupole, 1 rue Ste Anne, Dijon.

du lundi au vendredi de 14h00 à 19h00 et le WE de 10h00 à 19h00

Renseignements au 06 03 33 56 54

Je présente une sculpture bois flotté-mosaïque intitulée

Tre Cime Di Lavaredo aux tombées de la nuit - Dolomites - sculpture bois flotté-mosaïque © Pascal Levaillant 2014

voici un extrait d'articles parus et publiés par France 3 Bourgogne et du journal local


http://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne/2015/04/04/venez-decouvrir-l-art-de-la-mosaique-dijon-jusqu-au-12-avril-2015-698285.html

http://www.bienpublic.com/edition-dijon-ville/2015/03/27/la-mosaique-dans-tous-ses-etats

Pascal Levaillant  expose à Perspectives Mosaïques - Dijon - Salle de la Coupole  - du 26 mars au 12 avril 2015
Pascal Levaillant  expose à Perspectives Mosaïques - Dijon - Salle de la Coupole  - du 26 mars au 12 avril 2015
Pascal Levaillant  expose à Perspectives Mosaïques - Dijon - Salle de la Coupole  - du 26 mars au 12 avril 2015
Extrait de l'article France 3 Bourgogne avril 2015

Extrait de l'article France 3 Bourgogne avril 2015

Extrait du journal local - Dijon - 2015 - http://www.bienpublic.com/edition-dijon-ville/2015/03/27/la-mosaique-dans-tous-ses-etats

Extrait du journal local - Dijon - 2015 - http://www.bienpublic.com/edition-dijon-ville/2015/03/27/la-mosaique-dans-tous-ses-etats

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 06:31
l'arbre aux enfilades et l'abécéd'aires
l'arbre aux enfilades et l'abécéd'aires

l'arbre aux enfilades et l'abécéd'aires

8 janvier 2015

En décembre 2004, commence mon collectage sur la dune de Briare.

Nait à cet endroit l'idée de conserver des matières tant la diversité des éléments manufacturés est importante dans cet écrin de verdure dont l'ambiance est à la fois minérale mais tout autant végétale.

Dès lors, j'ai entrepris de rapatrier chez moi une infime partie de ces matières déposées et accumulées sur cette friche industrielle depuis le milieu du XIXème siècle:

boutons, tesselles, émaux, perles, céramiques, carreaux...

Mon goût pour la mosaïque est né-là, à Briare que ma fait découvrir ma sœur M.T

Mon goût pour glaner, ramasser, cueillir renait là aussi car depuis ma prime jeunesse j'ai la passion de la nature et de sa préservation.

Ainsi depuis ce temps-là, où que j'aille au contact des éléments, de la nature je cueille, je glane en forêt, sur le littoral, dans des parcs et jardins, dans les laisses de mer et de fleuve...

Ces coulisses de l'exposition vous présentent ce travail d'installation à l'ESPE de Mont St Aignan, académie de Rouen dans le cadre du cycle Matières à réflexion 2014-2015.

L'aventure continue et se poursuivra à l'abbaye du Valasse à Gruchet-le-Valasse l'été prochain.

Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Les coulisses de "Nature passée au crible" à la Passerelle © Pascal Levaillant 2015
Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article
31 décembre 2014 3 31 /12 /décembre /2014 10:08
"La nature passée au crible": Aires minérales, végétales et autres aires singulières - Une proposition artistique de Pascal Levaillant initiée en 2004.

La nature plus vraie que nature!

"Passer la nature au crible" revient à analyser la nature en détail autrement dit inventorier et extraire des matières issues de la nature, les mettre en visibilité et les proposer aux publics par des expositions, des installations "in situ" ou en "intra-muros.

Le tamis est un outil artistique pour découvrir et faire découvrir la palette de la diversité, mettre en lumière un recensement des matières, des espèces, des essences.

Par cette démarche et cette inscription spatiale, il s'agit de proposer aux publics une sensibilisation à la nature, à sa protection et aux déchets que l'homme produit et qu'il rejette dans l'écosystème.

