Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 juin 2016 6 25 /06 /juin /2016 14:08
tout est éphémère: Penser vouloir être immortel C'est tentant Mais c'est un leurre

tout est éphémère: Penser vouloir être immortel C'est tentant Mais c'est un leurre

Tout est éphémère

Penser l'idée d'un monde durable
Il ne l'est pas!
C'est un rêve

Penser s'inscrire dans un paysage
Pourquoi pas!
Mais c'est un rêve

Penser vouloir être immortel
C'est tentant
Mais c'est un leurre

Penser la paix durable
C'est un espoir
Une utopie

La nature nous emportera
Avec nos vies, nos livres, nos amours, nos maisons, nos rêves...

La pérennité n'existe pas
C'est un rêve éveillé
Que l'homme tente pour atteindre la sagesse

Tout est éphémère

Pascal Levaillant

in http://miletune.over-blog.com/2016/06/tout-est-ephemere-pascal-levaillant.html

tout est éphémère: Penser la paix durable C'est un espoir Une utopie

tout est éphémère: Penser la paix durable C'est un espoir Une utopie

tout est éphémère: Penser s'inscrire dans un paysage Pourquoi pas! Mais c'est un rêve

tout est éphémère: Penser s'inscrire dans un paysage Pourquoi pas! Mais c'est un rêve

tout est éphémère: Penser l'idée d'un monde durable Il ne l'est pas! C'est un rêve

tout est éphémère: Penser l'idée d'un monde durable Il ne l'est pas! C'est un rêve

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article
21 juin 2016 2 21 /06 /juin /2016 06:48
cœur de Seine

cœur de Seine

Je vous l'avoue, j'ai un penchant pour la Seine...
Je vous le confesse je l'aime quand elle est dans son lit
Sur ses rives concaves
Sur ses lobes étroits
j’arpente ses plages, ses grèves
sur ses rives convexes
je m'adosse
je me délecte,
Du sommet de ses coteaux je devine ses courbes
Sur le halage je frôle ses zones humides ou boisées
J’aime son flux, son jusant
Cet incessant va et vient
Qui caresse ses berges
Dès que je la quitte, je la mets en scène
J’aime ses couleurs, ses parfums fruités
Ses rives plantées de délicieux vergers
Au levant ses brumes fragmentent les premières lueurs du jour
A midi, ses reflets s’émoustillent sous un soleil au zénith
Au couchant ses eaux s’embrasent de mille feux
Au crépuscule son onde frissonne sous la lune
A minuit, les lumières des villes et les feux multicolores
Balisent son vaste estuaire
Dès que je m’en éloigne, je la mets en scène
Tantôt euroise, tantôt seinomarine
Entre Côte Fleurie et Côte d’Albâtre
La Seine inonde la baie de ses eaux douceâtres
qui se distillent dans les eaux salines
Dès que je la rejoins, je la mets en scène
Seine d’amour © Levaillant 2015
sur ses rives convexes  je m'adosse  je me délecte,

sur ses rives convexes je m'adosse je me délecte,

Sur ses lobes étroits  j’arpente ses plages, ses grèves

Sur ses lobes étroits j’arpente ses plages, ses grèves

Du sommet de ses coteaux je devine ses courbes

Du sommet de ses coteaux je devine ses courbes

Du sommet de ses coteaux je devine ses courbes

Du sommet de ses coteaux je devine ses courbes

Sur le halage je frôle ses zones humides ou boisées

Sur le halage je frôle ses zones humides ou boisées

J’aime son flux, son jusant  Cet incessant va et vient  Qui caresse ses berges

J’aime son flux, son jusant Cet incessant va et vient Qui caresse ses berges

J’aime ses couleurs, ses parfums fruités  Ses rives plantées de délicieux vergers

