Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 21:53

Grainval- Yport:
Littoral de la Côte d'Albâtre (76)
Haute Normandie 
Part 28 - Eté 2009
Sources -Ruissellement - Tuf - Hard ground - Ecrivains Normands- Maupassant -
Lire à la Plage et une mosaïque.


yport grainval juillet 2009 00001

Vous êtes toujours en Seine Maritime, perché à 91 m sur le plateau du Pays de Caux surplombant la mer, la Manche...

Voilà la 28ème étape de ce périple commencé  véritablement en janvier 2008 :
Randonnée  à pied sur le littoral de la Côte d'Albâtre par deux seinomarins et plus parfois:
Aujourd'hui nous étions deux.
Nous sommes partis d'Ault-Onival  en janvier 2008 (Département de la Somme)

Pour rappel:
Les étapes de 1 à 10 sont consultables dans la rubrique "pages": côte d'Albâtre à pied et les autres qui suivent se trouvent dans les "articles" à consulter.


Pour en savoir plus sur les territoires traversés:

Grainval

A partir de Fécamp (à gauche), on peut emprunter un chemin qui longe le sommet de la falaise et qui descend ensuite dans le vallon de Grainval. ...
www.univ-lehavre.fr/cybernat/.../grainval.htm -

Yport (Seine-Maritime) En Normandie, au Pays des Hautes-Falaises, entre Fécamp (7km) et Etretat (12km), Yport est une petite station balnéaire où vous apprécierez son architecture ...
www.communes76.com/.../depar.php?...Yport - En cache - Pages similaires

Tourisme Yport Etretat Fécamp activités hébergements Yport une station balnèaire en Normandie (proche Etretat et Fécamp). ... Traversé pas le chemin le grande randonnée (GR21), sur les falaises, ...
www.tourisme-yport.info/ - En cache - Pages similaires

Les Balades et randonnees à Yport Etretat Fécamp en Normandie
Découvrez ici les idées de balades et randonnées, en bord de mer ou en ...
www.tourisme-yport.info/balades_et_randonnees.php Tourisme Yport Etretat Fécamp activités hébergements - Balades à ...
Balades à pieds - randos - Programmes des randonnées pédestre ...
www.tourisme-yport.info/articles.php?lng=fr&pg=129

Cette fois-ci nous sommes partis comme bien souvent à l’envers du sens que nous décrivons quant nous disons que nous parcourons la littoral d’Ault à Ste Adresse.

En effet comme bien souvent c’est la marée qui nous dicte le déroulement de l’itinéraire.

Il convenait ce jour-là de commencer la randonnée par le platier, à marée basse et d’Yport.

Pourquoi me direz-vous puisqu’à Grainval nous aurions trouvé également la marée basse ?

Pour une seule raison pourrions-nous vous répondre, à cause du stationnement difficile dans cette petite station balnéaire.

La configuration de ce village côtier est atypique en raison de son encaissement , en raison de cette valleuse si étroite que le village s’est trouvé ramassé le long de deux rues principales qui constituent un sens giratoire pour y circuler.

C’est le cas aussi pour Veules les Roses, Etretat, Puys…

Pour cette raison nous nous sommes garés sur le parking de la plage assez tôt dans la journée.

Au moins nous avions la garantie de reprendre notre véhicule sans traverser de part en part le village comme c’est le cas fréquemment pour Etretat ou Veules les Roses, surtout en été ce qui est le cas aujourd’hui.

 

Aussitôt arrivés nous avons chaussé nos godillots de randonnée pour descendre rapidement sur le platier en direction de Grainval.

Nous avons cherché à nous tenir à distance raisonnable de l’abrupt des hautes falaises avoisinant les 91 mètres sur la portion rectiligne de leur sommet.

Leur aplomb nous est apparu impressionnant tant l’ombre portée nous laissait à l’écart du lever du soleil.

Nous avons retrouvé du galet, des éboulis, des bidons échoués, des pans de falaises  piqués et encastrés dans le platier, bref beaucoup de curiosités naturelles improbables jusqu’au profil de certains gros galets recouverts partiellement de micros-algues vertes.