Je propose que la nature redevienne curiosité naturelle, que l'homme revienne à son contact, qu'il tente plutôt de l'apprivoiser (mais de toujours s'en méfier) que de l'exploiter et de l'appréhender au delà de la représentation utopiste du "paysage" qui déresponsabilise l'homme de ses actions sur elle.(emprise, pollution, extraction outrancière...)

En quelque sorte à l'instar de la démarche impressionniste( #1) qui passe la nature à travers le crible d'une sensation visuelle, l'odorat, la vision, le toucher mettent à contribution le visiteur, le spectateur du fait de la présence de végétaux, de minéraux, de matières provenant de la forêt, de jardins ou du milieu marin.

(#1): in source http://www.musee-orsay.fr/fr/collections/oeuvres-le-brouillard-voisins

Cependant en passant nature au crible on découvre que tout n'est pas "nature" dans la nature.

La pollution est là, nos déchets aussi, visibles par nos rebuts amoncelés dans les laisses de mer et de fleuve, sur nos berges, sur notre littoral et dans les décharges sauvages en pleine nature "sauvage"

Passer la nature au crible revient à mettre la question environnementale au cœur de la cité, au cœur des disciplines artistiques, au cœur de l'enseignement, de l'université des savoirs de l'éducation à l'environnement.

Depuis les peintures rupestres et l'art pariétal, comme chacun sait, l'art a souvent copié la nature, l'art à le plus souvent imité la nature aussi il n'y a pas besoin de citer d'exemples tant les champs disciplinaires l'évoquent comme source d'inspiration (peinture, gravure, photographie, récit, cinéma, sculpture...)

L'art de la nature qu'il s'exprime aujourd'hui à part entière notamment par le land art, par des installations ou sous une autre forme démontre bien aujourd'hui la renaissance et la vitalité de ce retour à la nature malgré que l'homme aspire à vouloir vivre de plus en plus dans la cité, en métropole, tenu ainsi éloigné de la nature.

Depuis une décennie, vivre au contact de la nature est devenu pour moi une seconde nature.

J' y trouve à son contact quiétude, sérénité, émerveillement, ressourcement qui aiguise ma créativité aussi, je pense que je ne suis pas le seul à partager cette émotion, cette philosophie de vie.

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article
29 décembre 2014 1 29 /12 /décembre /2014 17:43
Aire du pin sylvestre - Invent’aire - Cent vingt aires - Mosaïque minérale et végétale © Pascal Levaillant 2004-2015

Aire du pin sylvestre - Invent’aire - Cent vingt aires - Mosaïque minérale et végétale © Pascal Levaillant 2004-2015

Tamis de Cônes matures ouverts : La forêt de Jumièges se situe dans le méandre de la Seine en aval de Duclair. Ses altitudes varient de 30 à 100 m. Les pentes sont rapides voire abruptes vers la Seine. Le pin sylvestre a été implanté à partir du XIXème siècle dans cette région. Par son allure, la pineraie sylvestre s’apparente à la hêtraie normande.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ma démarche s’inscrit dans projet esthétique élaboré à partir d’éléments naturels collectés, sélectionnés, installés in situ (en pleine nature) ou intra-muros de lieux culturels et patrimoniaux.

La direction affichée est de promouvoir l’art de la nature, avec la nature tout en respectant l’environnement dont je prélève les matières issues du règne minéral, végétal et peu ou prou animal.

Créer avec et au sein du règne végétal est une expérience, qui me permet de continuer d’entretenir un rapport intime avec la nature dans la nature.

Depuis 2004, je puise dans la nature des éléments comme le minéral, les minéraux, le minerai et les métaux. Ainsi sélectionnés ils deviennent motif, matériau, matière, support pour la création.

