Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 11:54
Bonjour,













La galerie de l'Angle et moi-même sont heureux de vous accueillir  au 45 rue des Tournelles du jeudi 12 au jeudi 26 novembre inclus pour la troisième édition de "Regards croisés" concue par Pascal Levaillant, Patrick Levaillant et Marie Dehays.

Frères et soeur,  nous  diffusons notre art multiple dans le cadre de  ce concept familial et artistique.
Après avoir exposé chacun une oeuvre à la Galerie de l'Angle à Paris lors de la manifestation "Nomades"  en mai dernier les 14-15-16 et 17 mai, nous revenons tous les trois pour vous présenter nos oeuvres récentes.
à cette occasion nous organisons un vernissage le jeudi 12 novembre à 18h00.
Nous espérons votre venue et votre présence
Amicalement.

à+
mélo

Repost 0
Published by levaillant - dans mosaïque et Pixel-art
commenter cet article
27 septembre 2009 7 27 /09 /septembre /2009 22:21

2009 :





Ci contre, le portrait de Marc Chagall...
Interprétation of the spirit of Marc Chagall Mosaic Exhibition at Opus Mosaic Gallery


Cet événement correspond au 10ème anniversaire de la Galerie d'Opus Mosaic Gallery and Centre qu'anime avec brio et talent, Julie Stedman.
Merci à elle d'organiser se si belles expositions.


Voici donc un panorama retrospectif  et exhaustif des expositions organisées cette année où j'ai pu exposer deux fois à Exeter en si bonne compagnie de Irit Levy et  Nicole Provost,   une autre fois avec Mosaddict, Corina et Fouchou pour ne citer qu'elles...

En un clin d'oeil force est de constater que ce fut une année riche.
Ce furent d'excellents moments où j'ai pu  apprécier les remarques et les critiques du public à chacune d'entre elles, de visu ou à travers les remarques et observations consignées sur un livre d'or.
Je  remercie tous les visiteurs virtuels de ce blog et les visiteurs réels dans ces expos.
votre venue et vos remarques sont toujours bonnes à entendre.

1 - du 6 au 15 février 2009 :  Colombier à Pavilly (Galerie), Normandie  (Fr) avec Patrick Levaillant et  Marie Dehays (frère et soeur)
 

2 - du 14  février  au 1er mars  :  71ème Salon des Artistes Indépendants Normands, Halle aux Toiles à Rouen, Normandie (Fr)
 

3 - du 11 au 19 avril  : Ste Hélène de Bondeville (Salon) , Normandie  (Fr) avec Patrick Levaillant  sous l’égide d’AVI
 

4 -  du 1 au 3 mai  Ourville en Caux (Salon), Normandie (Fr) avec Patrick Levaillant
 

5 - les2 et 3 mai :  Hautot St Sulpice (Salon), Normandie  (Fr) avec Patrick Levaillant.

Hautot St Sulpice est notre village natal.
 

6 - du 14 au 17 mai : Paris, Galerie de l’Angle  avec Patrick Levaillant  et Marie Dehays
 

7 -  du 16 au 17 mai  :  Caudebec en Caux (Salon),   Normandie  (Fr) avec Marie Dehays
 

8 - du 17 au 25 juin : Yvetot (Salon), Normandie  (Fr) avec Patrick Levaillant
 

9 - du 3 au 26 juillet : Neufchatel en Bray (Art Station), Normandie (Fr) avec Patrick Levaillant
 

10 - du 25 mai au 25 juillet : Exeter, Devon (UK):  Exhibition “Heavens above”
 

11 - du 5 au 29 août  : Yvetot, OT- Normandie (Fr)
 

12 - du 30 septembre au 20 octobre : Cultura, espace commercial du Mesnil Roux- Barentin (76) Normandie- (Fr)

13
- du
13 octobre  au 8 novembre  : Duclair (MDT-OT), Normandie (Fr) avec Marie Dehays and Patrick Levaillant.

