Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2014 7 28 /09 /septembre /2014 07:12
villa MON DESIR
villa MON DESIR

A la recherche de la Villa Mon Désir à Sotteville-lès-Rouen.

Cette découverte n'est autre que la cinquième, après celle à proximité d'Exeter dans le Dévon (UK) en 2008, la Maison aux papillons à Louviers, le jardin insolite des girouettes de Yves Floc'h au Bosgouet. les Rochers sculptés de Fouéré à Rothéneuf en Ile et Vilaine.

Ainsi depuis plusieurs années j'avais l'intention de me rendre chez M. Crépin, 13 rue Philippe-Lanou à Sotteville-lès-Rouen comme indiqué dans l'ouvrage de Pascale Lemare -Le guide Normandie insolite - édition Christine Bonneton, Paris, 2005.

c'est ainsi que le 26 septembre 2014, je me décide à me rendre rive-gauche de l'agglomération rouennaise.

Poussé par cette envie subite, arrivé sur place, à deux pas du Bois de la Garenne, j'arpente dans tous les sens la rue Philippe Lanou(x) comme le précise la pancarte.

Cependant je ne vois pas de numéro 13!

Décidé à ne pas repartir sans avoir localisé cette fameuse Villa, "objet de mon désir", pour assouvir ma curiosité et pour enrichir mes connaissances, je décide de poursuivre au delà du périmètre de la rue Philippe Lanou(x).

En prolongement de cette rue se trouve la rue de la Nation que j'envisage d'emprunter à ce moment précis.

Chemin faisant je découvre la maison de l'artiste Tortosa.

Apercevant l'artiste à travers la vitre de son atelier, je le trouve en pleine préparation de l'ouverture de son atelier d'artiste du 27 et du 28 septembre organisée par la CREA - Rouen Normandie Métropole.

Je frappe à sa porte pour chercher à lui parler.

Il me propose de visiter son atelier d'artiste, de découvrir ses œuvres, son univers dit de "l'Art-Dèche" pour se dissocier volontairement de l'Art Singulier et de l'Art Brut.

Puis, je lui demande s'il a la connaissance dans ce quartier de la Villa MON DESIR tout en lui expliquant mon embarras pour la localiser selon les indications fournies dans mon ouvrage de référence de Pascal Lemare.

A cet instant il m'indique que Monsieur Crépin n'est autre que le propriétaire de la Villa Mon DESIR. Il me propose d'aller lui rendre visite de ce pas.

Rencontre avec Monsieur Michel Crépin, propriétaire de la Villa MON DESIR.

Tortosa m'introduit chez M. Crépin avec qui nous discutons tout d'abord de la rue, devant sa barrière.

La Maison est à première commune, petite, en retrait de la vue laissant le regard se porter sur un jardin qui semble peu entretenu, en friche où s'entasse divers encombrants.

Nous sommes bien au numéro 13 mais de la rue de la Nation.

L'édifice sur ses façades apparentes est recouvert et paré de fresques et médaillons en mosaïque.

Au milieu du petit jardinet délimité par des allées et plusieurs plate-bande dont celle centrale se situe le puits. Latéralement à la propriété un appentis se trouve lui aussi paré de fresques en mosaïque de vaisselle cassée.

En bordure de propriété, côté rue, des bas reliefs ornent les petits murets que surplombent un grillage.

Après avoir fait plus ample connaissance, après que M. Crépin ait découvert mes intentions, Michel Crépin m'autorise à prendre des photos des motifs de sa maison et de sa propriété ornée de fresques en mosaïque.

M. Crépin m'explique qu'il a fait l'acquisition de cette propriété en 1972.

Il a connu l'ancien propriétaire à qui il a acheté cette maison et son décor dont les initiales sont inscrites dans un des motifs: "M.D" signées en 1936. Cette datation attise une fois de plus ma curiosité car dans l'ouvrage de Pascal Lemare il est question de bombardements de la seconde guerre mondiale qui ont frappé Sotteville-lès-Rouen.

Cette maison existait et a survécu au bombardements qui ont détruits quasiment cette cité de la rive-gauche de la Seine normande.

Monsieur Crépin affine ses dires et revient sur sa mémoire des faits de cette époque ainsi il se remémore que cette maison a été édifiée avant les bombardements (datation 1936). Les matériaux et les morceaux de vaisselle proviennent en partie des anciennes carrières souterraines de Sotteville-lès-Rouen implantées jadis à proximité de l'établissement scolaire voisin et qui d'après les archives départementales ont bien existé.

cf in: http://www.archivesdepartementales76.net/instruments_recherche/FRAD076_IR_S_008S_Mines_Carrieres.pdf - Sotteville-les-Rouen (cailloux, calcaire, chaux, marne, sable),1823-1935 - Sotteville-les-Rouen (souches d’arbres,exploitation de carrière), 1926-1934

La Villa MON DESIR en référence à l'art et à l'architecture spontanée?