Le végétal et le minéral offrent une diversité, une mosaïque de couleurs sans limite à l’égal de l’infinie richesse des tonalités trouvées dans la nature à l’état naturel au gré des balades, des collectages, des collections de feuilles, feuillages, bois, roches, galets, graviers, coquillages, minéraux ou manufacturé: rebut, déchet que la mer et les eaux rejettent et repoussent sur les plages du fleuve ou du littoral : textiles, matières, fibres, plastiques, cordages, flotteurs…

Incorporer le végétal et le minéral dans la création est une démarche artistique contemporaine à l’instar de la photographie, l’architecture, les arts décoratifs, le paysage végétal, les jardins, la vidéo…

J’aime ancrer mes œuvres au cœur des lieux de vie des hommes y compris en pleine nature (forêt- rives et plages des rivières et des fleuves, littoral …)

www.pascallevaillant.com

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article
26 décembre 2014 5 26 /12 /décembre /2014 23:38
Aire de verre dépoli (mélange) - Invent’aire - Cent vingt aires - Mosaïque minérale et végétale © Pascal Levaillant 2004-2015

Aire de Verre dépoli (mélange) - Finistère - Manche - Seine Maritime

Les verres dépolis : « Sur les plages de galets Varoises, les bouteilles jetées à la mer reviennent essaimées sur le rivage en milliers de perles. C’est là - quitte à nous mouiller les pieds - que nous glanons les verres dépolis, entre mer et continent, dans le sac et le ressac. Cette quête est longue mais jamais fastidieuse, nous avons toujours l'impression de trouver des bijoux. Riches en nuances de couleurs, vertes, blanches, oranges, jaunes, bleus, rouges, violettes parfois, ils brillent comme des flammes froides dans la paume de nos mains. » A Flots Perdus - 2004

Lien : http://www.bois-flottes.com/textes.html

Comme vous le remarquerez car précisé dans le titre, ces morceaux de verre dépoli proviennent non pas de Méditerranée mais de la Manche (du Havre à la mer d'Iroise), fruit d'un collectage de longue haleine.

Ma démarche s’inscrit dans projet esthétique élaboré à partir d’éléments naturels collectés, sélectionnés, installés in situ (en pleine nature) ou intra-muros de lieux culturels et patrimoniaux.

La direction affichée est de promouvoir l’art de la nature, avec la nature tout en respectant l’environnement dont je prélève les matières issues du règne minéral, végétal et peu ou prou animal.

Créer avec et au sein du règne végétal est une expérience, qui me permet de continuer d’entretenir un rapport intime avec la nature dans la nature.

Depuis 2004, je puise dans la nature des éléments comme le minéral, les minéraux, le minerai et les métaux. Ainsi sélectionnés ils deviennent motif, matériau, matière, support pour la création.

Le végétal et le minéral offrent une diversité, une mosaïque de couleurs sans limite à l’égal de l’infinie richesse des tonalités trouvées dans la nature à l’état naturel au gré des balades, des collectages, des collections de feuilles, feuillages, bois, roches, galets, graviers, coquillages, minéraux ou manufacturé: rebut, déchet que la mer et les eaux rejettent et repoussent sur les plages du fleuve ou du littoral : textiles, matières, fibres, plastiques, cordages, flotteurs…

Incorporer le végétal et le minéral dans la création est une démarche artistique contemporaine à l’instar de la photographie, l’architecture, les arts décoratifs, le paysage végétal, les jardins, la vidéo…

J’aime ancrer mes œuvres au cœur des lieux de vie des hommes y compris en pleine nature (forêt- rives et plages des rivières et des fleuves, littoral …)

www.pascallevaillant.com

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article
24 décembre 2014 3 24 /12 /décembre /2014 07:43
Aire du galet rond - Invent’aire - Cent vingt aires -  Mosaïque minérale et végétale © Pascal Levaillant 2004-2015

Les galets de la Côte d'Albâtre

Les éboulis incessants ralentissent un démantèlement rapide et une dérive de ces galets. Les épis caractéristiques de la côte d’Albâtre servent à maintenir les galets. Depuis le début du XXème siècle c’est la moitié du stock de galets qui a été ramassé et exploité. Depuis 1985 l’exploitation du galet a été interdite pour préserver cette ressource. Les ramasser à la main était, dès 1840, l’une des activités du littoral ; les journaliers remontaient chaque jour sur l’épaule, dans des mannes, jusqu’à une tonne chacun. Les galets ronds étaient alors utilisés comme broyeurs pour les ciments et les minerais d’or et d’argent. La taille, la forme, la couleur avaient leur importance et si le galet rond était le plus noble, le noir servait à la fabrication d’un type de porcelaine anglaise très prisé.