14 - du  19 octobre au 18 Novembre 2009 - Salon de Rouen, Salon des Artistes Normands, Espace Bérégovoy, Hôtel du Département de la Seine Maritime

15 - du 24 Octobre au 11 novembre:  Yvetot- 32 ème Salon de l'AYAC - Espace Les Vikings

16 - du 12 au 26 novembre : Paris, Galerie de l’Angle 75003 Paris avec Patrick Levaillant and Marie Dehays : « regards croisés » 3ème édition
 

17 –  du 16 Novembre  au  27 decembre 2009:  Exhibition at Opus Gallery and Centre :  hommage à Marc Chagall , Exeter, Devon (UK):  In the spirit of Marc Chagall Mosaic Exhibition

 

 

L’ensemble de mon œuvre est visible sur mes blogs.

@

pascal.levaillant@sfr.fr

http://levaillant.pascal.over-blog.com

http://www.myspace.com/pascalmelodymaker

http://www.agenda-culturel.com/pascal-levaillant.html

 

n° Siret : 491 831 103 00016

Repost 0
Published by levaillant - dans mosaïque et Pixel-art
commenter cet article
27 septembre 2009 7 27 /09 /septembre /2009 21:56

Le Salon des Artistes Normands (SAN) 2009 Rouen Seine Maritime-Haute Normandie-France


Le plus ancien des salons de peinture en Haute-Normandie, le Salon des artistes normands, ouvre ses portes dans :
l'Espace Bérégovoy du Conseil général de Seine-Maritime du 17 octobre au 18 novembre 2009, entrée Cours Clémenceau.





Présenter le meilleur de la production artistique normande, tel est l'objectif du Salon de Rouen qui ouvre ses portes dans le Salon d'honneur de l'Hôtel du Département de Seine-Maritime du 17 octobre au 18 novembre 2009...

( source: Culture.fr: Le Salon des artistes normands) Présenter le meilleur de la production artistique normande, tel est l'objectif du Salon de Rouen qui ouvre ses portes dans le Salon d'honneur de l'Hôtel du ...www.culture.fr/sections/regions/.../article_29 )


Issue de la fusion dans les années 70 de la Société des artistes rouennais, créée en 1906, et de la Société des artistes normands, créée en 1924, l'association qui gère ce salon est administrée par un bureau de 15 membres élus qui organise les affaires courantes et gère ce salon annuel. Réunis en jury, les membres du bureau et ceux du Comité de sélection retiennent chaque année les 100 oeuvres( 80 cette année dans l'Espace  Bérégovoy) qui seront exposées parmi celles qui leur sont présentées, en fonction des critères de qualité retenus.

Deviennent sociétaires du Salon des artistes normands les artistes qui ont exposé trois fois au Salon. Ils acquièrent de ce fait le droit de vote au Comité.

Selon son vice-président, Jacques Lebourgeois, le salon se veut ouvert tout en faisant honneur au riche passé pictural de Rouen, ville sanctuaire de la célèbre Ecole du même nom.

Parmi les peintres aujourd'hui disparus, le salon conserve la mémoire de Fernand Elie, Jeff Friboulet, Denis Godefroy, Franck Innocent, Keunen, Marcel Pelletier, Gaston Sébire.

Quant à ceux qui construisent aujourd'hui leur oeuvre, Grenier, Béghin, Lanchon et Ronel sont les derniers à avoir été honorés du Prix du Salon, et Allaux, Billet, Duc, Verlinde et Caplain ont été les derniers invités d'honneur. Cette liste, qui est loin d'être exhaustive, montre à l'évidence combien la qualité et l'ouverture aux différentes tendances est la caractéristique de ce grand rendez-vous régional.

Sous la présidence de Didier Marie, Président du Département de Seine Maritime et de Dominique Chauvel, Vice-Présidente du Département de Seine Maritime en charge de la Culture et de Jean Marie Lemaire, Président de la Société des Artistes Normands, Salon de Rouen et les membres du comité, ce Salon ouvrira ses portes lors du vernissage qui se tiendra le 17 octobre 2009.

L'exposition  sera ouverte au public du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00 et le samedi de 14h00 à 18h00 (fermé le dimanche et le mercredi 11 novembre)

Cette année mon masque de l'éléphant-loup à été retenu.
Cette oeuvre est née de la rencontre d'un bouis flotté et de la mosaïque.
Il en est ressorti une sculpture montée sur un fer forgé.

Le mieux est que vous puissiez venir la découvrir dans cet espace à l'Hôtel du Département.