J’aime ses couleurs, ses parfums fruités Ses rives plantées de délicieux vergers

Au levant ses brumes fragmentent les premières lueurs du jour

Au levant ses brumes fragmentent les premières lueurs du jour

A midi, ses reflets s’émoustillent sous un soleil au zénith

A midi, ses reflets s’émoustillent sous un soleil au zénith

Au couchant ses eaux s’embrasent de mille feux

Au couchant ses eaux s’embrasent de mille feux

Au crépuscule son onde frissonne sous la lune

Au crépuscule son onde frissonne sous la lune

A minuit, les lumières des villes et les feux multicolores

A minuit, les lumières des villes et les feux multicolores

Entre Côte Fleurie et Côte d’Albâtre  La Seine inonde la baie de ses eaux douceâtres

Entre Côte Fleurie et Côte d’Albâtre La Seine inonde la baie de ses eaux douceâtres

La Seine inonde la baie de ses eaux douceâtres  qui se distillent dans les eaux salines

La Seine inonde la baie de ses eaux douceâtres qui se distillent dans les eaux salines

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article
20 juin 2016 1 20 /06 /juin /2016 21:18

Bois flotté

 

J'appâte du bois canard à Duclair

Je capture du bois volant à Rouen

J'amasse du bois brouté à Villequier

 

Par beau temps

Je coupe du bois sec à Caudebec

Je nettoie du bois vermiculé à Croisset

Je brosse du bois pouilleux à Canteleu

 

Sur la cale

Je taille du bois frais au Trait

Je brûle du bois échaudé au Marais Vernier

Je redresse du bois gisant à St Maurice d'Etelan

 

Sur les berges

Je glane à flots perdus au Calidu

Je transporte du bois roulé à Aizier

Du bois drossé à la presqu'île Rollet

 

Quai du Danemark

J'engrange du bois de barque,

Du bois mouliné sur le chemin du mascaret

Aux grandes marées, je coupe du bois à demi-flotté


Dans l'estuaire

Je récupère du bois de la plage sur le halage

Au pied du parc des Graves, j'entasse du bois d'épaves

Je rafistole du bois mutilé au pied du Boulevard François 1er

 

© Pascal Levaillant 2016

 

"Le bois flotté existe depuis la nuit des temps, c'est la mémoire du monde "

© Pascal Levaillant 2014, propos recueilli par E.P. in Maisons CôtéOuest Avril-mai 2014

 

 

Les artistes désignent sous le vocable "bois flotté" de multiples acceptions dont en voici quelques unes glanées dans leur littérature, au dos de leur œuvre ou inscrite sur un cartel:

 

mine de riens,

morceau de bois roulé par la mer,

rebut,

débris,

morceau de bateau,

bois de barque,

fragment,

rames érodées,

matériau brut,

assemblage-bois flottés (André François),

assemblages de bois flotté,

ressources plastiques (Dorny),

grands bois flottés,

échantillons d’épaves,

bois,

petits bois roulés,

racines érodées,

sculpture assemblage,

ramasses d’épaves,

objets reliquaires,

bois de récupération,

habitacles,

retables,

objets mutilés,

bois de flottage,

morceaux de bois flottés,

bois flotté des Fontenilles (André François,1973),

bois de la plage (Dubuffet),

bois de barque (Cadiou)

bois abandonnés...

 

En Aquitaine, dans les Landes on dit " aller à la coustille"

En Normandie, dans le Cotentin, on va "à gravage"

En Bretagne on va au "pinsé"

Bois flotté en Seine © Pascal Levaillant 2016
près d'Elbeuf

près d'Elbeuf

Barneville sur Seine

Barneville sur Seine

Hénouville

Hénouville

à Berville sur Seine

à Berville sur Seine

à Yville

à Yville

à Caudebec-en-Caux

à Caudebec-en-Caux

à Caudebec-en-Caux

à Caudebec-en-Caux

à Villequier

à Villequier

à Vatteville-la-Rue

à Vatteville-la-Rue

à Aizier

à Aizier

à la Réserve Naturelle Nationale de l'Estuaire de la Seine

à la Réserve Naturelle Nationale de l'Estuaire de la Seine

à Pennedepie

à Pennedepie

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article
19 juin 2016 7 19 /06 /juin /2016 08:42
nymphéas d'A.O.

nymphéas d'A.O.