La fin de la marche sur le platier passée sans encombre nous révéla la grande surprise du jour :

La source de la « Roche qui pleure »  toute à proximité de la valleuse de Grainval et bien après le lieu-dit  le Chaland »

 

C’est à côté de cette cascade rafraîchissante que nous avons déjeuné le midi avec nos vivres préparés au préalable et que nous portons dans nos sacs à dos.

Un couple flânait au bord de la plage avec leurs enfants en faisant des « aller-retour » du platier vers la plage de galets.

Après ce repas frugal et tonifiant, il nous fallait retrouver le sentier de grande randonnée, le GR21 dans l’optique qu’il nous fraye un chemin pour remonter sur le sommet par le versant  sud en direction des falaises de Criquebeuf-en-Caux.

Nous avons finalement constaté une fois de plus que le GR21 est souvent assimilé à une route de campagne qui tient toujours le randonneur à distance du bord des falaises.

Le plus beau dans la randonnée réside bien dans le fait de marcher sur le platier en contrebas ou de longer le sommet pour profiter pleinement du panorama, du paysage et des surplombs extrêmes.

Nous avons opté pour retrouver le bord de la falaise en longeant un champ de maïs sans en abimer les plants de maïs.

Nous sommes tombés sur un ancien blockhaus.

Nous sommes entrés à l’intérieur pour imaginer ce dont les soldats allemands étaient enclins à surveiller de leur poste d’observation.

Après avoir franchis avec délicatesse quelques clôtures électriques ou barbelés, nous rejoignons sans problème, en bordure de prairies ou des anciennes clôtures agricoles, le lieu-dit « les Vaux » puis en contournant la Cavée Rouge, valleuse sèche perchée impraticable car jonchée de buissons, ajoncs et orties hautes : bien trop épineux pour nous.

C’est donc avec regret que nous empruntons en  cette fin d’étape le GR21 qui nous ramène sur 1 km à Yport. Ce GR21 a l’avantage d 'emprunter des petites sentes qui descendent par des escaliers jusqu’au bourg.

C’est ainsi que nous avons randonné trois heures trente durant sans trop de peine ni obstacles infranchissables.

Vous pourrez admirer les paysages et les panoramas  rencontrés.


Pour finir agréablement cette randonnée et la prolonger  dans les meilleures conditions, nous nous sommes invités à "Lire à la Plage" d’Yport où quelques bons ouvrages nous attendaient à consulter et lire bien assis confortablement sur les transats mis à disposition, à l’ombre des parasols.

Prendre un livre et lire une page de Maupassant, Une vie, 1883 nous transporte dans un voyage si proche d’aujourd’hui qu’il est si agréable de profiter de ces instants à Yport, sous le soleil d’été en lisant Maupassant :


Extrait :
"Ils entrèrent dans le petit village. Les rues vides, silencieuses, gardaient une odeur de mer, de varech et de poisson. Les vastes filets tannés séchaient toujours, accrochés devant les portes, ou bien étendus sur le galet. La mer grise et froide avec son éternelle et grondante écume commençait à descendre, découvrant les rochers verdâtres au pied des falaises…Ils s’arrêtèrent, en face de la plage, à regarder. Des voiles blanches comme des ailes d’oiseaux, passaient au large. A droite comme à gauche, la falaise énorme se dressait. Une sorte de cap arrêtait le regard d’un côté, tandis que de l’autre la ligne des côtes se prolongeait indéfiniment jusqu’à n’être plus qu’un trait insaisissable "


Comment écrire et décrire mieux après avoir lu ces quelques lignes épurées de vérité qu’il est aisé de se taire  et de  vous inviter à regarder et observer ces quelques clichés tant Maupassant est moderne et contemporain et ses propos toujours d’actualité.

L’odeur du poisson est toujours là mais aujourd'hui remplacée par les odeurs des restaurants proposant  des fruits de mer. Les canots ont remplacé les chaluts à voile, des filets traînent encore ici et là

A cet instant je m’étonne à disserter autant et tant et tant!