à bientôt
mélo

Repost 0
Published by levaillant - dans mosaïque et Pixel-art
commenter cet article
27 septembre 2009 7 27 /09 /septembre /2009 20:04



Bonjour,

Voici la deuxième édition de notre concept d'exposition initié à trois par Pascal Levaillant et Marie Dehays ainsi que par Patrick Levaillant.
Nous sommes deux frères et une soeur à exposer dans des disciplines différentes.































La première édition eut lieu à Pavilly au Colombier en février dernier.

Du 13 octobre au 8 novembre, nous présenterons à Duclair nos oeuvres sélectionnées pour la circonstance avec des nouveautés comme de bien entendu.

Ce sera pour nous l'occasion de nous retrouver dans un autre espace,  à Duclair.
Les bois flottés dragués en bordure de Seine trouveront résonnance  ici, une fois n'est pas coutume.
Notre vernissage se tiendra le samedi 31 octobre de 16h15 à 17h30.

Nous espérons votre visite.

Voici l'affiche que vous trouverez en" fil  d'Ariane " tout au long de notre parcours artistique commun.
La troisième édition est déjà programmée ainsi que la quatrième et la cinquième.(2010)

à bientôt
Mélo







Repost 0
Published by levaillant
commenter cet article
27 septembre 2009 7 27 /09 /septembre /2009 15:44
Bonjour,
A l'occasion du lancement de saison du Théâtre En Face, le groupe
126 rue du miroir dont je suis membre se produira à l'apéro-concert le samedi 3 octobre à 18h00-
Espace Claudie-André-Deshays, rue des Chouquettes à Yvetot.
C'est le premier concert annoncé de l'automne.
D'autres suivront mais nous en reparlerons très bientôt.


126, rue du Miroir

 

Né en 2007, 126, rue du Miroir défend une certaine idée de la chanson française, tant par les textes, où le réel bascule souvent dans un imaginaire burlesque, décalé, ou poétique : De Jessie Jane, croqueuse d’homme à Pamela Bottinblanc, amoureuse transie, au 126, rue du Miroir, les femmes ont la part belle et caressent d’étranges  rêves d’absolu, d’amour et de cruauté. Il y a  en chacune d’elles, un tel besoin de quête, qu’elles ne peuvent que passer de l’autre côté…

Dans des ballades aux influences folk et swing, sons et mots dialoguent  et concourent à créer une atmosphère, un univers où mêmes les objets deviennent instruments et personnages des histoires.

Les locataires du 126 se sont lancés dans cette aventure  pour faire partager, avec un zeste de théâtralité, leur vision, en somme, très subjective de la chanson.

 

Par ordre alphabétique, du rez-de-chaussée au 7ème étage

Karin Czereba : Chœur, percussions

Alice Dehays : auteur-compositeur, interprète

Jean Marie Gibon : Guitare, Organ, melodica, percussions, chœur

Franck Lebourg : Basse, batterie, percussions, chœur

Pascal Levaillant : Guitare, banjo, contrebassine, percussions, chœur

Olivier Véron : Contrebassine, harmonica, guimbarde, accordéon, choeur

 

 

Contact mail : les_126_rue_du_miroir@yahoo.fr

 

à bientôt

Mélo

 


Repost 0
Published by levaillant
commenter cet article
14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 22:58

Voici le reportage photo de l'étape de cette randonnée à pied sur la Côte d'Albâtre par deux seinomarins et + parfois comme aujourd'hui.


Rappel: les précédentes étapes sont visibles dans la rubrique "pages" (part 1 à part 10) ou dans les articles listés et déjà identifiés.

Cette étape s'intitule part 13, histoire de s'y retrouver plus facilement.

Nous sommes partis d'Ault (Somme) et nous continuons vers St Valery en Caux, Fécamp, Etretat et le Havre, terme de cette aventure commencée en janvier 2008.


Bonjour,

Nous voilà sur les pas de Braque (Mosaïque) à  Varengeville sur Mer, son église, son cimetière marin perché à flanc de falaise.

C'est du Port du Petit Ailly que commence la randonnée,  accessible par les gorges du même nom.

Nous longeons la falaise à marée basse en fin de journée.
La marée est basse à 20h00 ce qui nous laisse du temps pour effectuer ce parcours aller et retour.
En compagnie de Chloée d'Olivier et de Billal, nous  refaisons cet itinéraire si beau à cette saison, sous cette lumière d'été.