Plus vraie que nature, la Seine normande

Je me souviens du mois d'août 2014

Quelque part en Normandie,

Arrivés sur site à la mi-journée

Nous envisagions d'ériger un CAIRN

En cette fin d'après-midi au bord du fleuve

À la confluence de l’Epte et de la Seine.

Nous avions choisi cette destination

Aux confins de l'Ile de France et des Yvelines

À la porte du département de l'Eure

Très exactement à Giverny en Normandie

Attendant nonchalamment l'instant photographique,

De la prise de vue de cette construction éphémère

Dans le lit du fleuve

Nous décidons de visiter la Maison de Monet

Affublés de nos chapeaux de paille

Nous flânons dans les jardins ensoleillés,

Autour du bassin d’eau

Recouvert de nénuphars.

Pascal Levaillant

Texte diffusé in:

http://miletune.over-blog.com/2016/06/plus-vraie-que-nature-la-seine-normande-pascal-levaillant.html

nymphéas d'A.O.

nymphéas d'A.O.

nymphéas d'A.O.

nymphéas d'A.O.

La maison de Monet d'A.O.

La maison de Monet d'A.O.

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article
19 juin 2016 7 19 /06 /juin /2016 08:39
à Paris

à Paris

Depuis les inondations en amont de Paris
la Seine vomit maintenant ses rebuts en aval
vers son estuaire, vers la mer...

Ces déchets iront à coup sur s'échouer
sur le trait côtier perpendiculaire au fleuve,
de chaque côté de son embouchure...

Barbu ou non le matelot du cargo
en remontant la Seine jusqu'à Rouen
verra dériver vers la Manche ces rebuts...

Je lance l'appel du 8 juin
à retrousser nos manches
à retrouver des berges saines...

car gare à la pollution!
citoyen de tout bord,
il est temps de se repentir et d'agir...
pour laisser au hérisson des berges saines
en Seine...

Pascal Levaillant

texte diffusé in:

http://miletune.over-blog.com/2016/06/la-seine-qui-l-eue-crue.html

échouages

échouages

échouages

échouages

échouage

échouage

plein le coffre

plein le coffre

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article
19 juin 2016 7 19 /06 /juin /2016 08:02
seules émergeant d'un brouillard opaque...

seules émergeant d'un brouillard opaque...

Hallucinations

Je ne pourrai pas vivre sous des lignes de haute tension

Peut-être à côté d’éoliennes, pourquoi pas !

Ces hautes tours d’acier me sont hostiles

Seule(s) émergeant d’un brouillard opaque

Je m’accommode de leur(s) silhouette(s) étrange(s)

Je préfère mille fois ces moulins des temps modernes

A ces répétitions de pylônes qui dénaturent le paysage

Provoquant des saignées vertes rectilignes à travers les forêts

Mutilant feuillages, jeunes pousses et champignons

Je ne pourrai pas vivre sous des lignes de haute tension

De peur d’en subir des hallucinations

Je préfère les énergies hydrauliques et celles du vent

Je te vénère Eole, dieu du vent

Espérons qu’un jour qu’on ne voit plus jamais

Ces verrues, ces silhouettes d’acier polluer

le Pays de Caux au sortir de la centrale de Paluel

Je préfère contempler les silhouettes des hêtres des clos masures

Je ne pourrai pas vivre sous des lignes de haute tension

Pascal Levaillant

diffusé également sur http://miletune.over-blog.com/

ciel normand

ciel normand

seules émergeant d'un brouillard opaque...

seules émergeant d'un brouillard opaque...