Est-ce du à l’élan de la prose de Maupassant qui me pousse  ainsi en avant ?

Le Cap dont parle Maupassant a un nom dont il  a oublié de mentionner  et ce dont Dumas en aurait fait un lieu de récit "Dantesque" :
La pointe du Chicard, à l'image d'un repère de flibustiers, de pirates.

J'évoque  Edmond "Dantes", en effet Dumas a séjourné au Puys, près de Dieppe, il y est décédé je crois comme on peut le lire sur une plaque de rue au Puys. 

En revanche les falaises d'Yport n’ont pas changé d’allure ou d'élégance à en croire la description de Maupassant  car elles surplombent encore majestueusement la crique d’Yport.

La valleuse qui mène à cette crique est tortueuse, multiple telle une tentacule.

On y vient par les Loges ou par la Cave du hameau d'Hainneville, par le « Bois des Quarante Acres », par la « Mare aux loups » par le « Fond de Basbeuf » ou encore par le « Trou d’Enfer » et le « Fond Pitron ».

Cet endroit a su garder un charme fou à rendre jalouse  la station d’Etretat soumise au fourmillement estival.

 

Je vous recommande  vivement de vous y arrêter si vous venez sur la Côte d’Albâtre. Yport n’a pas d’égal vu du sommet de cette pointe du Chicard.

Voici les photos pour vous mettre l'eau à la bouche, ces photos pas comme les autres...du fait de cette randonnée inédite.
Beaucoup d'estivants, de photographes,  évoquent la Côte d'Albâtre du point de vue, si vous me permettez l'expression, du GR21 ou des plages.../...Peu du côté des pêcheurs à pied au risque de vous dévoiler leur coin de pêche à l'image des cueilleurs de champignons en forêt de Brotonne.

Peu de randonneurs marchent ainsi au sommet des falaises de valleuse en valleuse, de port en port,

d'Ault à Ste Adresse

sauf quelques uns  mais là c'est une autre page à écrire... pour bientôt... d'ailleurs  j'ai pu contacter l'un d'entre eux.

Ecoutez le bruit de la mer sous la "Roche des Anglais" face à la Pointe du Chicard...écoutez le vent siffler sur la pointe de la Roche aux Anglais.

Guy de Maupassant écrivait encore à propos d'elle, je cite:
"...le val de Vaucottes ouvrait sa gorge profonde."

yport grainval juillet 2009 00001Yport, la pointe du Chicard



yport grainval juillet 2009 00002


yport grainval juillet 2009 00003Fécamp


yport grainval juillet 2009 00004


yport grainval juillet 2009 00005


yport grainval juillet 2009 00006


yport grainval juillet 2009 00007


yport grainval juillet 2009 00008


yport grainval juillet 2009 00011


yport grainval juillet 2009 00013La "Roche qui pleure"


yport grainval juillet 2009 00012


yport grainval juillet 2009 00014


yport grainval juillet 2009 00015


yport grainval juillet 2009 00016


yport grainval juillet 2009 00017


yport grainval juillet 2009 00018


yport grainval juillet 2009 00019


yport grainval juillet 2009 00020


yport grainval juillet 2009 00021


yport grainval juillet 2009 00022


yport grainval juillet 2009 00023


yport grainval juillet 2009 00024


yport grainval juillet 2009 00025


yport grainval juillet 2009 00026


yport grainval juillet 2009 00027


yport grainval juillet 2009 00028


yport grainval juillet 2009 00029


yport grainval juillet 2009 00030Yport, mosaïque et art "urbain"


yport grainval juillet 2009 00031

à bientôt

Mélo

Partager cet article

Repost 0
Published by melodymaker - dans littoral-randonnée
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Pascal Levaillant artiste seinomarin
  • Le blog de Pascal Levaillant artiste seinomarin
  • : ce blog a vocation de compléter par des articles et documents visuels mes pratiques artistiques (elles sont multiples)l
  • Contact

Recherche

Pages: Côte D'albâtre À Pied