Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 octobre 2014 3 01 /10 /octobre /2014 06:21

A Yvetôt, Le Manoir du Fay était en fête dimanche 28 septembre 2014.

de retour de cette journée, voici quelques clichés.

Un patrimoine à rénover, restaurer, réhabiliter.

manoir du Fay - Yvetôt - 76

manoir du Fay - Yvetôt - 76

colombage au manoir du Fay - Yvetôt - 76

colombage au manoir du Fay - Yvetôt - 76

Mur en torchis au manoir du Fay - Yvetôt - 76

Mur en torchis au manoir du Fay - Yvetôt - 76

Le potager du manoir du Fay - Yvetôt - 76

Le potager du manoir du Fay - Yvetôt - 76

Le verger du manoir du Fay - Yvetôt - 76

Le verger du manoir du Fay - Yvetôt - 76

Fenêtres sur le potager du manoir du Fay - Yvetôt - 76

Fenêtres sur le potager du manoir du Fay - Yvetôt - 76

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article
1 octobre 2014 3 01 /10 /octobre /2014 04:56

Ambérieu-en-Bugey - le château de Saint Germain-en Bugey

Vue d'hier, vue d'aujourd'hui.

Ces deux prises de vue dont une très récente, témoignent de l'évolution du temps, de l'économie, de son influence sur le paysage, de la forêt qui gagne du terrain sur les prairies d'alpage jadis entretenues et exploitées.

Si l'on s'attarde sur le château féodal de Saint Germain, nous voyons également l'évolution du paysage.

Ici à Ambérieu-en-Bugey, il est peu question de la reforestation contrairement à d'autres contrées sur notre planète...question de point de vue

Ambérieu-en-Bugey avant

Ambérieu-en-Bugey avant

Ambérieu-en-Bugey aujourd'hui

Ambérieu-en-Bugey aujourd'hui

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 16:06
Pascal Levaillant aux 10° Rencontres Internationales de Mosaïque à Chartres du 18 octobre au 9 novembre 2014 - Chapelle du Lycée Fulbert, 62 rue St Chéron - Chartres - Eure et Loir

Pascal Levaillant aux 10° Rencontres Internationales de Mosaïque à Chartres

du 18 octobre au 9 novembre 2014

Chapelle du Lycée Fulbert,

62 rue St Chéron - Chartres

Eure et Loir - France

l'ouverture de cette biennale se tiendra le 18 octobre 2014.

En ce qui me concerne, j'ai eu le plaisir d'y exposer en 2008 avec "la Rose nord de Chartres"; en 2010 avec "elles du désir";

en 2012 j'ai exposé mon "plan scénomosaïque de la Seine normande - Boucles de Jumièges et Duclair"

et pour cette édition, je vous laisse découvrir mon format durant cette exposition à la Chapelle du Lycée Fulbert.

A cette occasion près de 10 000 visiteurs fréquentent cette exposition.

Horaires d'ouverture

du mardi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 18h

Samedi, Dimanche et jours fériés de 10h à 18h sans interruption

tel: 02 37 88 05 34

chartresles3r@wanadoo.fr

site: www.chartres-mosaique-les-3r.com

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article
28 septembre 2014 7 28 /09 /septembre /2014 07:12
villa MON DESIR
villa MON DESIR

A la recherche de la Villa Mon Désir à Sotteville-lès-Rouen.

Cette découverte n'est autre que la cinquième, après celle à proximité d'Exeter dans le Dévon (UK) en 2008, la Maison aux papillons à Louviers, le jardin insolite des girouettes de Yves Floc'h au Bosgouet. les Rochers sculptés de Fouéré à Rothéneuf en Ile et Vilaine.

Ainsi depuis plusieurs années j'avais l'intention de me rendre chez M. Crépin, 13 rue Philippe-Lanou à Sotteville-lès-Rouen comme indiqué dans l'ouvrage de Pascale Lemare -Le guide Normandie insolite - édition Christine Bonneton, Paris, 2005.

c'est ainsi que le 26 septembre 2014, je me décide à me rendre rive-gauche de l'agglomération rouennaise.