Aucune difficulté à signaler.
Nous passons tout droit au Port des Moutiers, célèbre pour son parc paysagé et connu pour sa collection de rhododendrons et d'azalées.
Plus loin nous atteignons le Port de Mocville  et celui de Vasterival.
Dans mon enfance je venais à cet endroit pour y ramasser des moules.

Au retour, nous rejoignons le port des Moutiers afin de gravir la falaise par un petit sentier escarpé jusqu'à l'eglise de Varengeville et son cimetière marin perché à 80 m au dessus du niveau de la mer.

Avant la tombée de la nuit et après avoir pris le temps de contempler ce magnifique panorama,  nous descendons par ce même sentier afin de revenir à notre point de départ: le port du Petit-Ailly.

C'est une très belle randonnée surtout avec cette lumière de fin de journée.

La prochaine étape nous conduira de Vasterival à Ste Marguerite sur Mer, de l'autre côté du cap d'Ailly.



Le Petit Ailly










Vue sur Pourville sur Mer, du Petit Ailly






Merveille du littoral Haut-Normand





On the beach






En  toile de fond: Pourville sur Mer







Reflection et miroir opalescent













Port de Vasterival, à la mi-parcours.















L'oiseau de pierre a fait son nid.





Sans l'ombre d'un doute nous sommes là.





Contraste entre terre, ciel et mer.










Port des Moutiers.
A cet endroit précis nous prenons le sentier escarpé pour rejoindre l'église de Varengeville








L'église de Varengeville où repose Braque.





Mosaïque de silex sur une stèle du cimetière marin











La stèle de Braque (Peintre)
Cimetière de Varengeville.
Vue 1



Vue 2





Zoom



On aperçoit au loin la Côte d'Albâtre, portion du Petit Caux qui s'étend de Dieppe au Tréport.
D'ici nous voyons le chemin parcouru visible sur cette vue panoramique prise du Cimetière marin de Varengeville.



Blocs recouverts d'algues vertes




Lumière  estivale sur  les falaises de Varengeville.
Leur érosion est rapide et spectaculaire.
Cette érosion est visible par les terrasses naturelles qui se forment de haut en bas(3 à 4 niveaux) et par le fait qu'elles soient maculées de boues (terre et argile)



Près du couchant...







Ombres Normandes(Olivier, Chloée et Billal)




Sur la plage de sable de Vasterival-Varengeville,  Billal court...




Risées du couchant...




Bloc-galet : On pourrait penser à une fresque naturelle préhistorique.








Bonne visite.
à bientôt.
Mélo












 
Repost 0
Published by levaillant - dans littoral-randonnée
commenter cet article
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 21:59


Bonjour,
Cette étape nous mène de
Pourville au Port du Petit Ailly,
entre la commune de Pourville et  celle de Varengeville.

Le petit Ailly est peu fréquenté quelque soit la saison.
Comme les indications sont peu fiables pour le rejoindre, seuls les habitués et les habitants des communes environnantes s'y rendent.
C'est une excellente plage qui se présente à nous avec ce magnifique banc de sable qui s'étend de part en part vers Pourville ou Varengeville.

Le chemin de Grande Randonnée (GR 21) n'est pas très attractif car il passe loin en retrait des falaises.
Nous avons donc tenté de suivre la côte au plus près du littoral, des flancs de falaise.

Malheureusement des propriétés privées nous ont empêché  de suivre scrupuleusement la côte.
Nous avons été contraint après la ferme du Mordal  de rejoindre le Hamelet .
Du Hamelet nous avons retrouvé le GR 21 qui nous a guidé vers les gorges du Petit Ailly.

Le retour fut plus agréable jusqu'à ce qu'une chute nous oblige à revenir sans flaner jusqu'aux Urgences de Bois- Guillaume (Plateau Est de Rouen)
Bref: se méfier des algues vertes très glissantes.

Cela ne nous a pas démobiliser à poursuivre cette randonnée à pied sur la Côte d'Albâtre, par deux seinomarins.

Cette côte parait rectiligne à priori, sur le terrain c'est tout autrement.

C'est avec toujours autant de motivation que nous pensons à la prochaine étape dès lors que nous avons réussi à boucler le parcours du jour.









