Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 août 2009 1 31 /08 /août /2009 15:58
Bonjour,

Randonner n'est pas toujours aisé.
Aujourd'hui de Dieppe à Pourville ce ne fut pas toujours le cas.








Et pourtant le platier fut assez facile à parcourir.
Tout avait bien commencé...

Ce fut le retour par le haut des falaises qui s'avéra délicat et périlleux à  longer.
En effet le chemin de randonnée emprunte  la route.
De ce fait nous avons tenté de suivre la côte au plus près du flanc des falaises.
Hélas le terrain accidenté planté de buissons épineux et épais nous en ont empêché.
Il  nous en coûta des écorchures et des égratignures en tout genre et pour finir nous sommes arrivés sur un terrain privé identifié comme un musée de la guerre 39-45  entre Pourville et Dieppe.

Contraint de faire demi-tour nous avons fini par nous résigner à emprunter la route D75 qui épouse exactement le GR 21.

Moralité : La côte aux Hérons est vraiment impraticable.
Nous vous le confirmons.

Le conseil du jour:
De Dieppe à Pourville, il vaut mieux faire l'aller retour par le platier.
C'est plus une recommandation qu'autre chose, histoire d'éviter de marcher sur la route à côté des voitures.


Avec un coéfficient moyen il est aisé de rejoindre Dieppe à Pourville à marée basse.

Une belle sortie mais somme toute épineuse au retour.


voici les images de cette rando.
Départ de Dieppe
Randonnée sur le platier.
altitude de 00m à 89m.
Environ 3 heures de rando à condition de ne pas faire comme nous en essayant de passer au plus près des falaises, comme on le fait aisément toutes les autres fois.
Une fois n'est pas coutume
...


Après cette étape il nous faudra utiliser une autre carte IGN
Celle-ci s'intitule Dieppe- Eu
Fôrêt d'Arques
Carte de randonnée 2008 OT
Sans faire de publicité,  une carte IGN  1/25000ème s'impose.



Dieppe plage.






La pêche à pied.






Au loin la jetée du port de Dieppe.





Le platier.





Le blanc platier.






Entre Dieppe et Pourville.






Les belles falaises de Pourville.











Chaos de falaises.











Blochkaus échoué.






Intérieur de blochkaus.











Un des nombreux blochkaus
qui jonchent la Côte d'Albâtre et le Mur de l'Atlantique malgré que nous soyons au bord de la Manche.



Nous approchons de Pourville.
Une coulée de terre: un beau spécimen.











Blochkaus et autre éboulis.









La Scie se jète dans la Manche.








La Scie se jète en cascade.










Au lointain, le Cap D'ailly
Varengeville



Tentative de hors-sentier du littoral:
Début sympathique mais très vite cela devient impossible de poursuivre(voir image suivante)



Retour vers Dieppe très difficile





Fin de l'étape.

La prochaine étape nous conduira de Pourville aux Gorges d'Ailly, aller et retour par le platier.
Celle-ci fut tout aussi épique...
Mais c'est une autre histoire...

à bientôt
Mélo





























Repost 0
Published by levaillant - dans littoral-randonnée
commenter cet article
30 août 2009 7 30 /08 /août /2009 19:17

Bonjour,

Dernière étape de cette première partie de ce premier tronçon de la Côte d'Albâtre.
Partis d'Onival-Ault, nous voici déjà au terme de cette dixième étape à Dieppe et plus particulièrement au Pollet.

Le Pollet:
Le Pollet, c'est le quartier populaire de Dieppe. Une presqu'île du port, avec son caractère. 
Le quartier traditionnel des pêcheurs du Pollet se blottit au pied de la falaise du même nom, au-delà du port (accès par les ponts mobiles d'Eiffel). Au pied de la falaise, vous pourrez apercevoir des gobes, anciennes habitations troglodytes, aujourd'hui fermées.
Allez faire un tour et flâner au Pollet: c'est charmant.