La métamorphose du silex en galet.

Les blocs de silex issus de l’éboulement s’érodent, s’entrechoquent sous l’effet des vagues et des flux. Les silex qui se dégagent de la craie brassés et concassés par les vagues mettent à jour le rognon initial, arrondi et poli. Cette transformation s’opère entre 6 mois et un an. Le silex aura perdu pendant ce temps 30% de sa masse initiale. Au fil du temps le galet rond est complètement formé, il est criblé de milliers de minuscules impacts, résultat de l’entrechoquement des galets dans le cordon, de ces chocs qui l’ont sculpté. Les silex tout en s’entrechoquant et roulant les uns contre les autres finissent par prendre une forme plus ou moins arrondie. C’est le phénomène de la marée qui brasse des millions de galets deux fois par jour en les assemblant en cordons de galets. Le parcours accompli par un galet lors d’une marée s’appelle un « jet de rive ». Le poulier est la zone d’accumulation des galets.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Ma démarche s’inscrit dans projet esthétique élaboré à partir d’éléments naturels collectés, sélectionnés, installés in situ (en pleine nature) ou intra-muros de lieux culturels et patrimoniaux.

La direction affichée est de promouvoir l’art de la nature, avec la nature tout en respectant l’environnement dont je prélève les matières issues du règne minéral, végétal et peu ou prou animal.

Créer avec et au sein du règne végétal est une expérience, qui me permet de continuer d’entretenir un rapport intime avec la nature dans la nature.

Depuis 2004, je puise dans la nature des éléments comme le minéral, les minéraux, le minerai et les métaux. Ainsi sélectionnés ils deviennent motif, matériau, matière, support pour la création.

Le végétal et le minéral offrent une diversité, une mosaïque de couleurs sans limite à l’égal de l’infinie richesse des tonalités trouvées dans la nature à l’état naturel au gré des balades, des collectages, des collections de feuilles, feuillages, bois, roches, galets, graviers, coquillages, minéraux ou manufacturé: rebut, déchet que la mer et les eaux rejettent et repoussent sur les plages du fleuve ou du littoral : textiles, matières, fibres, plastiques, cordages, flotteurs…

Incorporer le végétal et le minéral dans la création est une démarche artistique contemporaine à l’instar de la photographie, l’architecture, les arts décoratifs, le paysage végétal, les jardins, la vidéo…

J’aime ancrer mes œuvres au cœur des lieux de vie des hommes y compris en pleine nature (forêt- rives et plages des rivières et des fleuves, littoral …)

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article
22 décembre 2014 1 22 /12 /décembre /2014 07:24
 Aire de l'anomie - Invent’aire - Cent vingt aires -  Mosaïque minérale et végétale © Pascal Levaillant 2004-2015

Aire de l'anomie.

Invent’aire - Cent vingt aires.

Mosaïque minérale et végétale © Pascal Levaillant 2004-2015.

Anomia ephippium Linnaeus - Manche - Baie du Mt St Michel.

L’anomie est aussi appelée « pelure d'oignon ». Coquille bivalve (ou Lamellibranche) :

Valve gauche (seule visible) arrondie, bombée, d'environ 60 mm de diamètre, mince, translucide à opaque, blanchâtre à jaunâtre ou brunâtre à roussâtre.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ma démarche s’inscrit dans projet esthétique élaboré à partir d’éléments naturels collectés, sélectionnés, installés in situ (en pleine nature) ou intra-muros de lieux culturels et patrimoniaux.

La direction affichée est de promouvoir l’art de la nature, avec la nature tout en respectant l’environnement dont je prélève les matières issues du règne minéral, végétal et peu ou prou animal.

Créer avec et au sein du règne végétal est une expérience, qui me permet de continuer d’entretenir un rapport intime avec la nature dans la nature.

Depuis 2004, je puise dans la nature des éléments comme le minéral, les minéraux, le minerai et les métaux. Ainsi sélectionnés ils deviennent motif, matériau, matière, support pour la création.