Sur le chemin de la ferme du Mordal




Chemin et gravas de carrelage












 Les hauts de Pourville














Le Mordal











près du Port de Mordal




On s'éloigne progressivement de Pourville.






Vu d'un plan  un peu plus large.







Au dessus du port de Mordal






Nous contournons la ferme du Mordal







La saison des jonquilles au bois des "blancs patis"





Le Petit Ailly: au pied de la falaise,  versant Varengeville à marée basse




Le Petit Ailly: Versant Pourville, le retour





Une belle luminosité et de beaux effets "miroir"





Vers Pourviille, à marée basse







Erosion des falaises






on revient près du port Mordal, au premier plan.






Attention aux algues vertes...






le Port de Mordal






Autre vue du Port de Mordal








Nous voici bientôt arrivés à notre point de départ: Pourville




Pour la prochaine étape nous  irons du Port du Petit Ailly au Port de Mocville ( Vasterival)

J'utilise les noms cités sur la carte topographique, carte de Randonnée St Valéry en Caux - Veules Les Roses-Varengeville sur Mer: La 1909 OT pour être précis.

à bientôt

Mélo
Repost 0
Published by levaillant - dans littoral-randonnée
commenter cet article
31 août 2009 1 31 /08 /août /2009 15:58
Bonjour,

Randonner n'est pas toujours aisé.
Aujourd'hui de Dieppe à Pourville ce ne fut pas toujours le cas.








Et pourtant le platier fut assez facile à parcourir.
Tout avait bien commencé...

Ce fut le retour par le haut des falaises qui s'avéra délicat et périlleux à  longer.
En effet le chemin de randonnée emprunte  la route.
De ce fait nous avons tenté de suivre la côte au plus près du flanc des falaises.
Hélas le terrain accidenté planté de buissons épineux et épais nous en ont empêché.
Il  nous en coûta des écorchures et des égratignures en tout genre et pour finir nous sommes arrivés sur un terrain privé identifié comme un musée de la guerre 39-45  entre Pourville et Dieppe.

Contraint de faire demi-tour nous avons fini par nous résigner à emprunter la route D75 qui épouse exactement le GR 21.

Moralité : La côte aux Hérons est vraiment impraticable.
Nous vous le confirmons.

Le conseil du jour:
De Dieppe à Pourville, il vaut mieux faire l'aller retour par le platier.
C'est plus une recommandation qu'autre chose, histoire d'éviter de marcher sur la route à côté des voitures.


Avec un coéfficient moyen il est aisé de rejoindre Dieppe à Pourville à marée basse.

Une belle sortie mais somme toute épineuse au retour.


voici les images de cette rando.
Départ de Dieppe
Randonnée sur le platier.
altitude de 00m à 89m.
Environ 3 heures de rando à condition de ne pas faire comme nous en essayant de passer au plus près des falaises, comme on le fait aisément toutes les autres fois.
Une fois n'est pas coutume
...


Après cette étape il nous faudra utiliser une autre carte IGN
Celle-ci s'intitule Dieppe- Eu
Fôrêt d'Arques
Carte de randonnée 2008 OT
Sans faire de publicité,  une carte IGN  1/25000ème s'impose.



Dieppe plage.






La pêche à pied.






Au loin la jetée du port de Dieppe.





Le platier.





Le blanc platier.






Entre Dieppe et Pourville.






Les belles falaises de Pourville.











Chaos de falaises.











Blochkaus échoué.






Intérieur de blochkaus.











Un des nombreux blochkaus
qui jonchent la Côte d'Albâtre et le Mur de l'Atlantique malgré que nous soyons au bord de la Manche.



Nous approchons de Pourville.
Une coulée de terre: un beau spécimen.











Blochkaus et autre éboulis.









La Scie se jète dans la Manche.








La Scie se jète en cascade.










Au lointain, le Cap D'ailly
Varengeville



Tentative de hors-sentier du littoral:
Début sympathique mais très vite cela devient impossible de poursuivre(voir image suivante)



Retour vers Dieppe très difficile





Fin de l'étape.

La prochaine étape nous conduira de Pourville aux Gorges d'Ailly, aller et retour par le platier.
Celle-ci fut tout aussi épique...
Mais c'est une autre histoire...