lignes et flux de Paluel

lignes et flux de Paluel

autoroutes éléctriques

autoroutes éléctriques

ciel normand

ciel normand

la forêt d'alignements mettaliques

la forêt d'alignements mettaliques

les arbres qui ne cachent pas la forêt

les arbres qui ne cachent pas la forêt

ciel normand

ciel normand

cela fait froid dans le dos

cela fait froid dans le dos

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article
16 juin 2016 4 16 /06 /juin /2016 11:26
le vernissage de l'exposition le 1er juillet 2016 à Villequier - Rives-en-Seine en présence de l'artiste et des modèles
le vernissage de l'exposition le 1er juillet 2016 à Villequier - Rives-en-Seine en présence de l'artiste et des modèles
le vernissage de l'exposition le 1er juillet 2016 à Villequier - Rives-en-Seine en présence de l'artiste et des modèles
le vernissage de l'exposition le 1er juillet 2016 à Villequier - Rives-en-Seine en présence de l'artiste et des modèles

le vernissage de l'exposition le 1er juillet 2016 à Villequier - Rives-en-Seine en présence de l'artiste et des modèles

visuel recto

visuel recto

Sur le pavé

Sur le pavé

Pascal Levaillant, mosaïste, plasticien figure dans "Esprit(s) de Seine" d'Olivier Desvaux,

Exposition labellisée Normandie Impressionniste

Villequier et Abbaye de Gruchet-le-Valasse

> 1er Juillet - 26 Septembre 2016 <

Dans le cadre du Festival Normandie Impressionniste 2016 cette exposition organisée présente 30 portraits de personnalités...acteurs du territoire Caux Vallée de Seine

Caux Seine tourisme

Abbaye du Valasse

Villequier

Cette exposition organisée dans le cadre du Festival Normandie Impressionniste présente 30 portraits de personnes acteurs du territoire Caux Vallée de Seine

Les 30 portraits agrandis seront visibles sur l'espace vert au en bord de Seine à Villequier (Rives-en-Seine) et les originaux (huile) au salon de thé de l'Abbaye de Gruchet-le-Valasse.

L'artiste Olivier Desvaux a relevé le défi de faire le portrait de "gens de Seine" tous acteurs du développement de la Communauté Caux Vallée de Seine. Il est allé à la rencontre de ces acteurs, hommes et femmes pour les peindre soit dans leur milieu ordinaire soit à un endroit qu'ils ont sélectionné ensemble.

Olivier Desvaux nous a demandé de compléter le portrait par un texte, une phrase et par un commentaire sur l'instant vécu, sur cette rencontre avec l'artiste. Pour ma part, j'ai proposé à Olivier Desvaux le décor du quai Guilbaud à Caudebec-en-Caux (Rives-en-Seine) devant le poteau indicateur des destinations "bois flotté" en France et dans le monde que j'ai initié avec les artistes de la 1ère Biennale d'Art du Bois Flotté en 2014 à Caudebec-en-Caux

"J'ai aimé cette expérience, nous avons convenu Olivier Desvaux et moi-même sur tout d'abord l'endroit à choisir: Caudebec-en-Caux. Je mets toujours en avant cette première dimension car mon portrait de la série "esprits de Seine" n'a de sens qu'au contact de la Seine qui est présente sur la toile, la mise en "Seine" si je puis dire étant aussi importante que le motif (portrait).

La séance de pose fut épique tant la force du vent faisait chanceler l'ombrelle dont avait besoin le peintre et tant les rafales de vent emportèrent par deux fois mon chapeau dans les eaux de l'Ambion. Olivier s'employant à deux reprises avec son ombrelle de "pêcher" le chapeau, pour ma part je trouvai une astuce pour caler efficacement l'ombrelle afin qu'elle ne se retourne à nouveau. Nous ne pouvions déployer plus d''entraide autour de ce portrait.

J'ai eu toute confiance en Olivier, je n'ai vu le portrait quasiment fini, je me retrouve à 100% dans ce portrait, je l'ai adopté sans réserve, il me correspond.

J'ai complètement lâché prise, je me suis senti en totale confiance grâce au talent et au charisme d'Olivier, ce fut une vraie complicité. Comme toute belle expérience et grand moment (1h15) je reste enthousiaste et impatient de voir le résultat en grand format. je crois sincèrement que c'est dans cette rencontre authentique que s'est révélé la magie de ce portrait."

Pascal Levaillant, 10 mai 2016

"Je compose moi-même des portraits soit en peinture, en photographie ou comme en pixel-artmosaic , ce que je privilégie dans la réalisation d'un portrait c'est le regard, puis les traits (yeux, nez et bouche), puis l'allure générale.