Le végétal et le minéral offrent une diversité, une mosaïque de couleurs sans limite à l’égal de l’infinie richesse des tonalités trouvées dans la nature à l’état naturel au gré des balades, des collectages, des collections de feuilles, feuillages, bois, roches, galets, graviers, coquillages, minéraux ou manufacturé: rebut, déchet que la mer et les eaux rejettent et repoussent sur les plages du fleuve ou du littoral : textiles, matières, fibres, plastiques, cordages, flotteurs…

Incorporer le végétal et le minéral dans la création est une démarche artistique contemporaine à l’instar de la photographie, l’architecture, les arts décoratifs, le paysage végétal, les jardins, la vidéo…

J’aime ancrer mes œuvres au cœur des lieux de vie des hommes y compris en pleine nature (forêt- rives et plages des rivières et des fleuves, littoral …)

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article
18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 14:20
 Appoline aire ou l'aire du galet coeur - Invent’aire - Cent vingt aires -  Mosaïque minérale et végétale © Pascal Levaillant 2004-2015

Appoline-aire

Provenance: Seine - littoral.

Cette aire dite d'Appoline aire ou l'aire galet-cœur contient de nombreux galets à la forme du cœur. (bois, silex, ardoise, grès, verre dépoli, coke, galet...ces formes naturelles rares sont des petits trésors à collecter tout comme le trèfle à quatre feuilles.

J'ai dédié cette aire à la naissance de ma petite nièce Appoline.

Depuis dix ans je détourne activement les minéraux et les végétaux environnants valorisant ainsi leur diversité.

Ma démarche s’inscrit dans projet esthétique élaboré à partir d’éléments naturels collectés, sélectionnés, installés in situ (en pleine nature) ou intra-muros de lieux culturels et patrimoniaux.

La direction affichée est de promouvoir l’art de la nature, avec la nature tout en respectant l’environnement dont je prélève les matières issues du règne minéral, végétal et peu ou prou animal.

Créer avec et au sein du règne végétal est une expérience, qui me permet de continuer d’entretenir un rapport intime avec la nature dans la nature.

Depuis 2004, je puise dans la nature des éléments comme le minéral, les minéraux, le minerai et les métaux. Ainsi sélectionnés ils deviennent motif, matériau, matière, support pour la création.

Le végétal et le minéral offrent une diversité, une mosaïque de couleurs sans limite à l’égal de l’infinie richesse des tonalités trouvées dans la nature à l’état naturel au gré des balades, des collectages, des collections de feuilles, feuillages, bois, roches, galets, graviers, coquillages, minéraux ou manufacturé: rebut, déchet que la mer et les eaux rejettent et repoussent sur les plages du fleuve ou du littoral : textiles, matières, fibres, plastiques, cordages, flotteurs…

Incorporer le végétal et le minéral dans la création est une démarche artistique contemporaine à l’instar de la photographie, l’architecture, les arts décoratifs, le paysage végétal, les jardins, la vidéo…

J’aime ancrer mes œuvres au cœur des lieux de vie des hommes y compris en pleine nature (forêt- rives et plages des rivières et des fleuves, littoral …)

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article
16 décembre 2014 2 16 /12 /décembre /2014 13:10
aire de l'aulne glutineux
aire de l'aulne glutineux

Aire de l’aulne glutineux

provenance: Seine - Poses - Caudebec-en-Caux - 276


L’aulne noir ou verne - alnus glutinosa
Fruit murs d’Aulne : L’aulne glutineux dont le feuillage est vert brillant, est une essence de milieu humide par excellence. Ses fruits verts mûrissent en été, murs leur couleur est marron intense proche du noir. Le fruit de l’aulne glutineux est aussi appelé le strobile.

Depuis dix ans je détourne activement les minéraux et les végétaux environnants valorisant ainsi leur diversité.

Ma démarche s’inscrit dans projet esthétique élaboré à partir d’éléments naturels collectés, sélectionnés, installés in situ (en pleine nature) ou intra-muros de lieux culturels et patrimoniaux.

La direction affichée est de promouvoir l’art de la nature, avec la nature tout en respectant l’environnement dont je prélève les matières issues du règne minéral, végétal et peu ou prou animal.

Créer avec et au sein du règne végétal est une expérience, qui me permet de continuer d’entretenir un rapport intime avec la nature dans la nature.