à bientôt
Mélo





























Repost 0
Published by levaillant - dans littoral-randonnée
commenter cet article
30 août 2009 7 30 /08 /août /2009 19:17

Bonjour,

Dernière étape de cette première partie de ce premier tronçon de la Côte d'Albâtre.
Partis d'Onival-Ault, nous voici déjà au terme de cette dixième étape à Dieppe et plus particulièrement au Pollet.

Le Pollet:
Le Pollet, c'est le quartier populaire de Dieppe. Une presqu'île du port, avec son caractère. 
Le quartier traditionnel des pêcheurs du Pollet se blottit au pied de la falaise du même nom, au-delà du port (accès par les ponts mobiles d'Eiffel). Au pied de la falaise, vous pourrez apercevoir des gobes, anciennes habitations troglodytes, aujourd'hui fermées.
Allez faire un tour et flâner au Pollet: c'est charmant.

Le
quartier du Pollet est l'ancien quartier des pêcheurs. 
On y trouve des maisons pittoresques.
Depuis le sommet de la falaise on profite d'une superbe vue sur Dieppe comme vous le verrez dans ce reportage inséré dans
"Pages" part 10
Puys à Dieppe-le Pollet, Côte d'Albâtre.

Voici un aperçu par quelques images visibles dans "mes Pages"
Une mosaïque de briques colorisées valorise l'édifice de Notre Dame de Bonsecours, quartier du Pollet à Dieppe.

La suite de ce reportage vous montrera les trente étapes qui nous conduiront  de Dieppe à Ste Adresse et Le Havre.
ces reportages  dans leur intégralité seront mis en ligne dans ces articles et non plus dans mes "Pages" car j'ai épuisé le stock mis à ma disposition.
Désolé mais cela ne vous empêchera pas de voir la suite de cette randonnée  à pied sur la Côte d'Albâtre par deux seinomarins.

Merci pour votre fidélité car je sais que vous êtes nombreux à consulter ces pages et ces articles...
Ne vous perdez pas et suivez continuez de suivre le guide, pas à pas...

à bientôt

Voici quelques images
et pour savourer le vrai charme de Puys

































La prochaine étape nous conduira de Dieppe à Pourville par le platier et le haut des falaises (Part 11)
Ainsi débutera la première étape de la deuxième partie de ce périple côtier seinomarin.

Repost 0
Published by levaillant - dans littoral-randonnée
commenter cet article
28 août 2009 5 28 /08 /août /2009 22:20

Bonjour,

à ce stade nous sommes à une encablure de Dieppe.

Puys est méconnu.
et  pourtant je cite:

Bracquemont - Tourisme Seine-Maritime Normandie Vacances Tourisme Seine-Maritime Normandie Vacances. Suivez le guide ... De Bracquemont à Dieppe, la route traverse le joli hameau de Puys. ...
www.seinemaritime.net/...de.../Bracquemont -

À 3 km au nord est de Dieppe, à cheval sur les communes de Bracquemont et Neuville-lès-Dieppe, le passé resurgit brusquement en bordure de falaise. Les habitants connaissent le lieu sous le nom de camp de César, un site protégé, répertorié par les archéologues et ouvert aux incursions… pacifiques.

Depuis le village de Bracquemont, on devine au loin le haut talus, barrant le paysage. Cette levée de terre à caractère défensif, culminant par endroits jusqu'à 10 mètres, délimite ce que certains appellent ici la Cité de Limes, d'autres le camp de César.



Puys,
Le Talus:
10 m au dessus  de ce qui a été la Cité des Limes










Un lieu certes chargé d'histoire mais pas toujours celle que l'on prêtant. César n'a sans doute jamais été à Bracquemont pas plus qu'il n'y eût de véritable cité ni de camp militaire ; plutôt un regroupement humain, peut-être autour d'une place de marché, qui commence dès la période gauloise (IIe siècle avant notre ère) et se prolonge jusqu'au IVe siècle apr. J.-C.