Poussé par cette envie subite, arrivé sur place, à deux pas du Bois de la Garenne, j'arpente dans tous les sens la rue Philippe Lanou(x) comme le précise la pancarte.

Cependant je ne vois pas de numéro 13!

Décidé à ne pas repartir sans avoir localisé cette fameuse Villa, "objet de mon désir", pour assouvir ma curiosité et pour enrichir mes connaissances, je décide de poursuivre au delà du périmètre de la rue Philippe Lanou(x).

En prolongement de cette rue se trouve la rue de la Nation que j'envisage d'emprunter à ce moment précis.

Chemin faisant je découvre la maison de l'artiste Tortosa.

Apercevant l'artiste à travers la vitre de son atelier, je le trouve en pleine préparation de l'ouverture de son atelier d'artiste du 27 et du 28 septembre organisée par la CREA - Rouen Normandie Métropole.

Je frappe à sa porte pour chercher à lui parler.

Il me propose de visiter son atelier d'artiste, de découvrir ses œuvres, son univers dit de "l'Art-Dèche" pour se dissocier volontairement de l'Art Singulier et de l'Art Brut.

Puis, je lui demande s'il a la connaissance dans ce quartier de la Villa MON DESIR tout en lui expliquant mon embarras pour la localiser selon les indications fournies dans mon ouvrage de référence de Pascal Lemare.

A cet instant il m'indique que Monsieur Crépin n'est autre que le propriétaire de la Villa Mon DESIR. Il me propose d'aller lui rendre visite de ce pas.

Rencontre avec Monsieur Michel Crépin, propriétaire de la Villa MON DESIR.

Tortosa m'introduit chez M. Crépin avec qui nous discutons tout d'abord de la rue, devant sa barrière.

La Maison est à première commune, petite, en retrait de la vue laissant le regard se porter sur un jardin qui semble peu entretenu, en friche où s'entasse divers encombrants.

Nous sommes bien au numéro 13 mais de la rue de la Nation.

L'édifice sur ses façades apparentes est recouvert et paré de fresques et médaillons en mosaïque.

Au milieu du petit jardinet délimité par des allées et plusieurs plate-bande dont celle centrale se situe le puits. Latéralement à la propriété un appentis se trouve lui aussi paré de fresques en mosaïque de vaisselle cassée.

En bordure de propriété, côté rue, des bas reliefs ornent les petits murets que surplombent un grillage.

Après avoir fait plus ample connaissance, après que M. Crépin ait découvert mes intentions, Michel Crépin m'autorise à prendre des photos des motifs de sa maison et de sa propriété ornée de fresques en mosaïque.

M. Crépin m'explique qu'il a fait l'acquisition de cette propriété en 1972.

Il a connu l'ancien propriétaire à qui il a acheté cette maison et son décor dont les initiales sont inscrites dans un des motifs: "M.D" signées en 1936. Cette datation attise une fois de plus ma curiosité car dans l'ouvrage de Pascal Lemare il est question de bombardements de la seconde guerre mondiale qui ont frappé Sotteville-lès-Rouen.

Cette maison existait et a survécu au bombardements qui ont détruits quasiment cette cité de la rive-gauche de la Seine normande.

Monsieur Crépin affine ses dires et revient sur sa mémoire des faits de cette époque ainsi il se remémore que cette maison a été édifiée avant les bombardements (datation 1936). Les matériaux et les morceaux de vaisselle proviennent en partie des anciennes carrières souterraines de Sotteville-lès-Rouen implantées jadis à proximité de l'établissement scolaire voisin et qui d'après les archives départementales ont bien existé.

cf in: http://www.archivesdepartementales76.net/instruments_recherche/FRAD076_IR_S_008S_Mines_Carrieres.pdf - Sotteville-les-Rouen (cailloux, calcaire, chaux, marne, sable),1823-1935 - Sotteville-les-Rouen (souches d’arbres,exploitation de carrière), 1926-1934

La Villa MON DESIR en référence à l'art et à l'architecture spontanée?