Depuis 2004, je puise dans la nature des éléments comme le minéral, les minéraux, le minerai et les métaux. Ainsi sélectionnés ils deviennent motif, matériau, matière, support pour la création.

Le végétal et le minéral offrent une diversité, une mosaïque de couleurs sans limite à l’égal de l’infinie richesse des tonalités trouvées dans la nature à l’état naturel au gré des balades, des collectages, des collections de feuilles, feuillages, bois, roches, galets, graviers, coquillages, minéraux ou manufacturé: rebut, déchet que la mer et les eaux rejettent et repoussent sur les plages du fleuve ou du littoral : textiles, matières, fibres, plastiques, cordages, flotteurs…

Incorporer le végétal et le minéral dans la création est une démarche artistique contemporaine à l’instar de la photographie, l’architecture, les arts décoratifs, le paysage végétal, les jardins, la vidéo…

J’aime ancrer mes œuvres au cœur des lieux de vie des hommes y compris en pleine nature (forêt- rives et plages des rivières et des fleuves, littoral …)

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article
11 décembre 2014 4 11 /12 /décembre /2014 07:51
Pascal Levaillant  à La Passerelle - ESPE académie de Rouen - Mont St Aignan -  [La nature passée au crible] >5 janvier au 20 février 2015<

Dans le cadre du cycle matières à réflexion
l'ESPE vous invite à découvrir
"La nature passée au crible"
Une exposition proposée par Pascal Levaillant
du 5 janvier au 20 février 2015.

Contribution artistique de Siméon Levaillant pour deux photographies de cairns érigés en Seine normande par moi-même et présentées en avant première lors de cette exposition.

Un cairn est une:

Construction Artistique Incorporant des Roches Naturelles © Pascal Levaillant 2012

Titres:

Siméon Levaillant 1985, Rouen (France) Vit et travaille à Versailles

Plus vraie que nature, Petiville, 2014

Photographie couleur

Siméon Levaillant 1985, Rouen (France) Vit et travaille à Versailles

Plus vraie que nature, Berville-sur-Seine, 2014

Photographie couleur

www.simeonlevaillant.com

www.pascallevaillant.com

Jean François Brochec du service culturel et Richard Wittorski, Directeur de l'ESPE accueillent pour la seconde fois un mosaïste d'art, cette fois-ci dans le cadre de la thématique "matières à réflexion" 2014-2015

Je dédie cette exposition à Riccardo Licata (1929-2014) qui vient de nous quitter à Venise le 18 février 2014 en laissant une œuvre immense et incomparable.

De Venise à Paris en passant par la Normandie à l'ESPE Riccardo Licata laisse une indéniable empreinte dans l'Histoire de l'art de fin du XXème siècle au début du XXIème siècle.

Par ses "partitions" il a donné la couleur et une poésie à "l'écriture"

Plasticien dans l'âme il a composé ses œuvres en peinture, gravure, verre, mosaïque, sculpture...

JF Brochec, programmateur et organisateur de la galerie La Passerelle depuis sa création il y a douze ans, a accueilli Riccardo Licata par deux fois à Mont St Aignan à l'ESPE, jadis intitulé IUFM de Mont St Aignan.

La première fois ce fut en 2005, la seconde en 2013 dans le cadre de Normandie Impressionniste: "Il pleut sur la mer et ça nous ressemble..." du 6 mai au 27 septembre 2013.

Aux côtés d'une pléiade d'artistes, Riccardo Licata avait présenté: Eau et ciel, huile sur toile - 96 x 146 cm -2011.

Tout comme Riccardo Licata et ses "partitions", j'ai crée plusieurs abécédaires et bandes numériques avec mes ressources photographiques et à partir de ressources naturelles collectées sur les rives et rivages de la Manche.

Mon langage poétique et artistique s'exprime avec la nature, par la nature, dans la nature.

Je vais présenter à la Galerie la Passerelle près de 200 formats
(mosaïques - acrylic - Pixel-Artmosaic - sculptures - assemblages - installations d'aires minérales et végétales - "enfilades" ...)
en intra muros ainsi qu'en extra muros, "in situ".