Celui de Jean François Millet réalisé pour « Figurez-vous à quoi ça ressemble » exposition visible à l'ESPE de Mont St Aignan jusqu'au 5 juillet 2016 fut réalisé dans cet "esprit", la boucle est bouclée comme s'écrit la Seine."

Seine d’amour
Je vous l'avoue, j'ai un penchant pour la Seine...

Je vous le confesse je l'aime quand elle est dans son lit

Sur ses rives concaves

Sur ses lobes étroits

j’arpente ses plages, ses grèves

sur ses rives convexes

je m'adosse

je me délecte,

Du sommet de ses coteaux je devine ses courbes

Sur le halage je frôle ses zones humides ou boisées

J’aime son flux, son jusant

Cet incessant va et vient

Qui caresse ses berges

Dès que je la quitte, je la mets en scène


J’aime ses couleurs, ses parfums fruités

Ses rives plantées de délicieux vergers

Au levant ses brumes fragmentent les premières lueurs du jour

A midi, ses reflets s’émoustillent sous un soleil au zénith

Au couchant ses eaux s’embrasent de mille feux

Au crépuscule son onde frissonne sous la lune

A minuit, les lumières des villes et les feux multicolores

Balisent son vaste estuaire

Dès que je m’en éloigne, je la mets en scène


Tantôt euroise, tantôt seinomarine

Entre Côte Fleurie et Côte d’Albâtre

La Seine inonde la baie de ses eaux douceâtres

qui se distillent dans les eaux salines

Dès que je la rejoins, je la mets en scène


Seine d’amour © Levaillant 2015

LIENS

Les coulisses - Esprits de Seine

espritsdeseine.portfoliobox.net/lescoulisses

Olivier Desvaux · Esprit(s) de Seine · Les portraits · Les coulisses · Esprits de Seine.

Esprits de Seine

espritsdeseine.portfoliobox.net/

Esprit(s) de Seine. 30 portraits d'hommes et de femmes acteurs du territoire Caux Vallée de Seine réalisés par l'artiste peintre Olivier Desvaux. Exposition du ...

Les portraits - Esprits de Seine

espritsdeseine.portfoliobox.net/lesportraits

Olivier Desvaux · Esprit(s) de Seine · Les portraits · Les coulisses · Esprits de Seine.

Esprit(s) de Seine Gruchet-le-Valasse

www.normandie-caux-seine-tourisme.com › Agenda

L'exposition «Esprit(s) de Seine» remet au goût du jour la réalisation de portraits en peinture. Chaque portrait est synonyme d'une rencontre, d'un partage ...

Esprit(s) de Seine – Exposition d'Olivier DESVAUX - Abbaye du Valasse

www.abbayeduvalasse.fr/evenement/esprits-de-seine-exposition-dolivier-desvaux-2/

Esprit(s) de Seine Gruchet-le-Valasse

www.normandie-caux-seine-tourisme.com › Agenda

le peintre photographié par son modèle

le peintre photographié par son modèle

le peintre photographié par son modèle

le peintre photographié par son modèle

le peintre photographié par son modèle

le peintre photographié par son modèle

le peintre photographié par son modèle

le peintre photographié par son modèle

le résultat de la séance

le résultat de la séance

le peintre photographié par son modèle

le peintre photographié par son modèle

le peintre Olivier Desvaux et son modèle Pascal Levaillant, plasticien

le peintre Olivier Desvaux et son modèle Pascal Levaillant, plasticien

l'oeuvre réalisée en  2015 en une heure quinze minutes, sous le soleil, par un vent fort et sous quelques rafales.

l'oeuvre réalisée en 2015 en une heure quinze minutes, sous le soleil, par un vent fort et sous quelques rafales.