Le
quartier du Pollet est l'ancien quartier des pêcheurs. 
On y trouve des maisons pittoresques.
Depuis le sommet de la falaise on profite d'une superbe vue sur Dieppe comme vous le verrez dans ce reportage inséré dans
"Pages" part 10
Puys à Dieppe-le Pollet, Côte d'Albâtre.

Voici un aperçu par quelques images visibles dans "mes Pages"
Une mosaïque de briques colorisées valorise l'édifice de Notre Dame de Bonsecours, quartier du Pollet à Dieppe.

La suite de ce reportage vous montrera les trente étapes qui nous conduiront  de Dieppe à Ste Adresse et Le Havre.
ces reportages  dans leur intégralité seront mis en ligne dans ces articles et non plus dans mes "Pages" car j'ai épuisé le stock mis à ma disposition.
Désolé mais cela ne vous empêchera pas de voir la suite de cette randonnée  à pied sur la Côte d'Albâtre par deux seinomarins.

Merci pour votre fidélité car je sais que vous êtes nombreux à consulter ces pages et ces articles...
Ne vous perdez pas et suivez continuez de suivre le guide, pas à pas...

à bientôt

Voici quelques images
et pour savourer le vrai charme de Puys

































La prochaine étape nous conduira de Dieppe à Pourville par le platier et le haut des falaises (Part 11)
Ainsi débutera la première étape de la deuxième partie de ce périple côtier seinomarin.

Repost 0
Published by levaillant - dans littoral-randonnée
commenter cet article
28 août 2009 5 28 /08 /août /2009 22:20

Bonjour,

à ce stade nous sommes à une encablure de Dieppe.

Puys est méconnu.
et  pourtant je cite:

Bracquemont - Tourisme Seine-Maritime Normandie Vacances Tourisme Seine-Maritime Normandie Vacances. Suivez le guide ... De Bracquemont à Dieppe, la route traverse le joli hameau de Puys. ...
www.seinemaritime.net/...de.../Bracquemont -

À 3 km au nord est de Dieppe, à cheval sur les communes de Bracquemont et Neuville-lès-Dieppe, le passé resurgit brusquement en bordure de falaise. Les habitants connaissent le lieu sous le nom de camp de César, un site protégé, répertorié par les archéologues et ouvert aux incursions… pacifiques.

Depuis le village de Bracquemont, on devine au loin le haut talus, barrant le paysage. Cette levée de terre à caractère défensif, culminant par endroits jusqu'à 10 mètres, délimite ce que certains appellent ici la Cité de Limes, d'autres le camp de César.



Puys,
Le Talus:
10 m au dessus  de ce qui a été la Cité des Limes










Un lieu certes chargé d'histoire mais pas toujours celle que l'on prêtant. César n'a sans doute jamais été à Bracquemont pas plus qu'il n'y eût de véritable cité ni de camp militaire ; plutôt un regroupement humain, peut-être autour d'une place de marché, qui commence dès la période gauloise (IIe siècle avant notre ère) et se prolonge jusqu'au IVe siècle apr. J.-C.

Le second oppidum « Contrairement à l'idée répandue, Dieppe, alors zone inondable, n'a jamais été une ville romaine. Ainsi, la plupart des voies connues convergent plutôt vers Bracquemont qui est le second oppidum (lieu fortifié) du département en surface (55 ha) après Sandouville, près du Havre », explique Philippe Fajon, ingénieur d'études au Service Régional de l'Archéologie. L'endroit paraît idéal : un vaste plateau, fendu en son milieu par une valleuse qui devait conduire autrefois - avant le recul des falaises - jusqu'à la mer ; occupé par les Calètes (Gaulois), puis par les Romains. Malheureusement, l'histoire n'a laissé que peu de traces de ces passages successifs.