Préambule: A propos de l'ouvrage " Le paradis terrestre de Picassette" de Maarten Kloos, ENCRE EDITIONS, Paris 1979, l'auteur fait référence à l'architecture spontanée, je cite:

" L'analogie réelle entre l'architecture spontanée et l'art brut réside dans le fait que ni l'un ni l'autre ne provient d'un passe-temps, mais d'une nécessité" ,"De plus, l'architecture spontanée se manifeste quotidiennement et de façon inévitable pour l'artiste, dans son milieu, contrairement à l'art brut. Ce qui caractérise et permet de différencier l'architecture spontanée et l'art, c'est la manière dont la société les reçoit, qu'elle les rejette ou qu'elle choississe de les exploiter." cf p.70.

Monsieur Crépin m'a affirmé être un défenseur de l'art, c'est pourquoi son choix avait porté sur cette maison atypique à cette époque (1972).

Ces maisons singulières ne sont pas rares puisque Maarten Kloos cite celle de la sculpture située dans le Parc d'Orsoni à Bomarzo (1560-1574), les sculptures des Rochers sculptés de Fouéré à Rothoneuf (1885-1910) exemple précoce de l'architecture spontanée que j'ai visité en 2012, le Palais idéal de Cheval à Hauterives, exemple de l'architecture spontanée en bien d'autres à Mantes-la-Ville, en Belgique, au Pays-Bas, à Watts aux Etats-Unis ainsi que la Maison aux papillons à Louviers...

D'après les souvenirs de Monsieur Crépin, M. Dulong a cette époque cheminot au dépôt de Sotteville-lès-Rouen a utilisé des rebuts et des matériaux provenant de ces carrières et des morceaux de vaisselle qu'il collectait y compris après les bombardements de la seconde guerre mondiale.

En observant de près les motifs développés sur ces motifs ornementaux dont l'esthétisme est indéniable, je découvre des thèmes figuratifs présents dans l'architecture spontanée: le spirituel, la philosophie personnelle, les animaux, la vie quotidienne, la vie des hommes mais aussi les vanités.

La Villa MON DESIR, un édifice remarquable

Si Pascale Lemare a introduit cet édifice dans la Normandie Insolite, je le considère comme un patrimoine vernaculaire remarquable, digne représentant dans notre région Haute Normandie de l'architecture spontanée inscrite sur le territoire de la métropole Rouen Normandie.

Crédits photos © Pascal Levaillant 2014 avec l'aimable autorisation spéciale et exceptionnelle de M et Mme Crépin Michel et de Tortosa - Tous droits réservés et reproduction interdite sans l'accord de l'auteur, de M. Crépin et de Tortosa.