Repost 0
Published by melodymaker - dans Seine Maritime
commenter cet article
9 juin 2016 4 09 /06 /juin /2016 18:05
l'image séléctionnée d'un de mes cairns a servi de support à la proposition suivante: créer un texte à partir de mots d'Apollinaire extraits de son poème "le voyageur"

l'image séléctionnée d'un de mes cairns a servi de support à la proposition suivante: créer un texte à partir de mots d'Apollinaire extraits de son poème "le voyageur"

Cairn du phare de l'île Wrac'h - Pays du Leon - Plougerneau - Finistère © Levaillant 2014

Cairn du phare de l'île Wrac'h - Pays du Leon - Plougerneau - Finistère © Levaillant 2014

J'ai le plaisir de vous présenter un blog que j'ai découvert récemment.

Blog : Mil et une, atelier d'écriture en ligne

"Mil-et-une, comme "Mille et une histoires", est un site autonome "entrée libre" dédié à l’écriture conviviale, qui, chaque samedi midi, propose une image à votre imagination.

(Depuis le 04/04/2015, un mot à placer est proposé en plus de l'image aux personnes désirant corser l'exercice d'écriture)

Le site est administré par des amies de plume qui ne gèrent pas l’activité littéraire, mais se réservent un droit de modération.

  • Le fonctionnement est très simple : il suffit de déposer les textes (un à trois) répondant au thème en cours, via un formulaire"

C'est ainsi que j'ai eu la surprise de découvrir un texte, une légende créée de toute pièce inspirée de mes cairns érigés ici ou là et notamment en Bretagne à l'ile du phare de l'Ile Wrac'h

j'aime les légendes de Bretagne mais pas seulement...

in: CAIRN(s) en Bretagne: Finistère nord et sud

Avec l'autorisation de l'auteure, voici le texte de :

Terre de légende. de Jamadrou

Pascal est vaillant

Il avance bon an mal an

Les cailloux de son chemin

Ils les entassent si bien

Que la mer a dit à l’île de Sein

Que ses totems sont divins

Et qu’il faut respecter l’œuvre de chacun.

Gare au vilain démolisseur

Qui croulera sous les malheurs :

"Un matelot barbu l’emportera

Dans le phare de Tévennec le déposera

Le laissera là jusqu’à son repentir

Le Raz de Sein le verra vomir

Et c’est à Sein que les lapins

Ceux qui participent à l’érosion de l’île

Raconteront aux gentils hérissons

Que la baie des Trépassés

Est perpendiculaire à l’horizon

Depuis le jour mémorable

Où l’homme désespéré a cru

Qu’il deviendrait estuaire

En se jetant dans la mer."

Je lance cette légende toi tu l’as fait circuler

Ainsi les œuvres de Pascal

Du Finistère à l’autre bout de la terre

Seront par tous admirées et respectées.

Jamadrou

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article
2 mai 2016 1 02 /05 /mai /2016 10:30
Channel n° 33 - carré de la sale guerre propre - Dirty war clean © Pascal Levaillant 2015

Channel n° 33 - carré de la sale guerre propre - Dirty war clean © Pascal Levaillant 2015

"Channel" n°33 - Carré de la sale guerre propre - assemblage © Pascal Levaillant 2015

24e Biennale d'Art Contemporain de Cachan 2016

« Il y a 100 ans, déjà » telle est la thématique de cette 24e édition.

Il a été proposé aux artistes de partager, individuellement ou collectivement, les idées, les sentiments, les émotions, que cette page de notre histoire commune suscite, sans être obligatoirement passéiste, ni être dans une démarche commémorative, mais en s’interrogeant sur ce chemin parcouru et l’évolution de nos sociétés.

Pour sa 24eme édition, la ville de Cachan accueille entre 70 et 80 artistes au sein de 3 lieux d’expositions d’exception: l’Orangerie, le Château Raspail et l’Hôtel de Ville du 02 au 31 mai 2016.

l'ouverture et l'accès à la biennale se fera:

  • Du 02/05/2016 au 31/05/2016
  • lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi & dimanche

voici le lien à télécharger​:DOSSIER DE PRESSE BIENNALE D'ART CONTEMPORAIN 2016.