Des remparts impressionnants En 1996, des fouilles ont été entreprises par le Service Régional de l'Archéologie mais la récolte fut maigre : quelques fragments de céramiques, quelques monnaies gauloises et les restes déjà connus d'un fanum - petit temple gallo-romain - pour l'essentiel parti avec la falaise à la mer. Subsistent alors seuls ces impressionnants remparts de terre doublés de fossés profonds qui nourrissent l'imaginaire des glaneurs d'histoires. Côté Bracquemont, le GR21 s'engouffre dans l'ancienne porte monumentale “en pinces de crabe”. Les adeptes de la randonnée à flanc de falaise ne seront pas déçus. Le chemin avance, rectiligne, entre friches et champs cultivés, laisse deviner au loin la flore des pelouses calcicoles, effleure le haut de la valleuse désormais suspendue au-dessus du vide. Ici la mer est l'unique horizon et la terre exhume les souvenirs de nos lointains ancêtres. Le chemin bifurque puis longe le rempart ouest qui couronne le vallon de Puys. En poussant encore quelques kilomètres on pourrait descendre jusqu'à Dieppe. Une petite rue s'échappe vers le nord est du quartier du Pollet ; on l'appelle ici, la rue de la Cité de Limes.

 

Le hameau de Puys

De Bracquemont à Dieppe, la route traverse le joli hameau de Puys. Fréquenté jadis par quelques personnalités de renom, le lieu laisse deviner encore de belles maisons et un accès à la mer délicieusement préservé.

La plage est grande comme un mouchoir de poche, la digue à peine plus longue que les bancs qui l'occupent et font face à la mer. Le Hameau de Puys est tout juste taillé pour les amoureux de petits coins bien à eux. On comprend alors pourquoi il vit passer autant de beau monde : de George Sand à Lord Salisbury, de Jean-Baptiste Carpeaux à Alexandre Dumas père qui vint dans la maison d'Alexandre Dumas fils, au moins pour y mourir…
Alors que Bracquemont abrita longtemps le village de pêcheurs, le hameau de Puys – partagé entre les communes de Bracquemont et de Neuville-lès-Dieppe – vit le jour avec les bains de mer et attira de nombreux intellectuels et artistes. « Sur les cartes postales du début du siècle, on peut encore voir le grand hôtel qui surplombait la plage », montre Béatrice Renauld-Arbona, responsable d'une association de sauvegarde de la chapelle de Puys. Depuis, beaucoup de belles maisons ont été détruites mais il en subsiste encore quelques-unes qui font le charme du hameau. La grande banlieue de Dieppe prend ici l'aspect d'une petite cité balnéaire familiale et tranquille et ce serait dommage de ne pas s'y arrêter.












Cette portion est complexe en raison du platier chaotique.
Par le haut des falaises la progression est aisée.
Par le platier du Puys à Belleville, c'est plus compliqué.
Je ne  recommande pas  cette portion par le platier: Trop près des falaises.

Voici donc quelques photos et images-rando que vous pourrez retrouver dans la page spéciale prévue à cet effet dans la rubrique "pages littoral"

La dernière page de cette rubrique à disposition par over-blog sera consacrée à la portion Puys-Dieppe

Après cela le reportage de cette randonnée à pied par deux seinomarins
sera visible dans cette même rubrique "articles"

Tout blog a ses limites ce qui ne m'empêchera pas de vous faire partager ce si beau périple commencé en janvier 2008.
















à bientôt

mélo

Repost 0
Published by levaillant - dans littoral-randonnée
commenter cet article
9 août 2009 7 09 /08 /août /2009 23:12
Bonjour,
Voici une nouvelle randonnée qui nous rapproche peu à peu de Dieppe.

C'est la huitième étape de cette randonnée à pied sur la côte d'Albâtre par deux seinomarins.

La rando est assez aisée en raison d'un platier assez praticable à marée basse.
Le haut est sympa sauf quelques champs cultivés à éviter.