Pascal Levaillant septembre 2014

Villa Mon DESIR - 001

Villa Mon DESIR - 001

Villa Mon DESIR - 002

Villa Mon DESIR - 002

Villa Mon DESIR - 003

Villa Mon DESIR - 003

Villa Mon DESIR - 004

Villa Mon DESIR - 004

Villa Mon DESIR - 005

Villa Mon DESIR - 005

Villa Mon DESIR - 006

Villa Mon DESIR - 006

Villa Mon DESIR - 007

Villa Mon DESIR - 007

Villa Mon DESIR - 008

Villa Mon DESIR - 008

Villa Mon DESIR - 009

Villa Mon DESIR - 009

Villa Mon DESIR - 010

Villa Mon DESIR - 010

Villa Mon DESIR - 011

Villa Mon DESIR - 011

Villa Mon DESIR - 012

Villa Mon DESIR - 012

Villa Mon DESIR - 013

Villa Mon DESIR - 013

Villa Mon DESIR - 014

Villa Mon DESIR - 014

Villa Mon DESIR - 015

Villa Mon DESIR - 015

Villa Mon DESIR - 016

Villa Mon DESIR - 016

Villa Mon DESIR - 017

Villa Mon DESIR - 017

Villa Mon DESIR - 018

Villa Mon DESIR - 018

Villa Mon DESIR - 019

Villa Mon DESIR - 019

Villa Mon DESIR - 020

Villa Mon DESIR - 020

Villa Mon DESIR - 021

Villa Mon DESIR - 021

Villa Mon DESIR - 022

Villa Mon DESIR - 022

Villa Mon DESIR - 023

Villa Mon DESIR - 023

M. Michel Crépin, propriétaire depuis 1972 de la Villa Mon DESIR

M. Michel Crépin, propriétaire depuis 1972 de la Villa Mon DESIR

Villa Mon DESIR - 025

Villa Mon DESIR - 025

Villa Mon DESIR - 026

Villa Mon DESIR - 026

Villa Mon DESIR - 027

Villa Mon DESIR - 027

Villa Mon DESIR - 028

Villa Mon DESIR - 028

Villa Mon DESIR - 029

Villa Mon DESIR - 029

M Crépin et son voisin, l'artiste Tortosa

M Crépin et son voisin, l'artiste Tortosa

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 13:54
Pascal Levaillant, artiste mosaïste d'art, assembleur-sculpteur au Salon des Artistes Normands 2014 - Rouen - Hôtel du Département de Seine Maritime

Pascal Levaillant, artiste mosaïste d'art, assembleur-sculpteur au Salon des Artistes Normands 2014 - Rouen - Hôtel du Département de Seine Maritime

Société des Artistes Normands (SAN)

Salon de Rouen - Rouen - Seine Maritime - France

Quai Jean Moulin - 76100 Rouen

Métro Joffre Mutualité


Le plus ancien des salons de peinture en Haute-Normandie,

le Salon des artistes normands, ouvre ses portes dans les Salons de l'Hôtel du Département,

au Conseil Général de Seine-Maritime

du 6 au 23 octobre 2014

L'invitée d'honneur est Catherine Bernard

Présenter le meilleur de la production artistique normande, tel est l'objectif du Salon de Rouen.


Issue de la fusion dans les années 70 de la Société des artistes rouennais, créée en 1906, et de la Société des artistes normands, créée en 1924, l'association SAN gère ce salon, grand rendez-vous régional.

J'y présente:

Channel n°10 – Colonne ArtSeine [échouages] mosaïque & assemblage © Pascal Levaillant 2014

L'exposition sera ouverte au public

à partir du lundi 6 octobre,

du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00

et

le samedi de 14h00 à 17h00

Entrée libre

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article
22 septembre 2014 1 22 /09 /septembre /2014 04:58
Fauteuil en Seine à l'Abbaye du Valasse
Fauteuil en Seine à l'Abbaye du Valasse

L'Office de Tourisme de Caux Vallée de Seine a présenté, "Fauteuils de Seine", événement du Festival Terre d'Eaux prolongé jusqu'au 21 septembre 2014 dans les jardins de l'abbaye du Valasse.

Les fauteuils qui étaient installés en bord de Seine du 20 juin au 30 août 2014 ont été installés en extérieur autour du bassin d'eau pour le plus grand plaisir des publics de l'Abbaye du Valasse.

La clôture de "Fauteuils en Seine" s' est tenue le 21 septembre lors des journées du Patrimoine édition 2014.

l’Office a organisé la remise des prix de l’exposition et du jeu concours.

www.tourismecauxseine.com/

Mon fauteuil a reçu le premier prix du jury.

Dorénavant ce fauteuil va résider à l'Abbaye du Valasse.

ArtSeine [échouages] mosaïque & assemblage © Pascal Levaillant 2014

Ce Fauteuil s’est installé durant le festival Terre d’Eaux à Caudebec-en-Caux du 22 juin au 31 août 2014 puis à l'abbaye du Valasse jusqu'au 21 septembre 2014..

Ce fauteuil intitulé ArtSeine [échouages] est recouvert d'une mosaïque de matières ramassées dans le lit du fleuve que l'on appelle "laisses de fleuve" et "laisses de mer" ou "pinsé" dans les abers. En Bretagne, les abers sont des estuaires.

Cet opus rend hommage à la Seine, à son estuaire qui charrie tant et tant de "flottants" au gré des marées.