Le second oppidum « Contrairement à l'idée répandue, Dieppe, alors zone inondable, n'a jamais été une ville romaine. Ainsi, la plupart des voies connues convergent plutôt vers Bracquemont qui est le second oppidum (lieu fortifié) du département en surface (55 ha) après Sandouville, près du Havre », explique Philippe Fajon, ingénieur d'études au Service Régional de l'Archéologie. L'endroit paraît idéal : un vaste plateau, fendu en son milieu par une valleuse qui devait conduire autrefois - avant le recul des falaises - jusqu'à la mer ; occupé par les Calètes (Gaulois), puis par les Romains. Malheureusement, l'histoire n'a laissé que peu de traces de ces passages successifs.









Des remparts impressionnants En 1996, des fouilles ont été entreprises par le Service Régional de l'Archéologie mais la récolte fut maigre : quelques fragments de céramiques, quelques monnaies gauloises et les restes déjà connus d'un fanum - petit temple gallo-romain - pour l'essentiel parti avec la falaise à la mer. Subsistent alors seuls ces impressionnants remparts de terre doublés de fossés profonds qui nourrissent l'imaginaire des glaneurs d'histoires. Côté Bracquemont, le GR21 s'engouffre dans l'ancienne porte monumentale “en pinces de crabe”. Les adeptes de la randonnée à flanc de falaise ne seront pas déçus. Le chemin avance, rectiligne, entre friches et champs cultivés, laisse deviner au loin la flore des pelouses calcicoles, effleure le haut de la valleuse désormais suspendue au-dessus du vide. Ici la mer est l'unique horizon et la terre exhume les souvenirs de nos lointains ancêtres. Le chemin bifurque puis longe le rempart ouest qui couronne le vallon de Puys. En poussant encore quelques kilomètres on pourrait descendre jusqu'à Dieppe. Une petite rue s'échappe vers le nord est du quartier du Pollet ; on l'appelle ici, la rue de la Cité de Limes.

 

Le hameau de Puys

De Bracquemont à Dieppe, la route traverse le joli hameau de Puys. Fréquenté jadis par quelques personnalités de renom, le lieu laisse deviner encore de belles maisons et un accès à la mer délicieusement préservé.

La plage est grande comme un mouchoir de poche, la digue à peine plus longue que les bancs qui l'occupent et font face à la mer. Le Hameau de Puys est tout juste taillé pour les amoureux de petits coins bien à eux. On comprend alors pourquoi il vit passer autant de beau monde : de George Sand à Lord Salisbury, de Jean-Baptiste Carpeaux à Alexandre Dumas père qui vint dans la maison d'Alexandre Dumas fils, au moins pour y mourir…
Alors que Bracquemont abrita longtemps le village de pêcheurs, le hameau de Puys – partagé entre les communes de Bracquemont et de Neuville-lès-Dieppe – vit le jour avec les bains de mer et attira de nombreux intellectuels et artistes. « Sur les cartes postales du début du siècle, on peut encore voir le grand hôtel qui surplombait la plage », montre Béatrice Renauld-Arbona, responsable d'une association de sauvegarde de la chapelle de Puys. Depuis, beaucoup de belles maisons ont été détruites mais il en subsiste encore quelques-unes qui font le charme du hameau. La grande banlieue de Dieppe prend ici l'aspect d'une petite cité balnéaire familiale et tranquille et ce serait dommage de ne pas s'y arrêter.












Cette portion est complexe en raison du platier chaotique.
Par le haut des falaises la progression est aisée.
Par le platier du Puys à Belleville, c'est plus compliqué.
Je ne  recommande pas  cette portion par le platier: Trop près des falaises.

Voici donc quelques photos et images-rando que vous pourrez retrouver dans la page spéciale prévue à cet effet dans la rubrique "pages littoral"

La dernière page de cette rubrique à disposition par over-blog sera consacrée à la portion Puys-Dieppe

Après cela le reportage de cette randonnée à pied par deux seinomarins
sera visible dans cette même rubrique "articles"

Tout blog a ses limites ce qui ne m'empêchera pas de vous faire partager ce si beau périple commencé en janvier 2008.
















à bientôt

mélo

Repost 0
Published by levaillant - dans littoral-randonnée
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Pascal Levaillant artiste seinomarin
  • Le blog de Pascal Levaillant artiste seinomarin
  • : ce blog a vocation de compléter par des articles et documents visuels mes pratiques artistiques (elles sont multiples)l
  • Contact

Recherche

Pages: Côte D'albâtre À Pied