Je remercie Jean François Brochec, l'ESPE et ses partenaires ainsi qu'Emmanuel Dilhac avec qui je partage la passion du collectage de ressources puisées en pleine nature et Goulven Loaëc avec qui j'ai crée la 1ère Biennale d'Art du Bois Flotté à Caudebec-en-Caux 2014.

vous trouverez quelques visuels ci-dessous concernant cette exposition et du jardin de l'ESPE , photographies prises à l'automne 2014 par moi-même.

L'ESPE accueille un bel "arboretum"

La nature passée au crible

La nature passée au crible

cycle "matières à réflexion" ESPE 2014-2015

cycle "matières à réflexion" ESPE 2014-2015

Channel n°15  - assemblage © Pascal Levaillant 2014

Channel n°15 - assemblage © Pascal Levaillant 2014

Aires - installation © Pascal Levaillant 2004-2014

Aires - installation © Pascal Levaillant 2004-2014

Pure prairie couleur blé côte d'Albâtre-mosaïque © Pascal Levaillant 2013

Pure prairie couleur blé côte d'Albâtre-mosaïque © Pascal Levaillant 2013

Forêt de Roumare - Pixel-Artmosaic © Pascal Levaillant 2011

Forêt de Roumare - Pixel-Artmosaic © Pascal Levaillant 2011

Les trois frères - assemblage  © Pascal Levaillant 2014

Les trois frères - assemblage © Pascal Levaillant 2014

Galets - Aires - installation © Pascal Levaillant 2004-2014

Galets - Aires - installation © Pascal Levaillant 2004-2014

Cônes de pin laricio de Corse - Aires - installation © Pascal Levaillant 2004-2014

Cônes de pin laricio de Corse - Aires - installation © Pascal Levaillant 2004-2014

cynorrhodons de rosier - Aires - installation © Pascal Levaillant 2004-2014

cynorrhodons de rosier - Aires - installation © Pascal Levaillant 2004-2014

Coquilliers de Seine - Aires - installation © Pascal Levaillant 2004-2014

Coquilliers de Seine - Aires - installation © Pascal Levaillant 2004-2014

Cosses de pavot - Aires - installation © Pascal Levaillant 2004-2014

Cosses de pavot - Aires - installation © Pascal Levaillant 2004-2014

Bois flotté - Aires - installation © Pascal Levaillant 2004-2014

Bois flotté - Aires - installation © Pascal Levaillant 2004-2014

Galets ronds  - Aires - installation © Pascal Levaillant 2004-2014

Galets ronds - Aires - installation © Pascal Levaillant 2004-2014

 Maillage de filet - Aires - installation © Pascal Levaillant 2004-2014

Maillage de filet - Aires - installation © Pascal Levaillant 2004-2014

abécédaire néontique  - photgraphies  © Pascal Levaillant 2007-2012

abécédaire néontique - photgraphies © Pascal Levaillant 2007-2012

Jardin de l'ESPE 2014

Jardin de l'ESPE 2014

Jardin de l'ESPE 2014

Jardin de l'ESPE 2014

Jardin de l'ESPE 2014

Jardin de l'ESPE 2014

Jardin de l'ESPE 2014

Jardin de l'ESPE 2014

Jardin de l'ESPE 2014

Jardin de l'ESPE 2014

Jardin de l'ESPE 2014

Jardin de l'ESPE 2014

Jardin de l'ESPE 2014

Jardin de l'ESPE 2014

Jardin de l'ESPE 2014

Jardin de l'ESPE 2014

Jardin de l'ESPE 2014

Jardin de l'ESPE 2014

Jardin de l'ESPE 2014

Jardin de l'ESPE 2014

Jardin de l'ESPE 2014

Jardin de l'ESPE 2014

Jardin de l'ESPE 2014

Jardin de l'ESPE 2014

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Pascal Levaillant artiste seinomarin
  • Le blog de Pascal Levaillant artiste seinomarin
  • : ce blog a vocation de compléter par des articles et documents visuels mes pratiques artistiques (elles sont multiples)l
  • Contact

Recherche

Pages: Côte D'albâtre À Pied