A 50% constitué de bois flotté découpé, j'ai assemblé de multiples matières qui se sont échouées au fil des marées de Caudebec-en Caux ( La Barre y Va) jusqu’à son estuaire (Les Vaches noires)

Hormis quelques exceptions, telle la pierre de la côte chalonnaise, la pierre verte, les marbres et céramiques, les matières provenant de Briare et de chez Albertini qui représentent une infime portion surface du décor, tous les autres éléments proviennent du lit de la Seine à marée basse.

Ce collectage commencé depuis plusieurs années m'a permis d'envisager ce projet de recouvrement de ce fauteuil.


Voici l'inventaire des matières:

Bois flotté,

Ecorce flottée,

Polystyrène,

Liège,

Pierre de la côte chalonnaise,

Galet,

Marbre,

Céramique,

Tong,

Plastique,

Contreplaqué marine,

Caoutchouc,

Eponge,

Flotteur,

Marbre,

Mobile,

Pierre noire,

Pâte de verre de Briare,

Bouton de Briare,

Bouton de corset de Briare,

Verre Albertini ,

Semelle,

Cuir de chaussure,

Bois peint flotté,

Manche de marteau flotté,

Tapis de genou,

Os,

Ciment aggloméré sur polystyrène,

Bouchon de liège flotté,

Marron flotté,

Pince à linge,

Cordage,

Cordelette,

Coquille St Jacques,

Céramique,

Porte clef Renault,

Coquillage,

Fossile des Vaches Noires,

Galet blanc de la Seine,

Verre dépoli,

Galet plat, fragment de briquette,

Noisette flottée,

Maïs flotté,

Pierre de couleur verte,

Fragment de jouet (pistolet à eau,

Grattoir,

Coquillage,

Ce fauteuil témoigne des rebuts et des matériaux rejetés ou non volontairement à la Seine qui non ramassés constituent une pollution permanente.

Si ces encombrants et ces déchets n’étaient pas pris en compte ils seraient à terme une menace pour l’écosystème.

En Seine Maritime notamment, ce nettoyage des berges et du littoral est assuré notamment par des entreprises comme celle de Naturaulin de Notre Dame de Gravenchon et AquaCaux basée à Octeville sur Mer derrière le Cap de la Hève au nord de l’Estuaire de la Seine.

Pascal Levaillant 21 septembre 2014

ArtSeine [échouages] mosaïque & assemblage © Pascal Levaillant 2014

ArtSeine [échouages] mosaïque & assemblage © Pascal Levaillant 2014

Abbaye du Valasse

Abbaye du Valasse

Abbaye du Valasse

Abbaye du Valasse

Fauteuil en Seine 2014

Fauteuil en Seine 2014

Fauteuil en Seine 2014

Fauteuil en Seine 2014

lexs lauréats de Fauteuils en Seine: Françoise Blanchard, Gilbert Landthaler

lexs lauréats de Fauteuils en Seine: Françoise Blanchard, Gilbert Landthaler

avec les organisateurs et les élus du territoire Caux Vallée de Seine et Caux Estuaire

avec les organisateurs et les élus du territoire Caux Vallée de Seine et Caux Estuaire

moment d'émotion particulier

moment d'émotion particulier

avec les artistes et les organisateurs

avec les artistes et les organisateurs

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article
13 septembre 2014 6 13 /09 /septembre /2014 19:55
Salon de la Sculpture de Barentin
Salon de la Sculpture de Barentin

Pascal Levaillant au 16ème Salon de la Sculpture à Barentin: Mosaïque - Aires et Bois Flotté du 4 au 19 octobre 2014.

A l'invitation de Mme Douyere et avec huit autres artistes dont Valérie de Mazancourt qui avait exposé récemment à la 1ère Biennale d'Art du Bois Flotté à Caudebec-en-Caux, je vais présenter une installation inédite d'œuvres dans laquelle aires, mosaique et bois flotté vont se répondre et se côtoyer.

Ce sont près de quarante pièces et opus qui seront rassemblées.