Préambule: A propos de l'ouvrage " Le paradis terrestre de Picassette" de Maarten Kloos, ENCRE EDITIONS, Paris 1979, l'auteur fait référence à l'architecture spontanée, je cite:

" L'analogie réelle entre l'architecture spontanée et l'art brut réside dans le fait que ni l'un ni l'autre ne provient d'un passe-temps, mais d'une nécessité" ,"De plus, l'architecture spontanée se manifeste quotidiennement et de façon inévitable pour l'artiste, dans son milieu, contrairement à l'art brut. Ce qui caractérise et permet de différencier l'architecture spontanée et l'art, c'est la manière dont la société les reçoit, qu'elle les rejette ou qu'elle choississe de les exploiter." cf p.70.

Monsieur Crépin m'a affirmé être un défenseur de l'art, c'est pourquoi son choix avait porté sur cette maison atypique à cette époque (1972).

Ces maisons singulières ne sont pas rares puisque Maarten Kloos cite celle de la sculpture située dans le Parc d'Orsoni à Bomarzo (1560-1574), les sculptures des Rochers sculptés de Fouéré à Rothoneuf (1885-1910) exemple précoce de l'architecture spontanée que j'ai visité en 2012, le Palais idéal de Cheval à Hauterives, exemple de l'architecture spontanée en bien d'autres à Mantes-la-Ville, en Belgique, au Pays-Bas, à Watts aux Etats-Unis ainsi que la Maison aux papillons à Louviers...

D'après les souvenirs de Monsieur Crépin, M. Dulong a cette époque cheminot au dépôt de Sotteville-lès-Rouen a utilisé des rebuts et des matériaux provenant de ces carrières et des morceaux de vaisselle qu'il collectait y compris après les bombardements de la seconde guerre mondiale.

En observant de près les motifs développés sur ces motifs ornementaux dont l'esthétisme est indéniable, je découvre des thèmes figuratifs présents dans l'architecture spontanée: le spirituel, la philosophie personnelle, les animaux, la vie quotidienne, la vie des hommes mais aussi les vanités.

La Villa MON DESIR, un édifice remarquable

Si Pascale Lemare a introduit cet édifice dans la Normandie Insolite, je le considère comme un patrimoine vernaculaire remarquable, digne représentant dans notre région Haute Normandie de l'architecture spontanée inscrite sur le territoire de la métropole Rouen Normandie.

Crédits photos © Pascal Levaillant 2014 avec l'aimable autorisation spéciale et exceptionnelle de M et Mme Crépin Michel et de Tortosa - Tous droits réservés et reproduction interdite sans l'accord de l'auteur, de M. Crépin et de Tortosa.

Pascal Levaillant septembre 2014

Villa Mon DESIR - 001

Villa Mon DESIR - 001

Villa Mon DESIR - 002

Villa Mon DESIR - 002

Villa Mon DESIR - 003

Villa Mon DESIR - 003

Villa Mon DESIR - 004

Villa Mon DESIR - 004

Villa Mon DESIR - 005

Villa Mon DESIR - 005

Villa Mon DESIR - 006

Villa Mon DESIR - 006

Villa Mon DESIR - 007

Villa Mon DESIR - 007

Villa Mon DESIR - 008

Villa Mon DESIR - 008

Villa Mon DESIR - 009

Villa Mon DESIR - 009

Villa Mon DESIR - 010

Villa Mon DESIR - 010

Villa Mon DESIR - 011

Villa Mon DESIR - 011

Villa Mon DESIR - 012

Villa Mon DESIR - 012

Villa Mon DESIR - 013

Villa Mon DESIR - 013

Villa Mon DESIR - 014

Villa Mon DESIR - 014

Villa Mon DESIR - 015

Villa Mon DESIR - 015

Villa Mon DESIR - 016

Villa Mon DESIR - 016

Villa Mon DESIR - 017

Villa Mon DESIR - 017

Villa Mon DESIR - 018

Villa Mon DESIR - 018

Villa Mon DESIR - 019

Villa Mon DESIR - 019

Villa Mon DESIR - 020

Villa Mon DESIR - 020

Villa Mon DESIR - 021

Villa Mon DESIR - 021

Villa Mon DESIR - 022

Villa Mon DESIR - 022

Villa Mon DESIR - 023

Villa Mon DESIR - 023

M. Michel Crépin, propriétaire depuis 1972 de la Villa Mon DESIR

M. Michel Crépin, propriétaire depuis 1972 de la Villa Mon DESIR

Villa Mon DESIR - 025

Villa Mon DESIR - 025

Villa Mon DESIR - 026

Villa Mon DESIR - 026

Villa Mon DESIR - 027

Villa Mon DESIR - 027

Villa Mon DESIR - 028

Villa Mon DESIR - 028

Villa Mon DESIR - 029

Villa Mon DESIR - 029

M Crépin et son voisin, l'artiste Tortosa

M Crépin et son voisin, l'artiste Tortosa

Partager cet article

Repost 0
Published by melodymaker
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Pascal Levaillant artiste seinomarin
  • Le blog de Pascal Levaillant artiste seinomarin
  • : ce blog a vocation de compléter par des articles et documents visuels mes pratiques artistiques (elles sont multiples)l
  • Contact

Recherche

Pages: Côte D'albâtre À Pied