Réalisé fin 2015, mon assemblage n°33 de ma série intitulée Channel a été sélectionné:

Channel n° 33 - Carré de la sale guerre propre – assemblage-collage, bois d’épave, bois de barque du Cotentin et bois flotté de palette de la Seine normande

"100 ans déjà" me rappelle la sale guerre et le dadaïsme.

Mon assemblage de panneau de bois flotté et de bois d’épave collectés dans le Cotentin, Manche intitulé « carré de la sale guerre propre » fait à la fois référence à « la sale guerre » de 14-18 et à la fois à celles plus contemporaines (Algérie, Indochine et Koweït) dites « les sales guerres propres »

1916, c’est l’apparition de la version française d’un engin blindé, le char Schneider CA1 testé en février 1916 mais ce sont en septembre 1916 que d’autres blindés, les Tank Mark 1 qui dans la Somme connaitront « in situ » une douloureuse expérience car beaucoup furent brûlés, immobilisés par l’artillerie allemande. Ce fait créa cependant un effet de surprise dans les tranchées allemandes. 400 chars Schneider furent construits d’autres comme les Saint-Chamond supposés mieux armés, plus spacieux, offrant une meilleure visibilité s’avèreront moins opérationnels.

Ce sont les chars Schneider qui seront à l’offensive sur le Chemin des Dames en 1917.

100 ans déjà nous ramène encore à la guerre, à la blessure à la tête dont a souffert Apollinaire, combattant sur le front.

Il fut trépané mais mourut en 1918 de la suite de cette blessure.

Apollinaire, penseur du dadaïsme écrivit déjà en 1913 peu avant la grande Guerre : « On peut peindre avec ce qu’on voudra, avec des pipes, des timbres-poste, des cartes postale ou à jouer, des candélabres, des morceaux de toile cirée, du papier peint, des journaux » affirme-t-il avec ses mots en voyant la nature morte du compotier de Georges Braque en 1912.

Ce tableau du peintre cubiste introduit pour la première fois un objet réel dans la toile.

Picasso avait introduit dès 1911-1912 le collage dans son œuvre, il réalise une longue série de collages vite relayée par les assemblages dadaïstes.

On ne prélève plus simplement des reproductions imagées à des fins plastiques, mais des objets, entiers ou en morceaux dont la forte autonomie s’impose lira-t-on encore récemment.

100 ans déjà… nous ramène aux premières formes artistiques de l’assemblage dont les dadaïstes se sont emparés suivis par Calder, Man Ray, Louise Nevelson, Fièvre, Verbana, Dilhac, Gwezenneg, Viallat, François, Lacampagne, Dorny, Bourlier... et tous mes contemporains.

Bien avant notre période contemporaine: le peuple du Dorset a introduit de premières formes artistiques et chamaniques. L'art de cette civilisation s'est éteint de l’univers des cultures humaines il y a environ 500 ans mais n'a pas disparu puisque certaines pièces ont été retrouvées: Les masques grandeur nature sculptés dans du bois flotté, peints à l’ocre rouge et rendus vivants par des traits de tatouages incisés sont probablement la forme première connue de l’ « assemblage », antérieure au dadaïsme puisque certains masques ont été crées à partir d'assemblage de plusieurs pièces de bois flottés (3).

Masque, Dorset fig.2 in Upside down - les arctiques - édition Musée du quai Branly et la Réunion des musées nationaux, 2008, Paris, p.51, chapitre Dorset, l’art du peuple du Dorset, p.45-75.

Mc Ghee, R., Ancient people of the Artic, UBC Press, Vancouver, 1996, p.135-148

Masque, Dorset fig.3 in Upside down - les arctiques - édition Musée du quai Branly et la Réunion des musées nationaux, 2008, Paris, p.52, chapitre Dorset, l’art du peuple du Dorset, p.45-75.