Vous pourrez découvrir D'Any Atelier, Valérie de Mazancourt, Nicole Deperrois-Gouard qui m'avait invité à la Bouille en 2010, Françoise Gelard avec qui j'ai exposé au 20ème Salon de Vascoeuil, Michel Gibault avec qui j'ai exposé la première fois en 2006 à Yvetot (Jazz ans Toiles), Marie Greco Morin, Denis Legros et André Sauzet.

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article
11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 07:33
la Seine à Paris centre
la Seine à Paris centre

La Seine de Rouen à Paris du point de vue du réseau ferré par Pascal Levaillant

août- septembre 2014.

La Seine s'écoule de Paris à l'estuaire tout en longeant parfois le réseau ferré ou même souvent enjambée par le rail.

C'est de ce point de vue inhabituel que je veux vous conter les paysages de la Seine de Paris à Rouen.

De Paris-centre à Rouen-gare.

la Seine à Paris-centre - Seine (75)

la Seine à Paris-centre - Seine (75)

La Seine à Levallois - Hauts de Seine

La Seine à Levallois - Hauts de Seine

La Seine à Nanterre - Hauts de Seine

La Seine à Nanterre - Hauts de Seine

La Seine à  Sartrouville - Yvelines

La Seine à Sartrouville - Yvelines

La Seine à  Porcheville - Yvelines

La Seine à Porcheville - Yvelines

La Seine à  Bonnières - Yvelines

La Seine à Bonnières - Yvelines

La Seine à  Giverny - Eure

La Seine à Giverny - Eure

La Seine à  Pressagny l'Orgueilleux - Eure

La Seine à Pressagny l'Orgueilleux - Eure

La Seine à Villers-sur-le-Roule - Eure

La Seine à Villers-sur-le-Roule - Eure

La Seine entre Damps et Poses - Eure

La Seine entre Damps et Poses - Eure

La Seine à Tourville-la Rivière - Seine Maritime

La Seine à Tourville-la Rivière - Seine Maritime

La Seine à Rouen - Pont des Anglais - Seine Maritime

La Seine à Rouen - Pont des Anglais - Seine Maritime

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article
3 septembre 2014 3 03 /09 /septembre /2014 21:26
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...
ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...

ombres, empreintes, coulures, songes, spectres, cavités, piliers, arches, hologrammes, stries, fissures, apparences chimériques, fantomatiques...

Les falaises de la côte d'albâtre sont exceptionnelles, grandioses, imposantes. Le trait côtier est à la fois muraille et balcon sur la mer. Question de point de vue et de hauteur.

 

Voici mes points de vue d'Ault au cap de la Hève.

Abstractions - falaises de la Côte d'Albâtre © Pascal Levaillant 2008-2015

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article
3 septembre 2014 3 03 /09 /septembre /2014 19:57
YVETOT
YVETOT

Yvetot - Pays de Caux - Seine Maritime - Normandie - France
.

Acte 1: Aujourd'hui je vous conte un tour d'horizon historique.

« La petite cité cauchoise d’Yvetot, victime des destructions du second conflit mondial, a longtemps constitué au cœur du riche pays de Caux une entité bien spécifique que seule la fin de l’Ancien Régime viendra abolir ; en effet, bénéficiant du statut de principauté depuis des temps immémoriaux, elle a connu un passé haut en couleur souvent lié à la personnalité de ses souverains »

In : Fenêtre sur tour, lettre d’information de la direction des Archives départementales n°3, page 9

Yvetot a d'abord été connu pour son royaume popularisé par la chanson de Béranger en 1813, Le Roi d'Yvetot ("se couchant tôt, se levant tard couronné par Jeannette d'un simple bonnet de coton").