Temps de rando: environ trois heures de marche.
Curiosités: blockhaus sur le platier et la mare de Fumechon
Sur le haut de falaise: le blockhaus de la falaise du Crocq et le point de vue sur la côte versant Dieppe du haut de la falaise de Belleville sur mer.

Un petit plaisir en plus et cela nous éloigne durablement de Penly...
no comments...

à bientôt pour la prochaine étape qui partira de Belleville sur Mer à Puys (tout près de Dieppe)


Repost 0
Published by levaillant - dans littoral-randonnée
commenter cet article
14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 22:55
Bonjour,

Tocqueville-sur-Eu à Penly: Littoral de la Côte d'Albâtre(76) Part 7- été 2009

Vous allez remarquer q'une fois de plus cette portion de littoral ne peut se faire que du haut de la falaise car aucune remontée ou descente vers la mer n'est plus possible à Parfondval.



Aussi l'alternative d'accès à la mer par la descente de Penly est hideuse en raison du site électro-nucléaire.

Ainsi  sans autre choix nous partons de Parfondval, autrement dit  du haut de la cavée de Tocqueville-sur Eu,  de la ferme de Neuvilette.

Sans suivre aucun GR et à l'aide d'une carte IGN de ce secteur géographique nous suivons le profil de la côte sur la commune de Biville sur Mer jusqu'à Penly pour revenir à la ferme de Neuvilette par l'intérieur des terres.

Cette portion est remarquable en raison de la beauté de la valeuse de Parfondval au demeurant difficilement  accessible.

Au loin la protubérance du site de Penly





Nous avons randonné environ trois heures.
Le beau temps était une fois de plus au rendez-vous.
Un jour de juillet 2009.
Sur la côte d'Albâtre...
nous étions trois ce jour-là.

( Voir la rando et les photos dans  "pages" rubrique 

pages: côte d'Albâtre à pied)




le Petit Caux
Terre de lin...









L'étape suivante nous conduira de St Martin plage à la valeuse de Belleville sur Mer (Valeuse des Pâtis du port)
car on zappe la centrale de Penly.
On approche bientôt de Dieppe.

à bientôt
mélo






Repost 0
Published by levaillant - dans littoral-randonnée
commenter cet article
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 14:26
Bonjour,

Nous voici à Mesnil à Caux en Seine Maritime où du Val Pollet nous partons vers Parfondval sur la commune de Touffreville-sur Eu.
Compte tenu de l'absence de descente vers la mer, nous emprutons à l'aller comme au retour le GR21.
Un peu frustrant cependant comme nous sommes sur des hautes falaises (80m d'altitude) le panorama est superbe.
Je vous laisse découvrir ce coin du Petit Caux où nous n'avons rencontré aucun autre randonneur.
Pour finir en beauté nous nous sommes baignés au
Puys,
puis
nous avons dégusté une moule-frite à Dieppe.
Enfin le coucher du soleil nous a plu.

voici quelques images, vous en verrez davantage sur la "page" la côte d'Albâtre, rubrique "pages"


Voici un lien d'un bloggeur où vous pourrez voir sur ses cartes anciennes la descente à la corde de Mesnil à Caux...
cartes-postales-anciennes-canton-d-eu.over-blog.com/

à bientôt
Mélo




le père












le fils









The son on the beach










the sun shine












Sur la plage de Dieppe à marée basse










Un très beau final...










Prochaine étape: deTouffreville-sur -Eu à Penly









Repost 0
Published by levaillant - dans littoral-randonnée
commenter cet article
30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 00:56
Bonjour,

Voici la cinquième étape du littoral à pied par deux seinomarins et parfois plus...
Aujourd'hui il est question de vous montrer cette portion de côte entre Criel sur Mer et La valeuse d'Ingreval sur la commune de Mesnil à Caux (Seine Maritime)

Cette randonnée est spectaculaire et assez dangereuse si l'on considère la remontée par les escaliers d'Ingreval.
Un jour cette descente vers la mer connaitra le même sort que la Valeuse du Curé près de l'Aiguille de Belval entre le val d'Etigue et Etretat.