Mc Ghee, R., Ancient people of the Artic, UBC Press, Vancouver, 1996, p.23-43

Le carré de la sale guerre propre

Le carré de la sale guerre propre

la biennale

la biennale

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article
25 avril 2016 1 25 /04 /avril /2016 10:42
interprétation de l'auto-portrait de Jean François Millet

interprétation de l'auto-portrait de Jean François Millet

Interprétation pixel-artmosaic du portrait de Jean-François Millet, ‘Self Portrait’, Musée du Louvre, Paris (fonds Orsay)©RMN, Paris (Musée d’Orsay) / Michèle Bellot

par Pascal Levaillant, 55x55cm, Yvetot, 2015

À l’aube de l’impressionnisme, Jean-François Millet s’intéresse à la société rurale délaissée au profit de l’intérêt porté à la société industrielle. Par le prisme du labeur dans les champs et de la paysannerie, Millet (1814-1875) interprète le mouvement avec esthétisme, grâce, le figeant pour l’éternité en dépit de la souffrance qui se lit sur les corps.

J’ai compris le réalisme de Jean François Millet en foulant moult fois les terres rurales de son enfance à la Hague en Cotentin notamment à Gréville-Hague, sur le sentier des douaniers en passant par la sublime baie de Quervière, gravissant le Castel Vendon…

Le pixel-artmosaic est "un nouvel âge de la mosaïque" source Paris Normandie 2010. Cette approche binaire combine l’opus régulatum romain et la vocation première de la mosaïque byzantine : l’image qui surgit. Ma technique contemporaine consiste à assembler ici des tesselles de verre de 1x1cm, collées et non jointoyées pour former l’image.

Cet opus est présenté pour la première fois à

http://www.normandie-impressionniste.fr/figurez-vous à quoi ça-ressemble

Tous les médiums seront représentés : photographie, peinture, dessins, sculpture. Avec : Eduardo Arroyo (Galerie Louis Carré-Paris), Saïd Atek, Éric Bénard, Herman Braun-Vega, Frédéric Brigaud, Pol Bury, John Christoforou, Bernard Clarisse, Jacques Corti , Gérard Crépel, Hervé di Rosa (Galerie Louis Carré Paris), Erró (Galerie Louis Carré Paris), Jean-Luc Goupil, JG Gwezenneg, Braïma Injaï Vesslin Kostadinov, Stéphane L’Hôte, Marie-Hélène Labat, Isabelle Lebon, Jean-Pierre Lemaire, Pascal Levaillant, Ricardo Licata, Bengt Lindström, Galya Litvin, Daniel Mayar, Sabine Meier, Karl Moro, Armelle Normand, Pierre Olingue, Dominique Penloup, Thomas Petit, Ernest Pignon-Ernest, Amanda Pinto da Silva, Jane Planson, Christophe Ronel, Joe Scanlan (FRAC Haute-Normandie), Olivier Terral, Louis Thomas d’Hoste, Jacques Villon (Galerie Louis Carré Paris) et Christian Zeimert.

Jean-François Brochec, Pascale Clermont et Bernard Clarisse

En partenariat avec : Galerie Louis Carré Paris et FRAC Haute-Normandie

plus d'images via ce lien

https://webtv.univ-rouen.fr/permalink/v12560304d499h295en0/

Université de Rouen Normandie

Découvrez le reportage de l'exposition "Figurez-vous à quoi ça ressemble" qui se déroule jusqu'en juillet à La Passerelle de l'ESPE Académie de Rouen et à la Maison de l'Université

webtv.univ-rouen.frCreation date: Monday, June 27th, 2016, 15:56 Add date: Monday, June 27th, 2016, 15:56 Number of views: 59 (this month: 59) Speaker: Je…

article paru dans la courrier Cauchois, pages loisirs, 15 avril 2016

article paru dans la courrier Cauchois, pages loisirs, 15 avril 2016

J.F Millet et autres portraits: Chagall, Jean Moulin, manga, Gainsbar, Chloée

J.F Millet et autres portraits: Chagall, Jean Moulin, manga, Gainsbar, Chloée

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Pascal Levaillant artiste seinomarin
  • Le blog de Pascal Levaillant artiste seinomarin
  • : ce blog a vocation de compléter par des articles et documents visuels mes pratiques artistiques (elles sont multiples)l
  • Contact

Recherche

Pages: Côte D'albâtre À Pied