La naissance d’Yvetot reste obscure quant à sa datation et à ses origines. « Toutefois l’époque de la naissance d’Yvetot nous reste inconnue, ceci en dépit de l’existence d’un manuscrit très ancien relatant l’histoire de la région, appelé la Chronique de Fontenelle datant du IXème siècle »[i]

En revanche « l’étymologie du nom « Yvetot » est bien connue, elle est typiquement viking. Si « Yves » désigne un nom d’homme, le terme « tot » désigne en norrois une demeure ou plus exactement l’enclos dans lequel se situe la « masure »[ii]

Dominique Carpentier dans « Balades généalogiques en Pays de Caux avec… » de Dominique Carpentier, Jean-Claude Leclerc, Eric Mardoc – 2009, p. 11, à Yvetot : « L’origine du nom d’Yvetot est scandinave : « Ivotopf » ou « Yvetotfta » qui veut dire, en résumé, « la ferme d’Ivo ». Ivo est devenu Yves après la conversion des vikings au catholicisme , et topt signifie emplacement ou ferme dans les langues nordiques ».

Dans l’ouvrage, « La Normandie des vikings » de Jean Renaud, l’auteur établit une carte d’une partie géographique de la Haute Normandie où se situe un nom particulier à l’emplacement de ce qui pourrait à cette époque Yvetot : Rétimare. En effet en légende de cette carte l'auteur cite les noms de lieux scandinaves décrivant à l’origine la nature en pays de Caux et Roumois.[iii]

Les origines de la ville par Robert Tougard bien connu des yvetotais.

« Yvetot aurait pour origine le nom d'un chef Yvar, venu d’Yvetofta, située dans une province suédoise de Scanie, auquel est associé le suffixe scandinave "topt", domaine ou terre (Terre d’Yvar) d’'où les dérivés d' « Yve » et « Tot ».

On pense que lors des invasions normandes Yvar aurait alors obtenu en fief de Rollon cette terre cauchoise. » Yvetot, extrait d’une publication récente de Yvetot, Office Municipal de Tourisme, texte écrit par Robert Tougard.

« Ce n’est qu’en 1012 que son nom sera mentionné pour la première fois dans une charte de Richard II, duc de Normandie lors d’une donation faite à l’abbaye de Saint-Wandrille. Cependant la suzeraineté de l’abbaye sur Yvetot reste contestée, de même les premiers seigneurs d’Yvetot sont inconnus. »[i]

Selon la tradition, la fable et la légende, l'indépendance d'Yvetot remonterait aux temps mérovingiens.

Mais plus sérieusement, il s'est avéré que cinq dynasties se sont succédé au fil des siècles, de 1203 à 1559. Il englobe quelques communes limitrophes où l'on bat monnaie (en cuir). Les rois d'Yvetot portent couronne fermée, lèvent des troupes et battent monnaie, monnaie dont il ne reste pas d'exemplaire connu.(monnaie en cuir)

A la suite de la mort de Martin du Bellay, ami intime du béarnais Henry IV, confirmé par douze Roys de France, le royaume d’Yvetot a vécu et devient « Principauté »

Les princes d’Albon succèdent au dernier Roy jusqu'à la Révolution française, en 1789-1790.

Henry IV aurait dit en 1592 : « Si je perds le Royaume de France, j’aurai au moins celui d’Yvetot », suite à une bataille contre les Ligueurs commandés par les Ducs de Parme, Guise et Mayenne.

Des 36 principautés de l’ancien royaume de France, en 1789, seules Monaco et Andorre (au statut franco-espagnol) ont survécu.

La position d’Yvetot est une « situation unique en France d’une territorialité aussi restreinte qui en font dans toute l’histoire de notre pays un cas d’espèce. »[ii]

Depuis la Révolution, le château a été détruit, les halles de Camille III ( Prince d’Albon) ont été rasées, pour faire des places de parcage automobile.

L'église a été incendiée en 1940. Dans la commune d'Yvetot, le manoir du Fay en brique et pierre date de 1613. Pierre Corneille y aurait séjourné dans les années 1640.

Guy de Maupassant a passé cinq années à l'institution ecclésiastique d'Yvetot de 1863 à 1868.

Yvetot devient après la Révolution française sous- préfecture mais ne le reste pas.