En attendant l'arrêté municipal qui condamnera cet accès à la mer nous avons pu profiter de cette remontée vers le haut de falaise, avec la prudence qui s'impose...

à bientôt pour une autre étape qui nous conduira de la valeuse d'Ingreval à celle de Biville sur Mer :
là plus de descente vers la mer car ici tout est effondré et l'accès devenu impraticable...

























à+
mélo

Repost 0
Published by levaillant - dans littoral-randonnée
commenter cet article
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 22:28

Le littoral de la Côte d'Albâtre à pied par deux Seinomarins et parfois plus.

Aujourd'hui je vous propose de continuer ce périple  toujours en Seine Maritime sur une autre portion de ses 140 kilomètres de côte maritime.

A voir dans la rubrique "Pages": littoral de la Côte d'Albâtre d'Aul au Havre

Option 1 : partir de Mesnil
option 2 : partir de Criel







Compte tenu des horaires de marée et du coefficient  de marée nous décidons finalement de commencer cette randonnée par le platier en partant de Criel sur Mer.

Temps de randonnée: 1h30 de marche environ aller-retour

difficultés: peu

Que du bonheur par ce beau temps.
La prochaine étape nous ménera de Criel sur Mer à la valeuse de Mesnil à Caux  par le platier et retour par le haut des falaises les plus élévées de la côte d'Albâtre: 102m d'altitude.

à bientôt.

Mélo






Repost 0
Published by levaillant - dans littoral-randonnée
commenter cet article
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 16:54
Bonjour,

Le littoral de la Côte d'Albâtre par deux seinomarins.

Aujourd'hui   voici la troisième étape:

je vous présente la porte de la Seine Maritime qu'est Le Tréport.
Du Tréport, la côte nous mène vers la prochaine valeuse: Mesnil-Val.

Le Tréport  est une jolie station balnéaire  plus connue pour son port de pêche.
Flanqué au pied de la falaise, la ville vous offre un trajet gratuit en funiculaire ce qui permet aux promeneurs et aux citadins de passer du haut en bas par ce funiculaire remis récemment en service.
Ce qui permet aux automobilistes de se garer près de la ville.

Belle randonnée depuis son départ de Mesnil Val vers le Tréport: aller par le platier en raison de l'horaire de la marée et retour par le haut de la falaise.
Je vous laisse découvrir en 20 photographies l'ambiance, la progression de la randonnée et les vues de part et d'autre de cette portion naturelle du littoral de la côte d'Albâtre.
A bientot pour une autre étape.

Nous sommes  désormais en Seine Maritime

mélo

Repost 0
Published by levaillant - dans littoral-randonnée
commenter cet article
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 20:12
Bonjour,

à voir dans la rubrique "pages"


Voici la deuxième étape du périple de la Côte d'Albâtre d'ault (80) au Havre (76)
Vous trouverez les photographies et le mémo-topo dans la rubrique "pages" Littoral de la côte d'Albâtre.
Je vous souhaite de découvrir de nouveaux horizons et de vous donner envie de nous rejoindre sur ces portions du littoral picard et haut-normand.
A bientot pour la troisième étape qui nous ménera de Mers les Bains- Le Tréport à Mesnil-Val près de Criel sur Mer.

mélo


Vue sur les falaises d'Ault vu du Bois de Cise
Repost 0
Published by levaillant - dans littoral-randonnée
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Pascal Levaillant artiste seinomarin
  • Le blog de Pascal Levaillant artiste seinomarin
  • : ce blog a vocation de compléter par des articles et documents visuels mes pratiques artistiques (elles sont multiples)l
  • Contact

Recherche

Pages: Côte D'albâtre À Pied