Devenue le chef-lieu du canton portant le même nom, aujourd'hui Yvetot se trouve rattachée à onze communes rurales et périphériques à celle-ci. Cet ensemble de communes est situé dans le Pays de Caux, autre territoire défini par l’acte II de la décentralisation. Yvetot s’est regroupée avec treize autres communes pour constituer la Communauté de Communes de la Région d’Yvetot (CCRY) créée par un arrêté préfectoral du 31 décembre 2001. Il s’agit d’un établissement public de coopération intercommunale à fiscalité propre, conformément à la loi du 12 juillet 1999 dite « Chevènement ».

Quelques personnalités marquantes ont visité, se sont arrêtés ou sont passées à Yvetot selon leur nécessité :

Henri IV en 1592 est venu à Yvetot. (il n’était pas encore roi de France) : Henri IV aurait dit « Si je perds le Royaume de France, j’aurai au moins celui d’Yvetot »

Le roi Louis XVI fait un passage rapide à Yvetot, le 28 juin 1786, jour de marché, sans réception officielle, la « Milice Bourgeoise » lui rendant les honneurs.

Charles De Gaulle à Yvetot en octobre 44 (source Paris Normandie - Pays de Caux - Yvetot - Lundi 23 août 2004.

Le Prince Rainier est lui aussi venu visiter la bonne ville du Roy d’Yvetot avec son épouse la Princesse Grâce. C’était le 5 septembre 1956, quelques mois après leur mariage. « Le couple princier s’est arrêté dans une pâtisserie très réputée à l’époque, ils y avaient dégusté quelques douceurs et avaient reçu une poupée normande habillée par Mme Bottois et destinée à la princesse Caroline, à sa naissance. Mme Bottois avait d’ailleurs reçu un mot de remerciements signé de la princesse Grâce, le 29 janvier 1957.[1] »

Sources bibliographiques :

A.Fromentin, Essai historique sur Yvetot et ses environs, les Éditions du Bastion, 1844

J. Delamare, Yvetot, le temps retrouvé, Éditions Équinoxe, 1997

Paris Normandie - Pays de Caux - Yvetot - Lundi 23 août 2004.

[1] Le Courrier Cauchois du 9 avril 2005, Hebdomadaire régional, Édition Yvetotais.

[i] In : Fenêtre sur tour, lettre d’information de la direction des Archives départementales n°3, page 9

[ii] In : Fenêtre sur tour, lettre d’information de la direction des Archives départementales n°3, page 9

[i] In : Fenêtre sur tour, lettre d’information de la direction des Archives départementales n°3, page 9

[ii] In : Fenêtre sur tour, lettre d’information de la direction des Archives départementales n°3, page 9

[iii] In : La Normandie des vikings, Jean Renaud, Orep Editions, Cully 2006, p. 66

Yvetot église

Yvetot église

Yvetot mairie

Yvetot mairie

Yvetot rue Thiers

Yvetot rue Thiers

Yvetot vikibus

Yvetot vikibus

Yvetot vu du ciel

Yvetot vu du ciel

Yvetot le bon roy

Yvetot le bon roy

Yvetot avant

Yvetot avant

Yvetot bec de gaz

Yvetot bec de gaz

Yvetot vu de Réfigny

Yvetot vu de Réfigny

Yvetot sous la neige

Yvetot sous la neige

Yvetot centre ville

Yvetot centre ville

Yvetot fort rouge

Yvetot fort rouge

Yvetot centre ville

Yvetot centre ville

Yvetot gare

Yvetot gare

Yvetot manoir du Fay

Yvetot manoir du Fay

Yvetot manoir du Fay

Yvetot manoir du Fay

Yvetot 1900

Yvetot 1900

Yvetot plaque rue du calvaire

Yvetot plaque rue du calvaire

Yvetot Office de tourisme

Yvetot Office de tourisme

Yvetot le bon roy d'Yvetot

Yvetot le bon roy d'Yvetot

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Pascal Levaillant artiste seinomarin
  • Le blog de Pascal Levaillant artiste seinomarin
  • : ce blog a vocation de compléter par des articles et documents visuels mes pratiques artistiques (elles sont multiples)l
  • Contact

Recherche

Pages: Côte D'albâtre À Pied